Carnet de cave

Rouge Provence, l’association des solidarités vigneronnes boit rouge

Rouge ProvenceLa Provence terre de rosés… Mais pas que ! C’est aussi une terre de vins rouges et de solidarité, les deux piliers de l’association Rouge Provence. Revendiquant 32 membres à ce jour, l’association fondée en 2012 par Peter Fischer (château Revelette, coteaux d’Aix) et Jean-Christophe Comor (domaine des Terres Promises, dans le Var) se distingue par son étonnante activité. « Le 29 juin prochain, le domaine des Béates à Lambesc ouvrira ses portes au grand public pour une journée de dégustations-vente de tous les vins produits par les vignerons de Rouge Provence », annonce Méryl Straupe-Luc. Découverte du domaine et des modes de fabrication du vin, petite restauration sur place, animations et surprises garanties par les vignerons, cette journée fera écho à la réunion qui se tiendra en amont, le 29 avril au domaine Villa Minna. Ce lundi de printemps, les vignerons dégusteront leurs cuvées, les commenteront et inviteront leurs clients professionnels à croiser avis et commentaires.
« Rouge Provence est une association ouverte aux vignerons qui en font la demande mais il faut satisfaire certains critères, explique Méryl Straupe-Luc. Les volumes de vin rouge doivent être conséquents dans le total de la production annuelle, la philosophie de travail doit rejoindre les critères de production raisonnés et de quantités raisonnables » poursuit Méryl. Enfin, les vins sont dégustés à l’aveugle et doivent susciter l’approbation qualitative des autres adhérents.
Rouge Provence, c’est aussi une confraternité au sens le plus noble du terme. Chaque année, ses membres mettent en commun une partie de leurs raisins et vinifient leur cuvée qui sera commercialisée en magnums, « des magnums multi terroirs sous indication Vin de France » sourit Méryl. Les jus sont vinifiés à Beaupré chez Phanette Double, les bouteilles seront étiquetées aux Béates, les magnums seront ensuite commercialisés et le produit de cette vente remplira les caisses de Rouge Provence avec un objectif : « Venir en aide à un vigneron qui serait victime des aléas climatiques »

Le 29 juin 2019 au domaine des Béates à Lambesc ; toute la journée, dégustations et vente des vins des vignerons membres de l’association. Infos au  04 42 57 07 58.

Photo Marthe Henry

Ajouter un commentaire…

Click here to post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suis-nous sur les réseaux

Vite lu

Le Portugal à Marseille. Dans le cadre de la saison croisée France-Portugal de l’Institut français, les grandes Tables ICI vous proposent de (re)découvrir la cuisine portugaise avec deux événements.
☻ Bacalhau ! Le grand Marché du Portugal adopte les couleurs du Portugal : sélection de vins et spiritueux portugais, les fameuses pasteis de nata, les céramiques typiques et produits d’épiceries fines. Les cheffes Rosario Pinheiro et Jenifer Abrantes mettent à l’honneur la morue en plusieurs déclinaisons, Romain Chartrain (de Azul concept store) proposera des grands classiques de la cuisine portugaise, et Sonia Isidro servira une assiette végétarienne.
• Lundi 4 juillet de 16h à 22 heures à la Friche Belle-de-Mai
­☻ Le lendemain, 5 juillet, participez au grand dîner-barbecue pour 450 personnes ! 80 tables partagées et une vingtaine de barbecues géants seront montés pour cette soirée sur le toit-terrasse de la Friche. Gigantesque. La carte sera élaborée par Rosario Pinheiro, Jenifer Abrantes, Sonia Isidro, Sergio Vaz, Romain Chartrain (de Azul concept store) et Julien Reynouard pour la carte des vins. Le menu sera composé d’une salada de bacalhau com grão de bico, Chips de pele de bacalhau, salada de pimento assado, Pão com chouriço, Frango Assado com piri piri, Arroz Doce, Pudim et Línguas de bacalhau.
• Réservations impératives en cliquant ici.

Du gin en Bib. Le gin de la Distillerie de Camargue, le fameux Bigourdan, est désormais disponible en bag-in-box 3 litres. Et pourquoi un Bib ? Parce que c’est pratique, plus léger, plus facile à stocker, à expédier. C’est écologique, le carton ça se recycle plus facilement que le verre. C’est économique : la preuve : 68 € le litre en bouteille et 185 € le Bib 3 litres. Enfin, protégé de la lumière et de l’oxygène il est moins soumis aux effets de l’oxydation. Et c’est pour qui ? Pour les professionnels de la restauration, du bar, de la nuit, de l’événementiel. Les mariés de l’été, les fêtards, les peinards, les fidèles, les marins à quai, les alpins au chalet, les baigneurs sur le sable.
Dégustation et vente à la Distillerie de Camargue, 12, rue Frédéric-Mistral à Arles. Infos au 06 85 03 71 05.