Art de vivre

Picasso-Voyages imaginaires : la jeune cuisine décroche l’expo le 24 juin

PicassoLes meilleures choses ont une fin et voilà que se profile le décrochage de l’exposition “Picasso, voyages imaginaires” le dimanche 24 juin prochain. Pour célébrer le dernier jour de l’exposition, un dimanche de décrochage, musical, goûteux et populaire attendra le public dans la cour du centre de la Vieille Charité. De 16h à 23h non-stop, exposition, dégustations, glaces, bar, cocktails, radio, musique et piste de danse, transformeront les coursives de l’hospice cher à Puget en place de village en fête.

Les grandes Carrioles, qui invitent à la déambulation et parlent de délices éphémères entreront en action à partir de 17h pour proposer aux publics une ribambelle de dégustations. Les chefs de la jeune cuisine, Georgiana Viou, Mathieu Roche, Léa Bizalion et Leslie Dorel, concocteront en direct une recette pensée pour cet événement : poulpe au deux seiches, minotaure au petit bouillon, poisson aux trois couleurs… Des recettes comme autant de clins d’oeil à l’exposition et à la vie de l’artiste. Cette carte blanche s’inscrit dans la continuité du travail initié par Emmanuel Perrodin qui a proposé durant de longs mois quantités de repas en lien avec la vie et l’oeuvre de Pablo Picasso servis au beau milieu de l’exposition.

Et comme en France tout finit toujours en musique, la programmation musicale sera mijotée aux petits oignons par Radio Grenouille et la Dame Noir avec Charlie O, les Troublemakers, FK-Club et Indiscipline. L’exposition qui fut un événement marquant de l’année muséale marseillaise finit en beauté en organisant une nocturne jusqu’à 22 heures. Les visiteurs porteront un dernier regard sur les oeuvres pendant que les acteurs de l’exposition et des personnes impliquées dans l’aventure culinaire menée avec les musées animeront une discussion de 15 minutes. Un souvenir, une anecdote, une rencontre, un goût… Les entretiens auront lieux dans la cour du musée et le public y assistera librement.

Dimanche 24 juin, entrée dans la cour et concert gratuit ; exposition : 12 et 8 € de 10h à 22h. Dégustations de 4 à 9 € ; glaces Scaramouche, bar et cocktails sur place.

Photo S.B.D.R.

Vite lu

Marianne Planchais, Sophie Planchais, Loïc Ginet et Thomas Niesor ont imaginé un jeu de société d’ambiance, culturel et stratégique dans l’univers de la pâtisserie. Cette entreprise familiale, basée à Aix-en-Pce, a opté pour l’auto-édition et une fabrication 100% bleu-blanc-rouge. Les joueurs incarnent des pâtissiers formés en France qui s’installent à l’étranger. Leur objectif : faire partie de la crème de la crème des pâtissiers en  confectionnant, avec leurs cartes, des pâtisseries traditionnelles. Le jeu compte 400 questions sur le thème de la pâtisserie dont 100 dédiées aux enfants. babaOrum s’adresse aux amateurs de jeux de société, aux passionnés de pâtisserie, à tous ! Déjà près de 200 jeux ont été pré-commandés sur la plateforme Ulule. Si l’objectif de 300 pré-commandes est atteint, les jeux seront produits en novembre et livrés en décembre. Tous sur Ulule pour précommander le jeu, il est super !

Pizzette l'Isle sur la Sorgue Pizzette et craquante Une adresse pour les sorties entre ados et pour les parents qui veulent faire plaisir à leurs ados. Ici, on accompagne cocktails, vins et bières à l’apéro d’une ribambelle de pizzas à dévorer en égoïste ou à partager. Un apéro très cool avant d’aller au resto ensuite. Les pâtes sont ultra-fines, craquantes et si légères qu’on pourrait en dévorer des dizaines. A tester : la camembert et jambon cru,  la chèvre-miel ou la margherita…
• 19, ave des 4 Otages à l’Isle-sur-la-Sorgue (04 90 95 56 34) et 24, bd Victor-Hugo à Saint-Rémy-de-Provence (04 90 95 80 31)