En direct du marché

On fête l’huile d’olive nouvelle à la Bastide du Laval dans le Luberon

Bastide du Laval

Le programme. Accueil dès 10h avec thé, café, gibassiers… Préparation du nougat avec Aimé Arnaud. 10h30, visite guidée de l’oliveraie et du moulin. Commentaires et analyse de la saison 2017. 11h30, dégustation de toute la gamme des nouvelles huiles fraîchement pressées. Déjeuner sur place (17€) sur le thème : comment utiliser les différents fruités de l’huile d’olive ? Animations pour les enfants : concours de couronne en rameaux d’oliviers, championnat de lancer de noyau d’olive. Tout l’après-midi, démonstrations artistiques en direct avec l’illustrateur-croqueur Pierre Croux, la peintre Géraldine Bandiziol et le sculpteur Thierry Gall. Préparation et dégustation sur place de gibassiers à l’huile d’olive du moulin, cuits au four à bois par Aimé Arnaud, le boulanger cadenétien. Découpe du nougat préparé le matin.
Samedi 16 décembre prochain, le moulin de la Bastide du Laval fête l’huile nouvelle. La récolte est désormais terminée et les olives des 4000 arbres de la propriété viennent tout juste d’être pressées. Comme pour le vin, c’est l’heure de célébrer le millésime 2017. « Cette année est un véritable bonheur, estime Roland Coupat, le maître des lieux. L’été a été très chaud et sec et les rendements sont bons pour ceux qui ont irrigué leurs oliveraies. En revanche, pour ceux qui n’ont pas donné à boire à leurs arbres, la taille des olives n’excède pas celle des pois chiches et peut s’avérer même inexistante ». Les terres de la Bastide du Laval couvrent 30 hectares et sont conduites en mode bio. « On y cultive les 5 variétés de l’AOC Provence, l’aglandau, la salonenque, la bouteillan, la cayon et la picholine » énumère Roland Coupat. La gamme compte des huiles aux arômes herbacés, d’artichaut cru, d’amande fraîche ou de basilic, typiques du fruité vert. Mercredi et jeudi 6 et 7 décembre, « on pressera les olives maturées pour le fruité noir, typique de la Provence, poursuit Roland. Ensuite, il nous faudra bien nettoyer le moulin pour être fins prêts et accueillir le public samedi ».

Couronnes d’olivier et menu huilé
Ce samedi donc, les portes de la Bastide du Laval s’ouvriront au grand public.  Une belle opportunité pour visiter le moulin et  l’oliveraie, tout savoir sur la récolte de l’année, déguster la gamme des nouvelles huiles fraîchement pressées, assister à la préparation de gibassiers à l’huile d’olive par le boulanger du village et, pour les enfants, la possibilité de s’initier à la fabrication de couronne en rameaux d’olivier… « Nous en profitons pour accueillir aussi les 700 propriétaires qui nous confient leurs olives à presser chaque année, c’est l’occasion d’entretenir nos liens » ajoute Carine Coupat. Et comme le grand air, ça creuse, le public pourra  exceptionnellement déjeuner sur place sur le thème de l’huile d’olive. Incontournable !

Bastide du Laval, chemin de la Royère, 84160 Cadenet. Repas : 16 € par personne, réservations au 04 90 08 95 80.

2 Comments

Click here to post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    • Bonjour Michèle. Rien n’est plus simple : Alpilles, Luberon, Alpes de Haute-Provence, Bouches-du-Rhône, il y a des moulins à huile partout en Provence. Je vous conseille d’aller les visiter, de goûter et d’acheter sur place. En boutique, il faut que figure sur l’étiquette la mention et le logo rouge « Huile d’olive de France » ou « Huile d’olive du Sud de la France ». Et voilà…

Suis-nous sur les réseaux

Vite lu

Le Portugal à Marseille. Dans le cadre de la saison croisée France-Portugal de l’Institut français, les grandes Tables ICI vous proposent de (re)découvrir la cuisine portugaise avec deux événements.
☻ Bacalhau ! Le grand Marché du Portugal adopte les couleurs du Portugal : sélection de vins et spiritueux portugais, les fameuses pasteis de nata, les céramiques typiques et produits d’épiceries fines. Les cheffes Rosario Pinheiro et Jenifer Abrantes mettent à l’honneur la morue en plusieurs déclinaisons, Romain Chartrain (de Azul concept store) proposera des grands classiques de la cuisine portugaise, et Sonia Isidro servira une assiette végétarienne.
• Lundi 4 juillet de 16h à 22 heures à la Friche Belle-de-Mai
­☻ Le lendemain, 5 juillet, participez au grand dîner-barbecue pour 450 personnes ! 80 tables partagées et une vingtaine de barbecues géants seront montés pour cette soirée sur le toit-terrasse de la Friche. Gigantesque. La carte sera élaborée par Rosario Pinheiro, Jenifer Abrantes, Sonia Isidro, Sergio Vaz, Romain Chartrain (de Azul concept store) et Julien Reynouard pour la carte des vins. Le menu sera composé d’une salada de bacalhau com grão de bico, Chips de pele de bacalhau, salada de pimento assado, Pão com chouriço, Frango Assado com piri piri, Arroz Doce, Pudim et Línguas de bacalhau.
• Réservations impératives en cliquant ici.

Du gin en Bib. Le gin de la Distillerie de Camargue, le fameux Bigourdan, est désormais disponible en bag-in-box 3 litres. Et pourquoi un Bib ? Parce que c’est pratique, plus léger, plus facile à stocker, à expédier. C’est écologique, le carton ça se recycle plus facilement que le verre. C’est économique : la preuve : 68 € le litre en bouteille et 185 € le Bib 3 litres. Enfin, protégé de la lumière et de l’oxygène il est moins soumis aux effets de l’oxydation. Et c’est pour qui ? Pour les professionnels de la restauration, du bar, de la nuit, de l’événementiel. Les mariés de l’été, les fêtards, les peinards, les fidèles, les marins à quai, les alpins au chalet, les baigneurs sur le sable.
Dégustation et vente à la Distillerie de Camargue, 12, rue Frédéric-Mistral à Arles. Infos au 06 85 03 71 05.