Magazine

Jérôme Roy a quitté le Couvent des Minimes à Mane

Jérôme Roy
Emouvante photo du dernier service et de l’au-revoir d’un chef à sa brigade.

Jérôme RoyLe chef Jérôme Roy a quitté la direction des cuisines du restaurant gastronomique, le Cloître, et du bistrot, le Pesquier, du Couvent des Minimes à Mane, dans les Alpes de Haute-Provence. Il est remplacé par Gatien Demczyna « en poste depuis 1 mois et demi » affirme-t-on au sein de l’hôtel tout en refusant d’en dire plus. Jérôme Roy est reparti en Touraine. L’annonce a été officialisée ce 5 novembre dernier : le chef reprend, avec son épouse Valérie, l’Opidom, une table réputée de l’agglomération tourangelle, dans la commune de Fondettes. Un événement dans la région d’autant que depuis 4 ans Roy ne faisait plus mystère de sa volonté de revenir sur ses terres d’origine.

Jérôme Roy est né à Loches. Il a suivi les cours du lycée professionnel Albert Bayet de Tours. Il a débuté son parcours à Cordeillan-Bages chez Thierry Marx puis chez les Troisgros à Roanne durant 6 ans. Chef de cuisine à l’ouverture du Restaurant Pierre Gagnaire de l’hôtel des Airelles à Courchevel, il a également piloté l’ouverture du restaurant Pierre Gagnaire du Lotte hotel de Séoul en Corée où il a exercé 2 ans. Fidèle d’entre les fidèles, Pierre Gagnaire lui confie ensuite, 2 années durant encore, la tenue du restaurant Colette by Pierre Gagnaire à l’hôtel Sezz de Saint-Tropez. Jérôme Roy arrive au Couvent des Minimes à Mane en juin 2012, il y restera 7 ans et 5 mois avec un étonnant tableau de chasse : titre Grand de Demain 2016 au Gault & Millau (4 Toques 17/20) et 1 étoile au guide Michelin en 2016.

Gatien Demczyna, un Lyonnais épris de Provence

Gatien DemczynaGatien Demczyna, jusqu’alors chef exécutif, prendra le titre de chef dès la réouverture du restaurant gastronomique, le 12 février 2020. Du côté du Couvent des Minimes, on confesse qu’il est un « professionnel rigoureux (…), cueilleur de champignons à ses heures perdues ». D’origine lyonnaise Demczyna a débuté sa carrière comme chef de partie de 2000 à 2003 à l’Oustau de Baumanière avant d’occuper le poste de second de cuisine, 3 années durant, jusqu’en 2006, chez Bru, à Eygalières. Gatien Demczyna a également secondé Nicolas Sale au Grand Hôtel du Castellet avant de rejoindre, en avril 2009, le Cap d’Antibes beach hotel. Il y restera 1 an et 8 mois avant de rejoindre les cimes et le poste de chef exécutif au  K2 Altitude, restaurant le Montgomerie à Courchevel durant plus de 6 ans.

Ajouter un commentaire…

Click here to post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suis-nous sur les réseaux

Marseille

Le top pâtissier Avec une humilité qu’on ne rencontre que dans les milieux du sport et de la gastronomie, La Liste 1000 se vante de dresser la plus grande sélection gastronomique au monde, restaurants et pâtisseries confondus, pour les voyageurs gourmands. Rien que ça. Pour la première fois donc cette année, La Liste a dressé le top 1000 des meilleures pâtisseries dans 60 pays parmi lesquelles on retrouve les Marseillais de Oh Faon et les Bricoleurs de Douceurs. Même si le classement est tarte, on est très content pour eux.
Dimanche 2 octobre prochain, l’équipe de Mensa nous donne rendez-vous sur l’île Degaby, lieu d’exception privatisé pour l’occasion. C’est sur cette île d’Endoume, située à 300m des côtes et aux vues imprenables sur la cité phocéenne, les îles du Frioul et la grande Bleue, que la table sera dressée pour un festin aux couleurs de la mer. De 11h30 à 12h30, embarquement sur le Vieux-Port ; de 12h30 à 15h30, apéritif et dégustation de vins à discrétion (menu en 4 services). De 15h30 à 17h, retour, sieste sur transats ou baignade. Tarif : 95 € par personne.
Pour toute question, téléphonez à Romain, au 06 09 55 25 01

Une mozzarella 100% marseillaise.-  La Laiterie marseillaise reste fidèle à sa vocation pédagogique visant à voir et comprendre comment on fabrique des produits laitiers. Aussi, la boutique s’est-elle dotée d’un laboratoire visible depuis une grande baie vitrée. Nouveauté de la rentrée, la Laitterie lance des ateliers de fabrication de mozzarella et burrata pour adultes. À travers la fabrication de ces deux fromages, toutes les étapes de la transformation fromagère seront abordées et réalisées par les participants. Audelà de l’aspect ludique, c’est une vraie acquisition de savoirfaire qui est proposée : après ces 2 heures d’atelier, chacun repartira avec ses réalisations et un livret récapitulatif. Inscription sur le site web de la Laiterie Marseillaise ou se rendre en boutique !
www.lalaiteriemarseillaise.fr Tarif : 55 € par personne.