Art de vivre

Picasso-Voyages imaginaires : la jeune cuisine décroche l’expo le 24 juin

PicassoLes meilleures choses ont une fin et voilà que se profile le décrochage de l’exposition “Picasso, voyages imaginaires” le dimanche 24 juin prochain. Pour célébrer le dernier jour de l’exposition, un dimanche de décrochage, musical, goûteux et populaire attendra le public dans la cour du centre de la Vieille Charité. De 16h à 23h non-stop, exposition, dégustations, glaces, bar, cocktails, radio, musique et piste de danse, transformeront les coursives de l’hospice cher à Puget en place de village en fête.

Les grandes Carrioles, qui invitent à la déambulation et parlent de délices éphémères entreront en action à partir de 17h pour proposer aux publics une ribambelle de dégustations. Les chefs de la jeune cuisine, Georgiana Viou, Mathieu Roche, Léa Bizalion et Leslie Dorel, concocteront en direct une recette pensée pour cet événement : poulpe au deux seiches, minotaure au petit bouillon, poisson aux trois couleurs… Des recettes comme autant de clins d’oeil à l’exposition et à la vie de l’artiste. Cette carte blanche s’inscrit dans la continuité du travail initié par Emmanuel Perrodin qui a proposé durant de longs mois quantités de repas en lien avec la vie et l’oeuvre de Pablo Picasso servis au beau milieu de l’exposition.

Et comme en France tout finit toujours en musique, la programmation musicale sera mijotée aux petits oignons par Radio Grenouille et la Dame Noir avec Charlie O, les Troublemakers, FK-Club et Indiscipline. L’exposition qui fut un événement marquant de l’année muséale marseillaise finit en beauté en organisant une nocturne jusqu’à 22 heures. Les visiteurs porteront un dernier regard sur les oeuvres pendant que les acteurs de l’exposition et des personnes impliquées dans l’aventure culinaire menée avec les musées animeront une discussion de 15 minutes. Un souvenir, une anecdote, une rencontre, un goût… Les entretiens auront lieux dans la cour du musée et le public y assistera librement.

Dimanche 24 juin, entrée dans la cour et concert gratuit ; exposition : 12 et 8 € de 10h à 22h. Dégustations de 4 à 9 € ; glaces Scaramouche, bar et cocktails sur place.

Photo S.B.D.R.

Abonnez-vous à notre newsletter

Vite lu, vite su

Thermomix en son temple Tout le monde connaît le robot cuisinier Thermomix mais ce que l’on sait moins, c’est que Thermomix appartient à l’entreprise Vorwerk fondée en 1883 en Allemagne. Après Paris et bien avant Lyon et Toulouse, Marseille accueille désormais une boutique Vorwerck de 90 m2 aux Terrasses du Port (2e niveau, allée centrale). Une mutation pour cette marque qui, jusqu’alors, commercialisait ses produits par les canaux de la vente à domicile.