Art de vivre

T'as un Bocuse tu sais…

On dit de lui qu’il est un pape, Gault&Millau l’a même sacré cuisinier du XXe siècle. A Lyon, on parle de lui à tous les coins de rue et rares sont les chefs qui, comme lui, ont été érigés au rang d’icône de leur vivant. Lui, c’est Paul Bocuse. Les éditions Flammarion viennent d’éditer un ouvrage compilant quelque 100 recettes mythiques, du gratin de chou fleur au tournedos Clamart, du haddock à la crème aux oeufs mollets béarnaise.

livre bocuseIl y a quelques années, un dimanche, n’ayant rien à nous mettre sous la dent, je me décidai de préparer le gratin de macaronis à la façon de “Monsieur Paul”. Le résultat était à tomber, un bonheur, un plaisir qui me firent dire à l’époque : “Un grand cuisinier sait comment transformer le plat le plus quelconque en mets de roi”. Bocuse possède ce talent. Alors si vous voulez redécouvrir l’omelette aux pommes de terre et au lard ou savoir quel devrait être la vraie saveur des tomates farcies, ce bouquin est fait pour vous.

Ce que j’aime : la facilité de 80% des recettes
♠ Ce que je n’aime pas : les photos, vieillottes ; on sent que c’est du recyclage.

“Mes meilleures recettes simples et gourmandes”, de Paul Bocuse, 240 pages, Flammarion Ed. ; 12 €.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

En bref

Propulsion Jeudi 26 septembre, rendez-vous  sur le parvis des Archives et de la Bibliothèque départementales des Bouches-du-Rhône (bd de Paris, 2e arr). A 18h , conférence à l’auditorium sur le thème de : “la pieuvre, métamorphoses et stratégies”, avec Jean Arnaud et Vladimir Biaggi suivie d’une signature de leur livre Du poulpe à la pieuvre. Rumeurs, couleurs, saveurs. A 19h, sur le parvis, des cuisiniers originaires du pourtour méditerranéen proposeront des recettes métissées à base de céphalopodes inspirées de leur culture culinaire et préparées avec des produits locaux.
Par Sébastien Cortez et Leslie Dorel, Nadia Lagati et Philippe Ivanez, Gérard et Sylvie Calikanzaros.
Concert jusqu’à minuit avec Germaine Kobo & Bella Lawson et la Mobylette sound system.

Le grand marché de la friche du 7 octobre sera poulpesque Ce soir-là, 40 producteurs de la région seront présents (fruits et légumes d’automne, des fromagers, viande de volaille et de bœuf, du vin et du pain, des épices et des infusions, des herbes aromatiques ainsi que du poulpe frais, séché, fumé, en conserve…)
En cuisine, Philippe Ivanez (Les Jnoun Factory / Gargantuart) cuisinier, artiste, plasticien et photographe fera chanter les supions, encornets, seiches sur sa plancha accompagnés de panisses frites nappées de black (encre de seiche, wasabi) ou orange mayo (paprika basque fumé). La brigade des grandes Tables préparera une marmite de daube de poulpe, pour rassasier les plus affamés. Au four à bois, une pizza de la mer. Au micro de Pierre Psaltis (Le Grand Pastis) et Jonah Senouillet (Radio Grenouille), on parlera du poulpe avec des invités et des experts. Toutes les infos ici.

Abonnez-vous à notre newsletter