Art de vivre

Indiscret : la ManuFactory ouvre ses portes dans quelques jours

Les habitués de l’hôtel la Résidence du Vieux-Port connaissent bien Emanuel Ramoleux. Ce dernier a quitté le mileiu de l’hôtellerie en avril dernier pour donner vie à un projet qui lui tenait à coeur : la La ManuFactory le Grand PastisManuFactory. “Ce sera une adresse qui sort des sentiers battus, un peu différente de ses voisines sur ce côté-ci du Vieux-Port, annonce Emanuel Ramoleux. Un peu coffe-shop le matin avec des petits-déjeuners et des brunches, un peu restau le midi, un peu rendez-vous d’apéro le soir”poursuit-il. A la carte, du snacking, des salades , des quiches, des tartes et des tourtes, des tartines et des soupes pour se réchauffer en hiver. Le soir, place aux tapas pour accompagner les sorties de bureaux : “Tout sera fait maison à base de produits frais, locaux et de qualité” insiste le jeune entrepreneur.
La terrasse, coincée entre la Résidence du Vieux-Port et Chez Roger, couvre 50 m2 avec une vue imprenable sur la Bonne Mère ; la salle, de quelque 80 m2, mêlera une déco de pierre-béton-bois. Les murs ont été décroûtés, les pierres mises en lumière pour redonner vie à l’âme début du siècle qui nimbe le quartier. En salle, quelques canapés en cuir inviteront à lire des magazines, surfer sur le net voire se réunir pour co-worker sans prise de tête. Au côté d’Emanuel, on retrouvera le sourire de Sandrine, ex-Relais 50 époque Perrodin. Restez patients, l’ouverture est prévue pour la mi-août.

La ManuFactory, 24, quai du Port, Marseille 2e arr. ; les images du chantier : cliquer ici.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

En bref

Le grand marché de la friche sera poulpesque A chaque nouvelle saison, les grands marchés mettent en vedette un produit et le lundi 7 octobre, pour la session d’automne, le poulpe fera l’objet de toutes les attentions. Ce soir-là, 40 producteurs de la région seront présents (fruits et légumes d’automne, des fromagers, viande de volaille et de bœuf, du vin et du pain, des épices et des infusions, des herbes aromatiques ainsi que du poulpe frais, séché, fumé, en conserve…)
En cuisine, Philippe Ivanez (Les Jnoun Factory / Gargantuart) cuisinier, artiste, plasticien et photographe fera chanter les supions, encornets, seiches sur sa plancha accompagnés de panisses frites nappées de black (encre de seiche, wasabi) ou orange mayo (paprika basque fumé). La brigade des grandes Tables préparera une marmite de daube de poulpe, pour rassasier les plus affamés. Au four à bois, une pizza de la mer. Au micro de Pierre Psaltis (Le Grand Pastis) et Jonah Senouillet (Radio Grenouille), on examinera le poulpe avec passion aux côtés d’invités et experts qui se succéderont à table de 18h à 20h. De 20h15 à 21h30, place au solo poulpesque et psychédélique de LpLpo, créature énigmatique qui se nourrit de courant électrique et de sons cabalistiques. Sans oublier la plongée sous-marine et lunaire avec les photos de Denis Cartet. Toutes les infos ici.

Abonnez-vous à notre newsletter