En direct du marché

Chez Kif, l’apéro et le pique-nique en mode zéro déchet

kif le pro de l'apéro à Marseille

Ils en ont rêvé et bossé deux années sur leur projet. Voici qu’enfin Kif ouvre ses portes, Kif comme la première enseigne 100% dédiée à l’apéro et au pique-nique, en mode zéro déchet. « Nous travaillons à la façon de la consigne inversée, c’est-à-dire que le prix du contenant est compris dans le prix d’achat ; lorsque le client revient avec, il est remboursé de 10 centimes par contenant sous la forme d’un crédit d’avoir à dépenser chez nous », détaillent Quentin, 34 ans, et Laetitia, 33 ans, qui sont à l’origine de ce concept.

► Quentin a fait une école de commerce à Dijon puis un master en management de PME avant de bosser 10 ans dans la pub, « et puis, un jour, j’ai voulu faire autre chose de ma vie. Et comme j’avais une grand-mère commerçante »
► Laetitia a suivi les cours de science Po à Aix puis fait des études de com’ à Paris. Elle doit à son papa, œnologue, une appétence pour les vins et spiritueux. « Il y a dans ma famille une vraie culture produits »
Pour le duo à la ville comme dans la vie, Marseille c’est la ville aux 300 jours de soleil par an, c’est donc la ville de l’apéro, du pique-nique : – Il y a un vrai rituel pour préparer son pique-nique, c’est tout un art de vivre hors de chez soi », estime Quentin. « C’est dommage de ne pas traiter l’apéritif en majesté, et sur la base du principe ‘je suis mon premier client’, nous avons pensé toute cette gamme avec l’ambition d’être les moins polluants possible », complète Laetitia qui donne à goûter un exceptionnel jambon cuit sans sulfites et une purée de petits pois frais.

 On s’fait un Kif pour l’apéro ?

Sur les étagères et en vitrines réfrigérées, des recettes parfaites à partager à l’apéro ou en pique-nique : – Nous aimons tout ce qui est bon, on adore cuisiner mais nous n’étions pas dans un trip restaurant qui demande un dévouement incroyable, la tartinade, ça restait dans nos cordes », confie Laetitia. L’offre et l’inspiration évoluent à chaque approvisionnement, les deux entrepreneurs faisant appel à M. Di Pelino, maraîcher 100 % bio à Eyguières « pour ses légumes hallucinants » et à la plateforme paysanne locale d’Aubagne. « Les recettes sont issues de notre imagination et nous goûtons tout avant mise en vente et c’est garanti sans additifs », rassure Quentin qui confie une affection particulière pour ses amandes aux citron et nigelle et les noisettes au chocolat… Goût et qualité derrière chaque référence.

Ce point de vente physique ouvert à quelques encablures du Panier et de Super Cafoutch’, matérialise une activité économique déjà débutée voilà un an, puisque le couple a déjà une activité de traiteur événementiel pour entreprises, fournit des pique-niques pour les bateaux et a déjà testé ses recettes sur les marchés de proximité. Autre atout de l’enseigne : 42 références en vins bio, biodyn’ et nature proposés à un tarif très compétitif, certainement un des meilleurs de la ville, sans oublier les 28 références de bières : – On a goûté et regoûté l’intégralité de la sélection », confessent Quentin et Laetitia. De quoi être admiratif… ou envieux.

Kif, 21, Grand’ rue, Marseille 2e arr. ; infos au 09 73 36 50 65.

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonne-toi à la newsletter

Suis-nous sur les réseaux

Paris

Championnats de France de Pizza. Le ridicule ne tue pas, pour preuve, ce énième concours pompeusement qualifié de « championnat de France de la pizza ». Alors sachez que sa 18e édition sera organisée par l’Association des Pizzerias françaises et se tiendra les 13 et 14 mars sur le salon Parizza. Sur les 400 candidats qui s’étaient portés candidats, 130 d’entre-eux ont été retenus lors des étapes régionales du France Pizza Tour. Les 13 et 14 mars donc, les 130 concurrents se mesureront tout au long de 6 épreuves (pizza classique, «pizza a due», rapidité) dont certaines s’apparentent aux jeux du cirque (pizza la plus large, pizza dessert et pizza acrobatique). Les candidats des Bouches-du-Rhône sont : Kévin Vernet de Gardanne (Pizzeria Il Grano ), Jean-François Cortez des Pennes-Mirabeau (Capo Pizzeria), Guillaume Martinez d’Allauch (Pizza Lea), Lucas Palazzo d’Aix-en-Provence (Chez Ratatouille), Mathieu Boisseau de Plan de Cuques (Pizzeria da Matteo), Laurent Pavia de Marignane (Les 3 M) et Yvan Cotta de Saint-Victoret (Allô Pizza).

Marseille

► Rencontres des Cuisines africaines En 2020, à l’occasion de la Saison Africa2020, la Mission française du patrimoine et des cultures alimentaires (MFPCA), les Grandes Tables-I.C.I et Chefs In Africa se sont réunis pour organiser des rendez-vous culinaires et artistiques à Calais, Tours, Dijon, Clermont-Ferrand et Marseille. Les événements des Cuisines africaines ont permis de questionner et explorer les identités culinaires de tout un continent. Au cours des quatre dernières années, de nombreux projets ont été entrepris pour poursuivre cette démarche : la publication d’un numéro de la revue Papilles, intitulé Stirring the Pot, Les Cuisines Africaines, l’organisation de tables rondes, des participations à des festivals (Village international de la gastronomie, Omnivore, …) et des actions développées dans plusieurs territoires d’Afrique. En 2024, les Rencontres des Cuisines africaines rassembleront, pour une première édition, plus de 70 acteurs et actrices culinaires d’Afrique et de ses diasporas afin d’explorer les identités des cuisines africaines, célébrer leur richesse et développer des synergies communes. Au programme : des tables rondes explorant les grands enjeux des cuisines africaines, des ateliers pour découvrir et échanger, des entretiens avec des personnalités et des démonstrations culinaires autour de produits phares.
• Les Rencontres des Cuisines Africaines, les 1 et 2 mars 2024 à la Friche de la Belle de Mai à Marseille.