Carnet de cave

Nouveau patio et 3 cuvées annoncées, le printemps est arrivé chez Chicoulon

 Mireur équipe cave chicoulon
Tomi le cuisinier au réel talent avéré, Fanny Julé la soeur d’Edouard Mireur (à d.)

Le Chicoulon fêtera ses deux ans le jeudi 25 avril prochain, l’occasion pour Edouard Mireur, son hôte, de présenter son nouveau patio entièrement relooké pour la circonstance : “Jusqu’ici, on en profitait à fond en été et pas assez en hiver, alors on a voulu l’intégrer plus encore à la cave pour y vivre toute l’année”. Edouard Mireur a donc confié à l’équipe des Architectrices, Coralie Aubert, Emilie Camélio et Stella Russo un cahier des charges “pour imaginer une terrasse confortable, agréable à vivre toujours dans l’ambiance qui a fait la réputation du Chicoulon”.
Il en résulte un espace aéré, couvert par un grand platane faisant écho à un mur végétal, des murs ponctués de miroirs et dames Jeanne, pavés de-ci de-là de zéliges soulignant l’ambiance méditerraneo-provençale de l’adresse.
D’ici-là, le 28 mars, Edouard Mireur présentera sa deuxième cuvée Chicoulon, un rouge millésime 2017, élaborée avec Florent Croce-Spinelli : “C’est mon ami de 20 ans et il travaille au sein du château familial Saint-Esprit, dans le Var, entre Lorgues et Draguignan” avance le jeune caviste. Leur vin est une heureuse combinaison de cépages autochtones (33% syrah, 27% mourvèdre, 30% cabernet sauvignon et grenache) et de modes d’élevage divers (barrique, cuve inox) générant un rouge répondant aux canons de l’AOP côtes-de-Provence : “On a recherché un profil plus aromatique, plus fin, frais et subtil que le millésime 2016 qui s’avérait puissant” explique Mireur. Ce 2017 est léger et digeste, “parfait à l’apéritif” mais accompagnera avec maestria une pièce de viande rouge qui révélera son caractère généreux, chaleureux et concentré. Les blanc et rosé Chicoulon 2018, eux, seront présentés le jeudi 25 avril ; énième occasion de faire la fête avec une équipe qui aborde la saison avec enthousiasme.

59, rue Grignan, Marseille 6e arr. Infos au 04 91 33 46 59. Déjeuner uniquement, au choix 2 entrées (7€), 2 plats (15 €) et 2 desserts (6€) ; verre de vin, 4,50 €.
Cuvée Chicoulon rouge 2017, 75cl, 15 € ; les blanc et rosé 2018, 75cl, 13 €.

En bref

Ban des Vendanges à Visan Pour cette 5e édition, les festivités débuteront à 17h, par un concert de l’orchestre de chambre de Lyon, dirigé par Vincent Balse (concerto pour piano en la majeur KV 488 de W.A. Mozart ; concerto pour 2 violons en ré mineur de J.-S. Bach ; quintette pour piano et cordes de N. Kapustin ; valse sentimentale de I. Tchaïkovski ; Azul Tango de R. Galliano).
A l’issue du concert, le défilé des membres de la confrérie Saint-Vincent de Visan, (une des plus vieilles confréries bachiques de France) intronisera quatre personnalités sur la place du Jeu de Paume. Un buffet sera ensuite dressé dans la cour de l’hôtel de Pellissier où seront servies les cuvées de 10 caves et domaines de l’appellation. A l’origine du ban des vendanges, le seigneur local levait une bannière à ses armes, d’où le nom de ban, ce qui levait l’interdiction de ramasser du raisin et non pas l’autorisation de commencer la vendange. Le raisin était goûté par les autorités compétentes qui déclaraient qu’il était mûr. La récolte et le foulage pouvaient alors commencer. Infos et réservations au 04 90 41 97 25 ; tarif : 30€.

Arles, expo au chardon Du 1er août au 30 septembre, le restaurant accueille l’exposition du photographe Samir Ben Rahma : “les Catalanes”. “Nous sommes honorés d’accueillir sur nos murs et pour le plus grand bonheur de vos pupilles, de votre mémoire, de la mémoire des Marseillais, cette expo qui est un hommage au passé, aux femmes et à leurs années glorieuses !” explique l’équipe du restaurant, réputé pour accueillir tout au long de l’année des chefs en résidence, des vignerons, des artistes et des bons vivants. 37, rue des Arènes à Arles ; infos au 09 72 86 72 04.

Les Musicales dans les Vignes jusqu’au 30 août, vingt-cinq domaines de renom célèbrent la noblesse du vin en musique avec des concerts uniques au fil de l’été… Des instants musicaux suspendus dans des lieux d’exception. Et il y en a pour tous les goûts : jazz, classique, tango argentin, flamenco, musique tzigane, klemer, russe, etc. Un tour du monde. Infos et inscriptions 06 60 30 32 90 et http://lesmusicalesdanslesvignes.blogspot.com/

Abonnez-vous à notre newsletter