Carnet de cave

JustRosé, on trinquera en mode rosé sur le port de Sanary en mai

JustRosé Un petit port paré de rose, trois jours voués au rosé et un rendez-vous inscrit au calendrier qui fait désormais date. Le festival JustRosé se déroulera les 10, 11 et 12 mai prochain pour la 7e année consécutive. Avec quelque 23 000 titres de dégustation vendus en 2018 pour une foule estimée à 70 000 personnes, JustRosé doit son succès à l’opiniâtreté de l’association des commerçants de Sanary-sur-Mer. “Cette association est née en 2011, relate Cécile Didat, l‘une des initiatrices de cette fête bachique. Au départ, nous réfléchissions à un projet fort qui apporterait dynamisme et notoriété à la ville de Sanary. L’idée d’un rendez-vous autour du vin rosé s’est imposée car cette couleur est emblématique de la région et c’est un fer de lance commercial non négligeable” poursuit la jeune femme. Des 36 exposants de la première heure, on est passé à 71 viticulteurs pour l’édition de 2019 dont 4 maisons champenoises qui présenteront leurs fleurons rosés : “Nous ne nous dispersons pas, au contraire, nous faisons preuve d’ouverture d’esprit et invitons à regarder au-delà des seules frontières provençales. Dès la première édition, nous avions invité des vignerons du Sud-Ouest  qui présentaient leurs rosés. Cette démarche montre la diversité et la complexité de cette couleur”, sourit Cécile Didat.

Des critiques au succès
Les débuts de JustRosé furent empreints de scepticisme : “Beaucoup nous prédisaient un échec, disaient qu’on y arriverait pas car nous avions opté pour un modèle radicalement différent des salons viticoles traditionnels, clos et couverts, se remémore Cécile Didat. Nous sommes hors des modèles convenus et avons privilégié la déambulation libre dans les rues de Sanary. Le public se promène, déguste au gré de ses envies et achète selon ses coups de coeur. En fin de balade, les achats sont récupérés dans un point retrait ce qui évite de porter de lourds cartons toute la journée !”

JustRosé est devenu l’affaire de tous puisque de 100 à 120 bénévoles s’affairent trois jours durant à sa pleine réussite : “Nous avons beaucoup de collégiens et lycéens pour lesquels c’est une première expérience professionnelle, assure Cécile Didat, et nous les remercions avec des chèques cadeaux à dépenser dans les boutiques de Sanary”. En moyenne, chaque exposant commercialise de une palette à une palette et demi durant les 3 jours et l’an dernier, le record des ventes a été battu par un domaine qui a vendu 350 cartons. Pour les participants, cette foire de plein air est une vitrine qui invite les amateurs à venir ensuite visiter les propriétés et à poursuivre les commandes. Le record de 2018 sera-t-il battu ? On le saura le 13 mai !

JustRosé les 10, 11 et 12 mai 2019, de 10h à 18h à Sanary-sur-Mer ; vente des billets sur le site www.just-rose.com (9€ online et 10 € sur place).
Bureau du festival sur le quai à la maison Flotte ; village gourmand pour manger sur de grandes tables communes et animations pour enfants gratuites (dont le fameux circuit de sirops).

Photos Olivier Floch et DR

En bref

Ban des Vendanges à Visan Pour cette 5e édition, les festivités débuteront à 17h, par un concert de l’orchestre de chambre de Lyon, dirigé par Vincent Balse (concerto pour piano en la majeur KV 488 de W.A. Mozart ; concerto pour 2 violons en ré mineur de J.-S. Bach ; quintette pour piano et cordes de N. Kapustin ; valse sentimentale de I. Tchaïkovski ; Azul Tango de R. Galliano).
A l’issue du concert, le défilé des membres de la confrérie Saint-Vincent de Visan, (une des plus vieilles confréries bachiques de France) intronisera quatre personnalités sur la place du Jeu de Paume. Un buffet sera ensuite dressé dans la cour de l’hôtel de Pellissier où seront servies les cuvées de 10 caves et domaines de l’appellation. A l’origine du ban des vendanges, le seigneur local levait une bannière à ses armes, d’où le nom de ban, ce qui levait l’interdiction de ramasser du raisin et non pas l’autorisation de commencer la vendange. Le raisin était goûté par les autorités compétentes qui déclaraient qu’il était mûr. La récolte et le foulage pouvaient alors commencer. Infos et réservations au 04 90 41 97 25 ; tarif : 30€.

Arles, expo au chardon Du 1er août au 30 septembre, le restaurant accueille l’exposition du photographe Samir Ben Rahma : “les Catalanes”. “Nous sommes honorés d’accueillir sur nos murs et pour le plus grand bonheur de vos pupilles, de votre mémoire, de la mémoire des Marseillais, cette expo qui est un hommage au passé, aux femmes et à leurs années glorieuses !” explique l’équipe du restaurant, réputé pour accueillir tout au long de l’année des chefs en résidence, des vignerons, des artistes et des bons vivants. 37, rue des Arènes à Arles ; infos au 09 72 86 72 04.

Les Musicales dans les Vignes jusqu’au 30 août, vingt-cinq domaines de renom célèbrent la noblesse du vin en musique avec des concerts uniques au fil de l’été… Des instants musicaux suspendus dans des lieux d’exception. Et il y en a pour tous les goûts : jazz, classique, tango argentin, flamenco, musique tzigane, klemer, russe, etc. Un tour du monde. Infos et inscriptions 06 60 30 32 90 et http://lesmusicalesdanslesvignes.blogspot.com/

Abonnez-vous à notre newsletter