Restaurants en Provence

La maison du ravioli, c’est mieux qu’aller au lit

maison du ravioli 1Pour lutter contre la déprime du dimanche soir, on peut, au choix, inviter une poignée d’amis à la maison pour grignoter des broutilles devant la télé, prendre un Témesta et se coucher à 19h30, ou chercher le petit resto qui redonnera un peu de baume au coeur. Dans la peu engageante rue d’Italie, la Maison du Ravioli se résume à une salle au décor impeccable bien qu’impersonnel. Dimanche soir, pendant qu’Ibrahimovitch faisait l’insupportable devant les caméras de TF1, la carte proposait la spécialité maison : des raviolis préparés avec des produits frais, à la commande, par deux dames en cuisine. Vapeur ou grillés, on les trempe dans 3 sauces qu’on vous laissera le soin de mélanger (piment, soja et vinaigre). Ils sont légers, digestes, se mangent à la baguette et d’un rapport qualité-prix déconcertant. On les savoure au boeuf (coriandre, ou poireau, ou ciboulette), au porc (poireau ou ciboulette ou chou chinois), au tofu ou à la gambas.

Les bons appétits ensuite opteront pour des nouilles sautées ou des plats typiquement chinois à l’exemple de l’omelette aux doubles piments, du tofu sauté aux farces, du poulet sauté aux oignons sauce maison riz parfumés, des piments verts farcis. Le service est très agréable quoiqu’un peu débordé par le succès : la clientèle jeune ou familiale pousse la porte sans cesse et grimace quand on lui explique que le restaurant est complet qu’il fallait réserver. L’ambiance est sympa et on vient ici non pas pour s’appesantir des heures à table mais pour manger sur le pouce quelques assiettes très convenables. Les desserts, comme d’habitude, n’ont aucun intérêt et on accompagnera, à la rigueur, son café ou son thé d’un assortiment de gingembre et coco confits ou de quelques caramel de noisette croustillant. Alors faut-il y aller ? Mille fois oui pour le rapport qualité-prix, la légèreté des préparations et leur fraîcheur. C’est vrai que la ville manque cruellement de ce type d’adresse, simples et efficaces.

La maison du ravioli, 14, rue d’Italie, Marseille 6e ; réservations a 04 91 94 59 98. Ouvert tous les jours midi et soir sauf le dimanche midi.
Raviolis de 6 à 18 pièces, de 5 à 10,50 €. carte 15 € environ.

Vite lu

Saint-Tropez Homer Lobster ouvre en mai sa première adresse à Saint-Tropez. Avec un titre de champion du monde de lobster rolls décroché en 2018 aux  USA et deux adresses à Paris l’enseigne va tenter de séduire le golfe de Saint-Tropez. A goûter : le homard ou crabe de nos côtes, assaisonnement précis et une généreuse brioche artisanale, croustillante mais légère comme un nuage, élaborée spécialement pour Homer Lobster avec la complicité du boulanger Meilleur Ouvrier de France Thierry Racoillet. A tester aussi, des recettes parfaitement cuisinées : l’indétrônable classic, le Connecticut au beurre citronné et assaisonné d’un mélange d’épices secrètes ou la version miso-yuzu très fraîche. Cet été, la marque proposera en exclusivité un étonnant lobster roll et un grilled cheese surmonté de caviar impérial de Sologne de la Maison nordique, au grains brun-noirs et aux notes douces et onctueuses ; un produit d’exception issu de l’esturgeon Baeri et produit en France. Une adresse : 9, quai Jean-Jaurès, 83990 Saint-Tropez.

Sauve ton resto (Bouches-du-Rhône) La tournée de soutien aux restaurants contraints à la fermeture, initiée par le département des Bouches-du-Rhône et la Métropole Aix-Marseille-Provence, fait escale dans votre commune. A Aix-en Provence, place de a Rotonde de 11h à 17h, les 4, 11, 20 et 25 mai. A Port-Saint-Louis-du-Rhône, place Gambetta, de 9h à 12h, le 5 mai. Aux Saintes-Maries-de-la-Mer, sur le parvis de l’hôtel de ville de 9h à 14h30, les 6, 21 et 28 mai. A Gardanne, cours de la République de 10h à 14h, le 7 mai. A Sausset-les-Pins, parking les Girelles, avenue du général Leclerc de 10h à 14h, les 8, 22, 23 et 24 mai. A Pélissanne, parking Lakuma, entrée du marché de 10h à 14h, le 9 mai. A Auriol, cours du 4-Septembre de 8h à 13h30, le 15 mai. A Marseille, sur le parvis de l’hôtel du Département à Saint-Just, le 18 mai. A Salon-de-Provence, cours Carnot de 10h à 14h, le 26 mai. A Berre-l’Etang, les 29 et 30 mai. Pour tout savoir sur les chefs participant à l’opération, rendez-vous sur le site dédié qui présente les chefs et leur menu, date par date. A réserver avant de venir chercher votre repas sur place.

Abonnez-vous à notre newsletter