Art de vivre

Pour créer son cocktailstruck Jean-Christophe a besoin de nous

SarratL’idée est sympa, novatrice et a besoin d’encouragements. Jean-Christophe Sarrat se lance dans l’entrepreunariat avec la création de son cocktailstruck, “de la même façon que les foodtrucks proposent à manger, moi je veux servir des cocktails” lance avec un ton enjoué ce Marseillais de 28 ans. Ancien élève de l’école de commerce Kedge et doté d’un master, Jean-Christophe Sarrat a été coach Google dans le cadre de ses études puis chef de projet digital : “Ça consistait à faire de la vente en ligne, du commerce digital” résume-t-il. A la suite d’un licenciement économique, le jeune marseillais vivant dans le 4e arrondissement décide de donner corps à son rêve et demande à rejoindre l’école hôtelière de Marseille Bonneveine. “Ils m’ont accepté et les cours débuteront en novembre prochain avec Monsieur Di Nola, j’ai besoin de la mention complémentaire barman” lance-t-il.
A ce jour, Jean-Christophe Sarrat a déjà acheté son camion, “au Brésil car c’était moins cher”, mais ne l’a pas encore aménagé : “J’ai déjà investi toutes mes économies et il me manque des fonds pour installer une banque réfrigérée sur mesure, un toit ouvrant, un comptoir, une machine à glace, un groupe électrogène…” L’aventure a commencé mais a besoin de l’enthousiasme de tous pour arriver à terme, quelque 10 000 € manquent encore à l’appel.

Le camion à cocktails de Jean-Christophe se déplacera pour tous les événements privés “car je n’ai pas d’autorisation de vente d’alcool sur la voie publique” modère-t-il. Mariages, événements familiaux, séminaires d’entreprises, lancements de produits… Le camion servira des cocktails tous azimuts,“et pour les lendemains de fête, je proposerai la version brunch avec jus de fruits, viennoiseries et service barista avec une super machine à café”. Des lendemains de fête pour ceux qui arriveront à émerger…

Si la formule vous séduit, rejoignez KissKiss BankBank et contribuez au financement de ce event comptoir !

En bref

Jazz en vignes Pour la 10e édition de Jazz en vignes, Jean-Luc et Elisabeth Dumoutier, propriétaires du domaine de l’Olivette, organisent deux concerts exceptionnels en juillet et août. Précédés par la dégustation de leurs vins accompagnée de produits du terroir, ces deux concerts de jazz auront lieu mercredi 17 juillet (avec Nirek Mokar et ses Boogie Messengers ; un pianiste de 16 ans éblouissant, prodige du Rythm and Blues) et mercredi 7 août 2019 (avec Lluis Coloma , un virtuose du piano, et Sax Gordon, au saxo, avec une fougue et un enthousiasme dévastateurs). Comptez 36 € par personne ; 519, chemin de l’Olivette, le Brûlat, 83330 Le Castellet ; résas au 04 94 98 58 85.

Les Musicales dans les Vignes jusqu’au 30 août, vingt-cinq domaines de renom célèbrent la noblesse du vin en musique avec des concerts uniques au fil de l’été… Des instants musicaux suspendus dans des lieux d’exception. Et il y en a pour tous les goûts : jazz, classique, tango argentin, flamenco, musique tzigane, klemer, russe, etc. Un tour du monde. Infos et inscriptions 06 60 30 32 90 et http://lesmusicalesdanslesvignes.blogspot.com/

Rire en vignes La 6e édition de ce festival épicurien et intimiste sera 100% féminine. Au programme, le 24 juillet, un one woman show désopilant, porté par Doully, personnalité atypique, à la voix particulière et à l’énergie sans faille qui nous raconte, dans “L’addiction c’est pour moi”, son passé en utilisant ses addictions pour en faire une force. Le 25 juillet, Leslie Bevillard, Marie Cécile Sautreau et Vanessa Fery joueront “Et elles vécurent heureuses”, une comédie férocement joyeuse sur les femmes, le bonheur, l’amour, l’amitié… Mais surtout pas sur les contes de fées ! Tarif spectacle : 25 € /personne, 40 € les deux soirées. Château de Saint-Martin, route des Arcs, 83460 Taradeau ; infos au 04 94 99 76 76 et 06 42 10 71 72.

Abonnez-vous à notre newsletter