Art de vivre

Picasso-Voyages imaginaires : la jeune cuisine décroche l’expo le 24 juin

PicassoLes meilleures choses ont une fin et voilà que se profile le décrochage de l’exposition « Picasso, voyages imaginaires » le dimanche 24 juin prochain. Pour célébrer le dernier jour de l’exposition, un dimanche de décrochage, musical, goûteux et populaire attendra le public dans la cour du centre de la Vieille Charité. De 16h à 23h non-stop, exposition, dégustations, glaces, bar, cocktails, radio, musique et piste de danse, transformeront les coursives de l’hospice cher à Puget en place de village en fête.

Les grandes Carrioles, qui invitent à la déambulation et parlent de délices éphémères entreront en action à partir de 17h pour proposer aux publics une ribambelle de dégustations. Les chefs de la jeune cuisine, Georgiana Viou, Mathieu Roche, Léa Bizalion et Leslie Dorel, concocteront en direct une recette pensée pour cet événement : poulpe au deux seiches, minotaure au petit bouillon, poisson aux trois couleurs… Des recettes comme autant de clins d’oeil à l’exposition et à la vie de l’artiste. Cette carte blanche s’inscrit dans la continuité du travail initié par Emmanuel Perrodin qui a proposé durant de longs mois quantités de repas en lien avec la vie et l’oeuvre de Pablo Picasso servis au beau milieu de l’exposition.

Et comme en France tout finit toujours en musique, la programmation musicale sera mijotée aux petits oignons par Radio Grenouille et la Dame Noir avec Charlie O, les Troublemakers, FK-Club et Indiscipline. L’exposition qui fut un événement marquant de l’année muséale marseillaise finit en beauté en organisant une nocturne jusqu’à 22 heures. Les visiteurs porteront un dernier regard sur les oeuvres pendant que les acteurs de l’exposition et des personnes impliquées dans l’aventure culinaire menée avec les musées animeront une discussion de 15 minutes. Un souvenir, une anecdote, une rencontre, un goût… Les entretiens auront lieux dans la cour du musée et le public y assistera librement.

Dimanche 24 juin, entrée dans la cour et concert gratuit ; exposition : 12 et 8 € de 10h à 22h. Dégustations de 4 à 9 € ; glaces Scaramouche, bar et cocktails sur place.

Photo S.B.D.R.

A propos de l'auteur

le grand pastis

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bon à savoir

Loustic, le nouveau rendez-vous café Une nouvelle adresse pour savourer un excellent café et se régaler vient de voir le jour en centre-ville. On déjeune chez Loustic de toasts au pain de campagne-oeuf mollet-champignons et ricotta, des sandwiches mayo-bacon, des salades de riz aux amandes-feta, betterave et la fameuse assiette éponyme. Les petits-déjeuners (granola, tartines et confiture, oeufs brouillés) et les desserts ( brownie, cake, cookie, scone crème-confiture) valent à eux seuls le détour. Mignonnette terrasse, service jeune et cool, un torréfacteur et une barista complètent l’offre. 5, rue de la Tour, Marseille 1er. Infos au 09 51 38 34 39.

 Hervé Bizeul chez Chicoulon Hervé Bizeul du Clos des Fées, figure emblématique du Roussillon, sera au Chicoulon jeudi 25 octobre pour une grande soirée dégustation. Le vigneron fait désormais partie de l’élite de cette magnifique région et viendra présenter ses plus grandes cuvées sur des millésimes anciens et prêts à boire (le Clos des Fées et la Petite Sibérie). Deux blancs, 3 rouges et 1 liquoreux seront dégustés et commentés dans la bonne humeur. En cuisine, Tomi fera fumer les fourneaux. Soirée sur réservation uniquement pour 35 personnes (premiers réservés, premiers servis) ; tarif : 65 € par personne. Résas au 04 91 33 46 59.

Sylvestre Wahid à Marseille chez Sébastien Richard Le cuisinier 2 étoiles au guide Michelin, Sylvestre Wahid, inaugurera le 27 octobre prochain, la toute première édition du « Dialogue de chefs », une série de dîners organisée par Sébastien Richard, à sa table du Panier de Sébastien. Les deux artisans profiteront de ce dîner à 4 mains, dans un cadre intimiste, pour laisser libre cours à leur imagination et partager un moment unique avec leurs hôtes d’un soir. L’amitié complice entre les deux hommes remonte à plus de 25 ans lors du passage de Sébastien Richard au Cheval Blanc que dirigeait alors Thierry Marx, à Nîmes. Les deux cuisiniers ont tous les deux fait leur chemin depuis partageant la même vision et la même envie de revisiter la gastronomie française. Infos : lepanierdesebastien@gmail.com