Carnet de cave

A Villeneuve-les-Avignon, la Divigne servira des vins nature

C’est l’inauguration qui fait parler à  Villeneuve-les-Avignon : le 14 juin prochain, La Divigne, cave/bar à vins nature et épicerie fine bio ouvrira enfin ses portes. “Un lieu qui casse les codes et invite au plaisir de la dégustation de vins sains et vivants, avec de jolies bouteilles à emporter ou consommer sur place dans un cadre sublime, convivial et accueillant”, voilà la profession de foi de Marie-Charlotte Antonini, à l’origine de ce nouveau lieu.

la divigne Cette dernière a jeté son dévolu sur un bâtiment du XVIIe siècle, une livrée cardinalice sorte de petit palais qu’habitaient les cardinaux, dans le centre historique de Villeneuve-les-Avignon ; le jardin à l’abri des regards et de la foule, se prêtant tout particulièrement à la dégustation de vins, cocktails et planches à partager, apparaît comme un des attraits supplémentaires de cette cave. “Ici, on boira des vins vivants et on pourra manger sainement”, insiste Marie-Charlotte Antonini consciente de l’intérêt croissant des consommateurs pour ce qui remplit leurs assiettes, “c’est pour ça que La Divigne s’engagera à servir à ses clients des produits issus de l’agriculture biologique et biodynamique”.

Sulfites interdits
Boire du vin oui, mais sans sulfites c’est encore mieux ! Sur les étagères de La Divigne, Marie-Charlotte promet aux consommateurs “néophytes” de découvrir sa sélection de vins de Loire, du Languedoc, d’Alsace ou de Bourgogne produits selon la même philosophie : peu d’interventions sur les vignes, un travail propre et engagé mais aussi et surtout “des vins sains sans sulfites et sans levure chimique… Que du fruit !” Pour les consommateurs déjà au faîte de ses nouvelles productions, La Divigne promet des découvertes renouvelées régulièrement et des pépites trouvées tout au long de l’année par Marie-Charlotte. Une fois par mois, un vigneron ami sera invité à faire découvrir ses vins autour d’une soirée festive.

Côté food, La Divigne a tissé des liens étroits avec des producteurs bio, maraîchers, fromagers, éleveurs des environs d’Avignon. Les circuits courts, du verger à l’assiette, le locavorisme, des concepts à déguster sans bouder son plaisir… Marie-Charlotte Antonini a travaillé dans les médias et la communication pendant 9 ans à Paris puis a cédé à sa passion pour le vin. Avignonnaise depuis 2015, elle a suivi une session de formation de 7 mois à Suze-la-Rousse en 2016 afin de parfaire ses connaissances et anime un blog qui raconte son quotidien oenologique. Elle a aussi pigé pour la RVF, la Revue du vin de France, et entame une nouvelle aventure avec la Divigne, une “cave vivante et un comptoir gourmand” à suivre.

La Divigne, 57, rue de la République, 30400 Villeneuve-les-Avignon ; infos au 04 90 22 00 00.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Abonnez-vous à notre newsletter

Vite lu, vite su

chicoulon Chicoulon descend dans la rue Edouard Mireur et toute l’équipe du Chicoulon font sauter les bouchons le 21 novembre prochain. La rue Grignan sera fermée à la circulation auto de l’angle de la rue Breteuil jusqu’à la place Lulli. De 19 heures à 23 heures, dans un décor de bottes de pailles, guirlande guinguette et petites tables renouant avec l’ambiance place de village, un DJ fera monter le son… Trois beaujolais rouges d’appellation (un fleurie, un chiroubles et un morgon) un un beaujolais blanc contribueront à l’ambiance. “Ce sera la fête du beaujolais, on va faire bouger le centre-ville”, assure Edouard qui, pour la soirée, a demandé à tomy de préparer des planches et cornets de charcuteries et fromages. Comptez 20€ la bouteille, 5 et 10 € les fromages et charcuteries. Pour toute info, cliquer ici.

Pierre Onde Pierre Onde au restaurant du Novotel Avignon centre Depuis le mois de juillet dernier, date de son arrivée, le jeune cuisinier de 37 ans conduit une brigade de 8 personnes avec l’ambition de hisser la table du Patio au meilleur niveau et l’espoir d’entrer dans les guides gastronomiques. Pour y parvenir, Pierre Onde a revu son panel de fournisseurs pour être au plus près des produits locaux et de saison (poissons de Méditerranée, agneaux des Alpilles, porcs du Ventoux et fruits et légumes du Vaucluse). Très influencé par les cuisines provençale et corse, Pierre Onde a repensé la carte en mode cuisine méditerranéenne et bistronomique. La carte des vins, elle aussi, est désormais très marquée par les grandes appellations de la vallée du Rhône. Fleurs de courgette farcies, thon snacké, gibier en automne… le chef, issu de l’école hôtelière d’Avignon a fait ses armes auprès des frères Jacques et Laurent Pourcel avant de rejoindre le Cloître Saint-Louis. L’année qui commence sera décisive. Restaurant le Patio, Novotel Avignon centre, 20, bd Saint Roch ; infos au 04 32 74 70 22.

promo soirée 21 novembre