Marseille

► Soirée raclette à Notre-Dame-de-la-Garde Pour contribuer au financement des gros travaux d’entretien de la basilique, le père Espinosa, recteur du sanctuaire, et l’équipe qui gère le Restaurant, ont eu l’idée d’organiser des dîners dont l’intégralité des bénéfices est reversée à l’entretien du site. Chaque soirée débute à 19h par une visite privée de la crypte et de la basilique suivie, à 20 heures, d’un apéritif, puis du dîner (50 € par personne). Pour répondre aux morsures du froid hivernal, une soirée raclette est organisée le jeudi 7 mars en partenariat avec la fromagerie La Meulerie. Le dîner fondant et délicieusement parfumé sera servi sur une seule et longue table unique. Bonne humeur garantie.
• Pour la soirée raclette du 7 mars, s’inscrire ici.

Suis-nous sur les réseaux

Solidarité

► Dîners Sans Fourchette Le concept des dîners Sans Fourchette a été développé au profit des personnes victimes de troubles de la mémoire, des victimes d’Alzheimer, de sclérose en plaques ou de Parkinson. Dans l’évolution de leur pathologie, beaucoup de malades ne parviennent plus à se servir de leurs couverts et en viennent au geste premier, celui qui consiste à pincer l’aliment entre le pouce et l’index pour le porter à la bouche. Les malades ont aussi le droit de se régaler, d’aller au restaurant, de sortir, de rencontrer l’autre et de partager leur joie ; avec ces dîners, c’est le restaurant qui doit s’adapter à eux. Participer aux Dîners Sans Fourchette c’est contribuer à faire vivre l’association Mémoire et Santé qui les organise… pour sortir de l’isolement.
• À Paris le mercredi 28 février école de Paris des métiers de la table et le 6 mars ; à Toulon au lycée Anne-Sophie Pic le mercredi 13 mars : à Marseille le mardi 19 mars au lycée hôtelier J.-P.-Passédat ; à Sisteron le jeudi 21 mars à l’école hôtelière et le mercredi 3 avril à Marseille au restaurant Le République.

En direct du marché

On fête l’huile d’olive nouvelle à la Bastide du Laval dans le Luberon

Bastide du Laval

Le programme. Accueil dès 10h avec thé, café, gibassiers… Préparation du nougat avec Aimé Arnaud. 10h30, visite guidée de l’oliveraie et du moulin. Commentaires et analyse de la saison 2017. 11h30, dégustation de toute la gamme des nouvelles huiles fraîchement pressées. Déjeuner sur place (17€) sur le thème : comment utiliser les différents fruités de l’huile d’olive ? Animations pour les enfants : concours de couronne en rameaux d’oliviers, championnat de lancer de noyau d’olive. Tout l’après-midi, démonstrations artistiques en direct avec l’illustrateur-croqueur Pierre Croux, la peintre Géraldine Bandiziol et le sculpteur Thierry Gall. Préparation et dégustation sur place de gibassiers à l’huile d’olive du moulin, cuits au four à bois par Aimé Arnaud, le boulanger cadenétien. Découpe du nougat préparé le matin.
Samedi 16 décembre prochain, le moulin de la Bastide du Laval fête l’huile nouvelle. La récolte est désormais terminée et les olives des 4000 arbres de la propriété viennent tout juste d’être pressées. Comme pour le vin, c’est l’heure de célébrer le millésime 2017. « Cette année est un véritable bonheur, estime Roland Coupat, le maître des lieux. L’été a été très chaud et sec et les rendements sont bons pour ceux qui ont irrigué leurs oliveraies. En revanche, pour ceux qui n’ont pas donné à boire à leurs arbres, la taille des olives n’excède pas celle des pois chiches et peut s’avérer même inexistante ». Les terres de la Bastide du Laval couvrent 30 hectares et sont conduites en mode bio. « On y cultive les 5 variétés de l’AOC Provence, l’aglandau, la salonenque, la bouteillan, la cayon et la picholine » énumère Roland Coupat. La gamme compte des huiles aux arômes herbacés, d’artichaut cru, d’amande fraîche ou de basilic, typiques du fruité vert. Mercredi et jeudi 6 et 7 décembre, « on pressera les olives maturées pour le fruité noir, typique de la Provence, poursuit Roland. Ensuite, il nous faudra bien nettoyer le moulin pour être fins prêts et accueillir le public samedi ».

Couronnes d’olivier et menu huilé
Ce samedi donc, les portes de la Bastide du Laval s’ouvriront au grand public.  Une belle opportunité pour visiter le moulin et  l’oliveraie, tout savoir sur la récolte de l’année, déguster la gamme des nouvelles huiles fraîchement pressées, assister à la préparation de gibassiers à l’huile d’olive par le boulanger du village et, pour les enfants, la possibilité de s’initier à la fabrication de couronne en rameaux d’olivier… « Nous en profitons pour accueillir aussi les 700 propriétaires qui nous confient leurs olives à presser chaque année, c’est l’occasion d’entretenir nos liens » ajoute Carine Coupat. Et comme le grand air, ça creuse, le public pourra  exceptionnellement déjeuner sur place sur le thème de l’huile d’olive. Incontournable !

Bastide du Laval, chemin de la Royère, 84160 Cadenet. Repas : 16 € par personne, réservations au 04 90 08 95 80.

2 commentaires

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    • Bonjour Michèle. Rien n’est plus simple : Alpilles, Luberon, Alpes de Haute-Provence, Bouches-du-Rhône, il y a des moulins à huile partout en Provence. Je vous conseille d’aller les visiter, de goûter et d’acheter sur place. En boutique, il faut que figure sur l’étiquette la mention et le logo rouge « Huile d’olive de France » ou « Huile d’olive du Sud de la France ». Et voilà…