Magazine

Hôtel Les Bords de Mer, ouverture annoncée mi-novembre 2018

les Bords de MerL’hôtel Richelieu et son restaurant L’Eden Roc ont vécu. Plusieurs mois durant, bravant les vents et embruns, un échafaudage bardé de bâches blanches a caché le bâtiment à la façon d’un Christo le Pont Neuf… Des travaux qui ont officiellement acté le rachat de cet hôtel par Frédéric Biousse et Guillaume Foucher, les fondateurs du domaine de Fontenille à Lauris, dans le Luberon. Un hôtel en façade maritime jouissant d’une belle vue sur la mer et l’archipel du Frioul, l’équation inévitable pour faire briller 4 étoiles sur la façade.C’est à l’architecte Yvann Pluskwa qu’a été confiée la restauration et la requalification de cette maison rebaptisée pour la circonstance : Les Bords de Mer. Le nombre de chambres va être réduit, ces dernières passant de 23 à 20, toutes avec vue sur mer, tournant le dos à la route qui lèche la façade arrière. S’ajouteront un bassin-solarium sur le toit, un spa et un hammam sur deux niveaux en sous-sol, ainsi qu’un restaurant au rez-de-chaussée pour lequel le chef n’a pas encore été recruté. Les deux propriétaires des Bords de Mer le confessent au journaliste Louis Badie : “L’idée phare est de jouer des contrastes, sur les noirs et blancs, d’alterner les espaces tamisés et éclairés sur ce site très exposé aux embruns, pour lui apporter une ambiance balnéaire typique des années 1930 ».
Entièrement imaginée par Frédéric Biousse et Guillaume Foucher, la décoration  intérieure – qui n’est pas encore achevée – adoptera un style contemporain sobre, avec des touches de clarté scandinave. On y trouvera également à la vente la collection des vins du domaine de Fontenille. Après huit mois et demi de travaux, la livraison des Bords de Mer est prévue mi-novembre 2018.

Portés par leur expérience vauclusienne et marseillaise, les deux propriétaires, également fondateurs d’Experienced Capital  Partners ainsi que, pour Guillaume Foucher, de la galerie d’art contemporain la Galerie Particulière (rue du Perche, Paris IIIe), étendent désormais leur concept d’hôtellerie de standing décomplexé vers de nouvelles adresses européennes via la création de la collection Les Domaines de Fontenille : l’ouverture prochaine de deux nouveaux établissements sur l’île de Minorque aux Baléares, d’un vignoble IGP Baléares et AOP Minorque, ainsi qu’une autre adresse sur la mer dans les Landes. Un lieu exceptionnel ouvrira ses portes en 2020 à moins d’une heure de Paris et le groupe s’étendra ensuite vers l’Italie.

En bref

Jazz en vignes Pour la 10e édition de Jazz en vignes, Jean-Luc et Elisabeth Dumoutier, propriétaires du domaine de l’Olivette, organisent deux concerts exceptionnels en juillet et août. Précédés par la dégustation de leurs vins accompagnée de produits du terroir, ces deux concerts de jazz auront lieu mercredi 17 juillet (avec Nirek Mokar et ses Boogie Messengers ; un pianiste de 16 ans éblouissant, prodige du Rythm and Blues) et mercredi 7 août 2019 (avec Lluis Coloma , un virtuose du piano, et Sax Gordon, au saxo, avec une fougue et un enthousiasme dévastateurs). Comptez 36 € par personne ; 519, chemin de l’Olivette, le Brûlat, 83330 Le Castellet ; résas au 04 94 98 58 85.

Les Musicales dans les Vignes jusqu’au 30 août, vingt-cinq domaines de renom célèbrent la noblesse du vin en musique avec des concerts uniques au fil de l’été… Des instants musicaux suspendus dans des lieux d’exception. Et il y en a pour tous les goûts : jazz, classique, tango argentin, flamenco, musique tzigane, klemer, russe, etc. Un tour du monde. Infos et inscriptions 06 60 30 32 90 et http://lesmusicalesdanslesvignes.blogspot.com/

Rire en vignes La 6e édition de ce festival épicurien et intimiste sera 100% féminine. Au programme, le 24 juillet, un one woman show désopilant, porté par Doully, personnalité atypique, à la voix particulière et à l’énergie sans faille qui nous raconte, dans “L’addiction c’est pour moi”, son passé en utilisant ses addictions pour en faire une force. Le 25 juillet, Leslie Bevillard, Marie Cécile Sautreau et Vanessa Fery joueront “Et elles vécurent heureuses”, une comédie férocement joyeuse sur les femmes, le bonheur, l’amour, l’amitié… Mais surtout pas sur les contes de fées ! Tarif spectacle : 25 € /personne, 40 € les deux soirées. Château de Saint-Martin, route des Arcs, 83460 Taradeau ; infos au 04 94 99 76 76 et 06 42 10 71 72.

Abonnez-vous à notre newsletter