En direct du marché

Les bienfaits des noix

Dès le mois de septembre, les noix se montrent dans les rayons des magasins. Leur capacité à s’adapter à différents types de plats leur permet de se retrouver dans les caddies de beaucoup de consommateurs. En salade ou en dessert par exemple, les noix ont un impact sur les lipides sanguins et permettent de diminuer le cholestérol. Attention toutefois à ne pas en abuser car les calories qu’elles contiennent peuvent faire grossir.

Dans l’alimentation depuis toujours
Les noix qui proviennent du noyer font partie de l’alimentation des Hommes depuis tous les temps. Les Grecs et les Romains les intégraient déjà dans leurs festins. Aujourd’hui, ce sont la Chine et les Etats-Unis qui se placent en tête des plus grandes productions. 1 260 000 tonnes seraient produites chaque année au niveau mondial.

Un produit français Môssieur !
Aujourd’hui la France est le premier producteur européen avec 30 000 tonnes de noix par an. Les deux principales régions qui en produisent sont le Périgord et le Dauphiné. Les noix de Grenoble sont notamment reconnues pour leur saveur, ce qui leur a permis de bénéficier d’une Appellation d’origine contrôlée dès 1938. Sa récolte 2008 est annoncée avec une progression de 20% « et devrait atteindre de bons calibres à plus de 60% » selon l’AOC Noix de Grenoble. Lors de la saison automnale, deux types de noix sont proposés en magasin : les noix sèches, qui peuvent se conserver toute l’année, tant qu’elles se trouvent à l’abri de la chaleur et de la lumière, et les noix fraîches, qui doivent être consommées dans les jours qui suivent leur achat. Il faut noter que les industriels proposent de plus en plus de sachets de cerneaux de noix, pratiques à picorer à l’heure de l’apéritif.

Bonnes pour la santé
Les personnes qui souffrent de problèmes cardiovasculaires peuvent intégrer, à juste dose, des noix car leurs acides gras polyinsaturés agissent comme de bon gras pour la santé. Les noix sont aussi reconnues pour permettre de diminuer le mauvais cholestérol. Sources de fibres, ces aliments préviennent la constipation. Manganèse, phosphore, magnésium, fer, vitamines, la liste des nutriments importants contenus dans les noix est longue, et prouve ainsi leurs bienfaits sur la santé.

En cuisine
En salade, les noix peuvent se mêler à différentes compositions, arrosées ensuite d’huile de noix. Celles-ci s’accommodent également très bien à l’heure du fromage, posées par exemple sur du fromage de chèvre. Enfin, les noix se retrouvent très souvent intégrées dans une recette gourmande pour un dessert, des brownies par exemple.

Pour les conserver
Il est recommandé de les laisser dans leurs coques si elles ne sont pas sujets à être consommées immédiatement. Celles-ci doivent également être conservées à des températures inférieures à 10°C.

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Marseille-Cassis

EXCLUSIF. – C’est bien le chef des Roches Blanches, Alexandre Auger, qui succédera à Dominique Frérard au piano du restaurant les Trois Forts du Sofitel Marseille-Vieux-Port. Auger est arrivé à Cassis le 7 juin 2021 et devrait en partir tout début janvier 2023. Avant d’acter son départ, deux soirées seront organisées dans le 5 étoiles cassidain les 15 et 16 décembre. Le 15 décembre, Alexandre Auger et Randy Siles, chef costaricien, créateur du concept « Agro-Marino », serviront un dîner à 4 mains sur la thématique « Agro-Marino ». Le 16 décembre, le cuisinier Randy Siles s’associera cette fois au chef italien Gabriele Boffa, 2 étoiles au guide rouge, originaire du Piémont en Italie, pour un dîner à 4 mains. Valentin Fabry, chef pâtissier des Roches Blanches, quant à lui, proposera deux desserts uniques pour clore subtilement ces deux rendez-vous sur une belle note sucrée… Et dire au-revoir au chef Auger. Emule de Yannick Alléno avec qui il a travaillé au Meurice, Auger a aussi dirigé la brigade du Sofitel Faubourg, rue Boissy d’Anglas (Paris VIIIe), voisin de l’Elysée.

Suis-nous sur les réseaux

L’Isle-sur-la-Sorgue

Œuf mayonnaise. Le concours du meilleur œuf mayo  du monde s’est tenu à Paris le 14 novembre dernier. Le vauclusien Jérémi Fontin est monté sur la deuxième marche du podium, porté par un œuf fermier bio de gros calibre, cuisson en 8 minutes, « dans de l’eau très salée pour garder un jaune orangé et onctueux » révèle le chef de l’Atelier du Jardin dans le quotidien La Provence. Le grand gagnant 2023 du concours créé par l’Association de sauvegarde de l’œuf mayonnaise (Asom) est la Grande Brasserie de Bastille, à Paris. Pour ceux qui le souhaitent, la recette œuf-mayo de Jérémi Fontin est proposée au restaurant à 8 € les quatre demi-œufs. L’Asom a été créée par feu le chroniqueur gastronomique et fondateur des Guides Lebey, Claude Lebey. Elle a été relancée en 2018 par quatre gastronomes avertis, soucieux de préserver et promouvoir ce monument de la cuisine bistrotière française.
• L’Atelier du Jardin, 34, avenue de l’Égalité,  84800, l’Isle-sur-la-Sorgue.

Marseille

Le lycée hôtelier de Marseille Bonneveine a soufflé ses 40 bougies le 29 novembre 2022. L’établissement de formation a annoncé qu’il sera renommé du nom de Jean-Paul Passédat, décédé le mercredi 10 août dernier, à l’âge de 88 ans. Ce 29 novembre, Gérald Passédat, est venu rappeler que son père avait compté à l’époque parmi les plus fervents soutiens de la création d’un lycée hôtelier à Marseille. Le président de la région Sud, Renaud Muselier, figurait parmi les invités.

Abonne-toi à la newsletter