Brignoles

La Foire de Brignoles dédie un week-end complet à la gastronomie, samedi 20 avril et dimanche 21 avril prochain. Durant deux jours, des chefs se succèderont en cuisine pour mettre à l’honneur le terroir, la filière ovine varoise, la pâtisserie et les Vins de Provence. Julien Tosello, Benoît Witz, Pascal Barandoni, Nicolas Pierantoni ont déjà confirmé leur participation. Recettes autour de l’agneau, démonstrations à 4 mains où les chefs déclineront un produit de saison en version salée et sucrée, astuces pour pâtisser vegan mais avec gourmandise, recettes pour composer un apéro provençal de qualité et accords mets et vins seront commentés par un oenologue en partenariat avec les Vins de Provence.
• Toutes les infos sur la foire de Brignoles, ici

Marseille

► Ouverture de la citadelle le 4 mai Après avoir ouvert temporairement l’été dernier (elle était fermée au public depuis plus de 350 ans !), la citadelle autrement connue sous les noms de Fort Saint-Nicolas ou Fort d’Entrecasteaux, ouvre ses portes au grand public, et cette fois de façon pérenne. Cet été, de nombreux évènements attendront les visiteur : visites théâtralisées, concerts, escape games, accès aux jardins, le tout avec bar et  un restaurant qui seront dorénavant ouverts toute l’année.

► Kouss-Kouss festival le rendez-vous de la rentrée revient cette année du 29 août au 8 septembre. Au programme, des centaines d’établissements qui proposeront leur version de ce plat emblématique, avec pour thème cette année : « 1001 graines ». Le 31 août, 5 000 couscous seront servis et offerts sur le Vieux-Port dans le cadre de l’Été marseillais par la Ville de Marseille et l’office de Tourisme.

Marseille

Camille Gandolfo wanted. Mais où est passée Camille Gandolfo ? Depuis son départ du restaurant de l’hôtel des Bords de Mer, Camille Gandolfo ne répond à aucune sollicitation. Nul ne sait où elle est, ni ce qu’elle fait. Alors, pour calmer ceux qui s’inquiètent, sachez que Camille Gandolfo prendra la direction des cuisines de « la Marine des Goudes » rachetée par Paul Langlère (Sépia) et ses associés du Cécile, le sandwich club du quartier de Malmousque. Ouverture prévue début juin mais n’en parlez à personne, c’est confidentiel.
Juan Pulgarin… le come back. Le plus célèbre colombien de la ville reviendra d’ici le mois de mai rue d’Aubagne pour nous y régaler des spécialités qui ont bâti sa réputation.

Une bière à la navette. Ils étaient tous là, jeudi 4 avril au soir, sur la place de Lenche, à goûter et célébrer cette nouvelle bière de la brasserie la Minotte. Une bière blanche aux accents marseillais, aux parfums des navettes des Accoules ! Bien sûr, José Orsoni dit-Jo Navettes, et ses enfants, Marie-Julie et Clément étaient de la fête, pas peu fiers de cette création à laquelle ils ont participé (surtout Clément)… Une bière ultra fraîche, très peu amère qui a nécessité 20 kg de biscuits par brassin et quelque 2 mois de fermentation. A découvrir à la Descente des Accoules (le caviste du 4, rue de l’Evêché, 2e), au Café du théâtre (12, place de Lenche, 2e) et dans tout le réseau des revendeurs des bières La Minotte.
• Infos au 04 91 90 99 42

Suis-nous sur les réseaux

Magazine

Benjamin Mathieu et Johann Lupo s’installent à La Grotte, à Callelongue

A peine est-il resté peu ou prou quinze mois en poste au NHow hôtel Palm Beach que Benjamin Mathieu a déjà pris le large pour accoster dans le petit port de Callelongue. Avec son comparse Johann Lupo (un ancien de Le Yen sur le Prado), le chef marseillais formé chez Frérard aux Trois Forts, et qui s’est frotté à la vie parisienne, reprend la Grotte, institution du bout du monde, en fin de route, à Callelongue.

la Grotte
« Les travaux touchent à leur fin et le restaurant sera totalement prêt dans quelques jours » assure Benjamin Mathieu

A peine quelques jours de travaux auront été nécessaires pour relifter la belle et accueillir une clientèle impatiente de reprendre ses bonnes habitudes. « L’affaire se scindera en deux tout en conservant la même ambiance, prévient Benjamin Mathieu. Nous animerons la Petite Grotte dans un esprit guinguette proposant une petite restauration en journée. Le soir sera dédié aux apéros ambiance ». Pour le reste, les deux associés imaginent une brasserie « parisienne de luxe » sic tout en cultivant les « côtés marseillais authentiques qu’on adore ». La Grotte c’est une adresse comme seule Marseille sait les concevoir dans un site unique, « une perle à faire connaître aux gens » enchaîne Benjamin Mathieu qui confesse une jauge de quelque 200 couverts : « C’est, pour moi, une des plus belles maisons de la ville » juge-t-il.
Terrasse en façade, patio dans l’esprit florentin couvert de bougainvillées, Johann et Benjamin mettront aussi à disposition une salle au premier étage de quelque 50-60 couverts avec vue sur le petit port et la calanque. En attendant l’installation d’un banc de coquillages dès l’entrée, promise pour l’hiver 2020-21.

la Grotte

Une carte « à la sauce Mathieu »
Très inspirés par le gril d’Edouard Loubet à la Bastide de Capelongue dans le Vaucluse, Mathieu et Lupo ont fait installer, face au comptoir principal, un gril pour toutes les cuissons au feu de bois, devant les clients : « Ce sera le poumon, le coeur battant de la Grotte, promet le chef. On y grillera les langoustes, les entrecôtes argentines, les côtes de veau du Limousin et on y suspendra les gigots d’agneau pour les fumaisons ». Avec l’inséparable Lucas, son second franco-brésilien qui le suit depuis les années Paris, Benjamin Mathieu jouera dans tous les registres, alignant sur une même carte l’assiette du pêcheur (composée de seiches, palourdes, loup de ligne, gamberoni, soupe de roche et petits légumes) et la purée au beurre Robuchon au jus gras, l’oeuf mayo-poutargue avec une carte de pizzas, « 7-8 recettes pas plus » pour lesquelles Benjamin Mathieu nourrit les plus hautes ambitions.

« J’ai 30 ans et je ne veux pas jouer la comédie, une épaule d’agneau, une marmite de bouillabaisse sur table, c’est ça qui compte. Le bon produit et la juste recette… Une bouillabaisse au feu de bois, c’est le rêve ! » s’exclame le chef. Et comme une bonne nouvelle ne vient jamais seule, à partir de la mi-mars, la Grotte sera ouverte 7 jours sur 7, midi et soir.

La Grotte, 1, avenue des Pébrons, calanque de Callelongue, Marseille 8e arr. Infos au 04 91 73 17 79.

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.