En direct du marché

La Frétillante nous embarque dans sa boutique

La Frétillante, petite sardine sablée de Dali Nouader, née en 2016, est désormais vendue dans une jolie boutique toute pimpante, inaugurée tout récemment dans une ruelle du Panier. Une fin d’année en beauté puisque la gamme initiale s’étoffe avec de nouvelles recettes, salées, à base de thym et fleur de sel, de sel fumé ou de truffe. “Mais la base reste toujours aussi simple avec de la farine, de bons oeufs, du beurre et de la passion”, assure la biscuitière toujours souriante.

Jusqu’ici commercialisées auprès des hôtels et des restaurants, en guise de cadeaux de bienvenue ou pour accompagner les cafés, la Frétillante passe à la vitesse supérieure : “Ce magasin, c’est l’idée de mon frère qui m’a rejointe dans l’aventure ; ça nous apportera une belle visibilité et nous permettra de séduire les touristes”

La FrétillanteDans un quartier où la navette règne en maître, Dali estime que “mes Frétillantes ne concurrencent pas ce biscuit historique, j’adore moi-même les navettes, ce sont deux textures et formes très différentes”. Fille et petite-fille de boulangers-pâtissiers, Dali Nouader rappelle que chez elle, “on n’a jamais acheté de gâteaux, on les cuisinait nous-mêmes”. Soubresauts de la vie, à 54 ans et au chômage, la biscuitière s’est lancée dans l’aventure : – Dans mon autre vie, j’ai beaucoup travaillé à Lyon, Bordeaux et dans le Sud-Ouest et tout le monde me surnommait la Sardine. Qu’on soit riche ou pauvre, tout le monde mange des sardines, alors l’idée de ce poisson s’est tout naturellement imposée à moi”.

En attendant les poulpes !
De nouvelles formes sont à l’étude et les moules seront prêts à la fin de l’année, outre les nouvelles recettes salées, les poulpes, étoiles de mer, hippocampes et coquillages rejoindront la gamme. “Tout est marseillais, de l’emballage aux ingrédients, mon fournisseur le plus lointain est à Cavaillon, explique Dali Nouader jamais avare d’une anecdote. Ce lieu a nécessité deux mois de travaux et nous avons appris par hasard qu’il était resté fermé 22 ans. Aux origines, il s’agissait d’une poissonnerie qui s’était spécialisée dans les sardines. Quand j’ai appris ça, ça m’a donné la chair de poule, ça veut dire que ce magasin a une âme” sourit Dali avec émotion.

La Frétillante, 12, rue de l’Éveché, Marseille 2e arr. Infos au 04 91 52 23 76.
Le bocal de 5 pièces : 4,90 € ; 9 pièces : 8,90 €. Eprouvette souvenir : 2 €.

Vite lu

Saint-Tropez Homer Lobster ouvre en mai sa première adresse à Saint-Tropez. Avec un titre de champion du monde de lobster rolls décroché en 2018 aux  USA et deux adresses à Paris l’enseigne va tenter de séduire le golfe de Saint-Tropez. A goûter : le homard ou crabe de nos côtes, assaisonnement précis et une généreuse brioche artisanale, croustillante mais légère comme un nuage, élaborée spécialement pour Homer Lobster avec la complicité du boulanger Meilleur Ouvrier de France Thierry Racoillet. A tester aussi, des recettes parfaitement cuisinées : l’indétrônable classic, le Connecticut au beurre citronné et assaisonné d’un mélange d’épices secrètes ou la version miso-yuzu très fraîche. Cet été, la marque proposera en exclusivité un étonnant lobster roll et un grilled cheese surmonté de caviar impérial de Sologne de la Maison nordique, au grains brun-noirs et aux notes douces et onctueuses ; un produit d’exception issu de l’esturgeon Baeri et produit en France. Une adresse : 9, quai Jean-Jaurès, 83990 Saint-Tropez.

Sauve ton resto (Bouches-du-Rhône) La tournée de soutien aux restaurants contraints à la fermeture, initiée par le département des Bouches-du-Rhône et la Métropole Aix-Marseille-Provence, fait escale dans votre commune. A Aix-en Provence, place de a Rotonde de 11h à 17h, les 4, 11, 20 et 25 mai. A Port-Saint-Louis-du-Rhône, place Gambetta, de 9h à 12h, le 5 mai. Aux Saintes-Maries-de-la-Mer, sur le parvis de l’hôtel de ville de 9h à 14h30, les 6, 21 et 28 mai. A Gardanne, cours de la République de 10h à 14h, le 7 mai. A Sausset-les-Pins, parking les Girelles, avenue du général Leclerc de 10h à 14h, les 8, 22, 23 et 24 mai. A Pélissanne, parking Lakuma, entrée du marché de 10h à 14h, le 9 mai. A Auriol, cours du 4-Septembre de 8h à 13h30, le 15 mai. A Marseille, sur le parvis de l’hôtel du Département à Saint-Just, le 18 mai. A Salon-de-Provence, cours Carnot de 10h à 14h, le 26 mai. A Berre-l’Etang, les 29 et 30 mai. Pour tout savoir sur les chefs participant à l’opération, rendez-vous sur le site dédié qui présente les chefs et leur menu, date par date. A réserver avant de venir chercher votre repas sur place.

Abonnez-vous à notre newsletter