Carnet de cave

JustRosé, on trinquera en mode rosé sur le port de Sanary en mai

JustRosé Un petit port paré de rose, trois jours voués au rosé et un rendez-vous inscrit au calendrier qui fait désormais date. Le festival JustRosé se déroulera les 10, 11 et 12 mai prochain pour la 7e année consécutive. Avec quelque 23 000 titres de dégustation vendus en 2018 pour une foule estimée à 70 000 personnes, JustRosé doit son succès à l’opiniâtreté de l’association des commerçants de Sanary-sur-Mer. “Cette association est née en 2011, relate Cécile Didat, l‘une des initiatrices de cette fête bachique. Au départ, nous réfléchissions à un projet fort qui apporterait dynamisme et notoriété à la ville de Sanary. L’idée d’un rendez-vous autour du vin rosé s’est imposée car cette couleur est emblématique de la région et c’est un fer de lance commercial non négligeable” poursuit la jeune femme. Des 36 exposants de la première heure, on est passé à 71 viticulteurs pour l’édition de 2019 dont 4 maisons champenoises qui présenteront leurs fleurons rosés : “Nous ne nous dispersons pas, au contraire, nous faisons preuve d’ouverture d’esprit et invitons à regarder au-delà des seules frontières provençales. Dès la première édition, nous avions invité des vignerons du Sud-Ouest  qui présentaient leurs rosés. Cette démarche montre la diversité et la complexité de cette couleur”, sourit Cécile Didat.

Des critiques au succès
Les débuts de JustRosé furent empreints de scepticisme : “Beaucoup nous prédisaient un échec, disaient qu’on y arriverait pas car nous avions opté pour un modèle radicalement différent des salons viticoles traditionnels, clos et couverts, se remémore Cécile Didat. Nous sommes hors des modèles convenus et avons privilégié la déambulation libre dans les rues de Sanary. Le public se promène, déguste au gré de ses envies et achète selon ses coups de coeur. En fin de balade, les achats sont récupérés dans un point retrait ce qui évite de porter de lourds cartons toute la journée !”

JustRosé est devenu l’affaire de tous puisque de 100 à 120 bénévoles s’affairent trois jours durant à sa pleine réussite : “Nous avons beaucoup de collégiens et lycéens pour lesquels c’est une première expérience professionnelle, assure Cécile Didat, et nous les remercions avec des chèques cadeaux à dépenser dans les boutiques de Sanary”. En moyenne, chaque exposant commercialise de une palette à une palette et demi durant les 3 jours et l’an dernier, le record des ventes a été battu par un domaine qui a vendu 350 cartons. Pour les participants, cette foire de plein air est une vitrine qui invite les amateurs à venir ensuite visiter les propriétés et à poursuivre les commandes. Le record de 2018 sera-t-il battu ? On le saura le 13 mai !

JustRosé les 10, 11 et 12 mai 2019, de 10h à 18h à Sanary-sur-Mer ; vente des billets sur le site www.just-rose.com (9€ online et 10 € sur place).
Bureau du festival sur le quai à la maison Flotte ; village gourmand pour manger sur de grandes tables communes et animations pour enfants gratuites (dont le fameux circuit de sirops).

Photos Olivier Floch et DR

Vite lu

Les Grandes Tables à lire ! Les grandes Tables (réseau de restaurants à Marseille, Calais, Clermont-Ferrand) viennent d’éditer un livret titré 10+4. Ce 10+4 relate les trois dernières années  marseillaises d’aventures culinaires et artistiques qui s‘inscrivent dans la continuité de cette entreprise initiée en 2006 : raconter les cuisines dans leurs diversités et leurs actualités.
À Marseille à la Friche Belle-de-Mai, à La Criée Théâtre national et au Zef-scène nationale, à Calais au Channel-scène nationale et enfin à Clermont-Ferrand à La Comédie-scène nationale, les grandes Tables dialoguent avec les lieux culturels où elles sont installées et avec leurs territoires. Elles y conduisent des projets culinaires et y inscrivent la cuisine comme une discipline artistique à part entière, qui s’épanouit dans les conversations avec les autres arts. Ce 10+4 vous permettra tout à la fois de découvrir cette belle enseigne et tout ce que ses équipes ont fait toutes ces années avec la très modeste participation du Grand Pastis. A télécharger ici.

jeremy julien au Culti

Le Matière Brut investit le Culti C’est l’un des événements annoncés de l’été prochain : l’équipe du Matière Brut, conduite par Jérémy Julien, annonce son arrivée au sein même du bar-tabac du Roucas-Blanc (Marseille, 7e arr). Avec un vaste jardin, le Culti jouit d’un magnifique espace pour servir déjeuner et dîners dans une ambiance cool comme les aime Jérémy et en totale adéquation avec son répertoire culinaire. On vous en parle dès que la réouverture des restaurants (au moins des terrasses) sera effective.

Cassis, les volets rouges certifiés vert Arnaud et Cédric sont fiers et heureux d’annoncer le changement d’identité de leur maison : l’hôtel du Joli Bois devient l’hôtel les Volets Rouges – Cassis. Le duo a a profité de l’hiver pour se livrer à de nombreuses rénovations “afin de vous apporter toujours plus de confort, de quiétude dans notre bulle de nature au cœur du parc national des calanques, assurent-ils. Et d’ajouter : – Nous venons d’être certifiés par l’écolabel international Clef Verte, ce qui fait de nous le premier hôtel de Cassis à recevoir un écolabel”. Hôtel Les Volets Rouges – Cassis, D559 – route de la Gineste, 13260 Cassis ; infos au 04 42 01 02 68.