Restaurants en Provence

La maison du ravioli, c’est mieux qu’aller au lit

maison du ravioli 1Pour lutter contre la déprime du dimanche soir, on peut, au choix, inviter une poignée d’amis à la maison pour grignoter des broutilles devant la télé, prendre un Témesta et se coucher à 19h30, ou chercher le petit resto qui redonnera un peu de baume au coeur. Dans la peu engageante rue d’Italie, la Maison du Ravioli se résume à une salle au décor impeccable bien qu’impersonnel. Dimanche soir, pendant qu’Ibrahimovitch faisait l’insupportable devant les caméras de TF1, la carte proposait la spécialité maison : des raviolis préparés avec des produits frais, à la commande, par deux dames en cuisine. Vapeur ou grillés, on les trempe dans 3 sauces qu’on vous laissera le soin de mélanger (piment, soja et vinaigre). Ils sont légers, digestes, se mangent à la baguette et d’un rapport qualité-prix déconcertant. On les savoure au boeuf (coriandre, ou poireau, ou ciboulette), au porc (poireau ou ciboulette ou chou chinois), au tofu ou à la gambas.

Les bons appétits ensuite opteront pour des nouilles sautées ou des plats typiquement chinois à l’exemple de l’omelette aux doubles piments, du tofu sauté aux farces, du poulet sauté aux oignons sauce maison riz parfumés, des piments verts farcis. Le service est très agréable quoiqu’un peu débordé par le succès : la clientèle jeune ou familiale pousse la porte sans cesse et grimace quand on lui explique que le restaurant est complet qu’il fallait réserver. L’ambiance est sympa et on vient ici non pas pour s’appesantir des heures à table mais pour manger sur le pouce quelques assiettes très convenables. Les desserts, comme d’habitude, n’ont aucun intérêt et on accompagnera, à la rigueur, son café ou son thé d’un assortiment de gingembre et coco confits ou de quelques caramel de noisette croustillant. Alors faut-il y aller ? Mille fois oui pour le rapport qualité-prix, la légèreté des préparations et leur fraîcheur. C’est vrai que la ville manque cruellement de ce type d’adresse, simples et efficaces.

La maison du ravioli, 14, rue d’Italie, Marseille 6e ; réservations a 04 91 94 59 98. Ouvert tous les jours midi et soir sauf le dimanche midi.
Raviolis de 6 à 18 pièces, de 5 à 10,50 €. carte 15 € environ.

Vite lu

Une bouillabaisse marseillaise chez un fromager aixois Si vous habitez Aix, plus besoin de venir à Marseille pour y déguster le plat emblématique. Vous avez désormais la possibilité de commander une bouillabaisse chez le fromager Benoît Lemarié (55, rue d’Italie à Aix) et il suffit de venir la récupérer le lendemain… Cuisinée avec beaucoup de talent par Gilles Carmignani, restaurateur marseillais (la Table de l’Olivier, 56, rue Mazenod, Marseille 2e arr.), la bouillabaisse est cuisinée le jour même, signe ultime de fraîcheur et de qualité. Prix : 46 € par personne. Infos au 04 42 66 50 06.

La cuisine d’été de Sophie, de Sophie Dudemaine sortira en librairies le 2 mai. Voici l’été, ses barbecues, ses salades colorées… Que l’on se retrouve autour du gril ou d’une simple tablée quotidienne, les mois estivaux sont toujours la promesse de douces saveurs grillées, fraîches et vitaminées. “Apéro, grillades, tartes, salades, desserts… les légumes et fruits d’été côtoient les viandes et crustacés, pour offrir à chacun la joie de bien manger, tout simplement. Je vous ai préparé 90 recettes salées et sucrées, délicieusement ensoleillées” promet Sophie qui cite le rôti de bœuf en croûte de moutarde, les saint-jacques à la plancha et la salade de pastèque. Photos de Rina Nurra, 224 pages, La Martinière Ed., tarif : 24,90 €.

Le GP sur les réseaux

Abonnez-vous à notre newsletter