Art de vivre

La saison des plages à Saint-Tropez a débuté : zoom sur le Tropicana

Le Cap Camarat est le plus oriental des trois caps de la presqu’île de Saint-Tropez, classés au titre de la Loi 1930 sur les paysages depuis 1995. Dernier “poumon vert” compris entre les lotissements de l’Escalet et de Camarat à l’Ouest et le lotissement de Bonnes Terrasses à l’Est, c’est le plus sauvage des trois caps. C’est à l’ombre de son phare que la plage Tropicana a déployé ses grandes voiles blanches pour cet été 2014.
resto plage TropicanaCôté Restaurant, on déjeune les pieds dans le sable à la recherche d’un art de vivre convivial et d’une table convenable. Les cuisines sont conduites par Éric Santalucia, un Toulousain de naissance qui fut, huit années durant, le chef de la Bastide de Moustiers d’Alain Ducasse à Moustiers-Sainte-Marie sur les rives du lac de Sainte-Croix. Santalucia a converti sa jeune brigade au respect du produit et à la passion du métier en proposant une carte méditerranéenne, simple et savoureuse (poissons grillés, carpaccio de daurade-mesclun).
Du côté des desserts, l’incontournable reste bien évidemment La Tarte Tropézienne et toutes ses déclinaisons (Baby Trop’, Tarte Tropézienne aux framboises). Rien de plus normal puisqu’Albert Dufrêne par ailleurs propriétaire du groupe la Tarte Tropézienne est aussi le patron de cette plage privée. Un peu à l’écart du tumulte de la place des Lices, cette plage privée donne à apprécier l’âme tropézienne sous un angle moins tapageur et plus élégant…

Plage Tropicana – Pampelonne, route de Bonne Terrasse, 83350 Ramatuelle ; résas au 04 94 79 83 96.
Ouverture de la plage, à 9h (17 € le matelas). Carte : entrées de 18 à 21€ et plats de 21 à 42 € ;
plat du jour de 20 à 25 €. Compter 90-100 € la journée.

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En bref

Jazz en vignes Pour la 10e édition de Jazz en vignes, Jean-Luc et Elisabeth Dumoutier, propriétaires du domaine de l’Olivette, organisent deux concerts exceptionnels en juillet et août. Précédés par la dégustation de leurs vins accompagnée de produits du terroir, ces deux concerts de jazz auront lieu mercredi 17 juillet (avec Nirek Mokar et ses Boogie Messengers ; un pianiste de 16 ans éblouissant, prodige du Rythm and Blues) et mercredi 7 août 2019 (avec Lluis Coloma , un virtuose du piano, et Sax Gordon, au saxo, avec une fougue et un enthousiasme dévastateurs). Comptez 36 € par personne ; 519, chemin de l’Olivette, le Brûlat, 83330 Le Castellet ; résas au 04 94 98 58 85.

Les Musicales dans les Vignes jusqu’au 30 août, vingt-cinq domaines de renom célèbrent la noblesse du vin en musique avec des concerts uniques au fil de l’été… Des instants musicaux suspendus dans des lieux d’exception. Et il y en a pour tous les goûts : jazz, classique, tango argentin, flamenco, musique tzigane, klemer, russe, etc. Un tour du monde. Infos et inscriptions 06 60 30 32 90 et http://lesmusicalesdanslesvignes.blogspot.com/

Rire en vignes La 6e édition de ce festival épicurien et intimiste sera 100% féminine. Au programme, le 24 juillet, un one woman show désopilant, porté par Doully, personnalité atypique, à la voix particulière et à l’énergie sans faille qui nous raconte, dans “L’addiction c’est pour moi”, son passé en utilisant ses addictions pour en faire une force. Le 25 juillet, Leslie Bevillard, Marie Cécile Sautreau et Vanessa Fery joueront “Et elles vécurent heureuses”, une comédie férocement joyeuse sur les femmes, le bonheur, l’amour, l’amitié… Mais surtout pas sur les contes de fées ! Tarif spectacle : 25 € /personne, 40 € les deux soirées. Château de Saint-Martin, route des Arcs, 83460 Taradeau ; infos au 04 94 99 76 76 et 06 42 10 71 72.

Abonnez-vous à notre newsletter