Carnet de cave

JustRosé, on trinquera en mode rosé sur le port de Sanary en mai

JustRosé Un petit port paré de rose, trois jours voués au rosé et un rendez-vous inscrit au calendrier qui fait désormais date. Le festival JustRosé se déroulera les 10, 11 et 12 mai prochain pour la 7e année consécutive. Avec quelque 23 000 titres de dégustation vendus en 2018 pour une foule estimée à 70 000 personnes, JustRosé doit son succès à l’opiniâtreté de l’association des commerçants de Sanary-sur-Mer. “Cette association est née en 2011, relate Cécile Didat, l‘une des initiatrices de cette fête bachique. Au départ, nous réfléchissions à un projet fort qui apporterait dynamisme et notoriété à la ville de Sanary. L’idée d’un rendez-vous autour du vin rosé s’est imposée car cette couleur est emblématique de la région et c’est un fer de lance commercial non négligeable” poursuit la jeune femme. Des 36 exposants de la première heure, on est passé à 71 viticulteurs pour l’édition de 2019 dont 4 maisons champenoises qui présenteront leurs fleurons rosés : “Nous ne nous dispersons pas, au contraire, nous faisons preuve d’ouverture d’esprit et invitons à regarder au-delà des seules frontières provençales. Dès la première édition, nous avions invité des vignerons du Sud-Ouest  qui présentaient leurs rosés. Cette démarche montre la diversité et la complexité de cette couleur”, sourit Cécile Didat.

Des critiques au succès
Les débuts de JustRosé furent empreints de scepticisme : “Beaucoup nous prédisaient un échec, disaient qu’on y arriverait pas car nous avions opté pour un modèle radicalement différent des salons viticoles traditionnels, clos et couverts, se remémore Cécile Didat. Nous sommes hors des modèles convenus et avons privilégié la déambulation libre dans les rues de Sanary. Le public se promène, déguste au gré de ses envies et achète selon ses coups de coeur. En fin de balade, les achats sont récupérés dans un point retrait ce qui évite de porter de lourds cartons toute la journée !”

JustRosé est devenu l’affaire de tous puisque de 100 à 120 bénévoles s’affairent trois jours durant à sa pleine réussite : “Nous avons beaucoup de collégiens et lycéens pour lesquels c’est une première expérience professionnelle, assure Cécile Didat, et nous les remercions avec des chèques cadeaux à dépenser dans les boutiques de Sanary”. En moyenne, chaque exposant commercialise de une palette à une palette et demi durant les 3 jours et l’an dernier, le record des ventes a été battu par un domaine qui a vendu 350 cartons. Pour les participants, cette foire de plein air est une vitrine qui invite les amateurs à venir ensuite visiter les propriétés et à poursuivre les commandes. Le record de 2018 sera-t-il battu ? On le saura le 13 mai !

JustRosé les 10, 11 et 12 mai 2019, de 10h à 18h à Sanary-sur-Mer ; vente des billets sur le site www.just-rose.com (9€ online et 10 € sur place).
Bureau du festival sur le quai à la maison Flotte ; village gourmand pour manger sur de grandes tables communes et animations pour enfants gratuites (dont le fameux circuit de sirops).

Photos Olivier Floch et DR

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Abonnez-vous à notre newsletter

Vite lu

La Tournée Sauve ton resto se poursuit dans le 13.- Un bus et une tournée pour soutenir les restaurateurs en difficulté et marquer sa solidarité avec une filière passablement malmenée par la pandémie Covid-19 : l’opération Sauve ton resto ! se poursuit dans les Bouches-du-Rhône. Commandez vos repas à l’avance et venez les récupérer auprès des chefs dans chacune des villes étape : Marseille les 19 et 21 janvier, Allauch le 20 janvier, Aix-en-Provence le 22 janvier, Arles le 23 janvier… Plus d’infos et les détails à lire sur mpgastronomie.fr

Terre Blanche annonce la nomination de Christophe Schmitt au poste de chef des cuisines.- Le Resort de Terre Blanche Hotel Spa Golf Resort 5 étoiles, a nommé Christophe Schmitt au poste de chef pour prendre les rênes des différents restaurants, dont Le Faventia, étoilé au guide Michelin (le guide rigolo qui décerne des étoiles aux restaurants fermés). Christophe Schmitt succèdera ainsi au Chef étoilé et meilleur ouvrier de France, Philippe Jourdin, qui prend sa retraite et dont il était le second, pour perpétuer une cuisine aux saveurs du Sud. Dans la continuité de cette philosophie qui allie tradition et touches innovantes, Christophe Schmitt proposera une cuisiné axée sur les meilleurs produits locaux rendant hommage au terroir. “C’est un honneur pour moi et un très grand défi de succéder à Philippe Jourdin. A Terre Blanche, ce Mof a marqué l’histoire de la gastronomie, et il m’a aussi beaucoup appris. C’est avec beaucoup d’émotion que je lui succède aujourd’hui, plus que jamais conscient des responsabilités qu’il me lègue” a déclaré Christophe Schmitt.