Restaurants en Provence

L'Auberge de Lagarde d'Apt

Restaurant
C’est ici, à plus de 1000 mètres d’altitude, que l’observatoire astronomique Sirene accueille le public pour découvrir le ciel. Rien d’étonnant à ce que Michelin ait attribué une étoile à ce restaurant en février dernier. Une récompense pour Laetitia et Lloyd Tropéano, 33 ans chacun, tombés amoureux de ce village et de cet ancien bunker entièrement réaménagé par la mairie. “Lloyd a fait l’école hôtelière d’Aurillac où sa famille s’était installée, raconte son épouse. Enfant, il cuisinait déjà pour ses frères et soeurs”. Après ses années d’apprentissage chez Louis-Bernard Puech dans le Cantal, Lloyd Tropéano intègre la brigade de Régis Marcon et y gravit les marches de la confiance du chef 2 étoiles. L’aventure durera 8 ans. Après un passage à Rodez puis à Saint-Genest Malifaux dans la Loire, l’envie de retrouver le Vaucluse se fait pressante chez Laetitia. Au hasard d’une visite à Lagarde d’Apt le 14 juillet 2010, le couple se lie avec Elisabeth Murat qui devine en eux de parfaits locataires. Et si le restaurant ramenait de la vie au village ? Madame le maire est visionnaire. Les premiers clients seront servis le 1er octobre suivant. Depuis, travaillant le petit épeautre de M. Fra, les agneaux de la famille Bonnet et les cochons du Ventoux, Tropéano et son second, Johann Laurent, magnifient le terroir à l’instar du cochon du Ventoux que l’on savoure en 3 façons (filet de cochon roulé cuit aux arômes de Provence, le gigot braisé longuement, l’épigramme de poitrine, l’épaule en petits farcis, jus court). Avec l’étoile et la reconnaissance nationale, Lagarde d’Apt entre dans le cercle fermé des chefs qui méritent leur titre. “C’est une cuisine classique, très généreuse, il y a de l’émotion dans ses assiettes” souffle Laetitia. Et femme amoureuse ne ment pas.

Adresse RD 34, 84400 Lagarde d’Apt ; résas au 04 90 74 57 23.
Fermé lundi et mardi. Tarifs aux environs de 22 € à midi ;
formules autour de 40 €. Carte 55 € environ. Le prix du café : 2,90 €.

Vite lu

Une bouillabaisse marseillaise chez un fromager aixois Si vous habitez Aix, plus besoin de venir à Marseille pour y déguster le plat emblématique. Vous avez désormais la possibilité de commander une bouillabaisse chez le fromager Benoît Lemarié (55, rue d’Italie à Aix) et il suffit de venir la récupérer le lendemain… Cuisinée avec beaucoup de talent par Gilles Carmignani, restaurateur marseillais (la Table de l’Olivier, 56, rue Mazenod, Marseille 2e arr.), la bouillabaisse est cuisinée le jour même, signe ultime de fraîcheur et de qualité. Prix : 46 € par personne. Infos au 04 42 66 50 06.

La cuisine d’été de Sophie, de Sophie Dudemaine sortira en librairies le 2 mai. Voici l’été, ses barbecues, ses salades colorées… Que l’on se retrouve autour du gril ou d’une simple tablée quotidienne, les mois estivaux sont toujours la promesse de douces saveurs grillées, fraîches et vitaminées. “Apéro, grillades, tartes, salades, desserts… les légumes et fruits d’été côtoient les viandes et crustacés, pour offrir à chacun la joie de bien manger, tout simplement. Je vous ai préparé 90 recettes salées et sucrées, délicieusement ensoleillées” promet Sophie qui cite le rôti de bœuf en croûte de moutarde, les saint-jacques à la plancha et la salade de pastèque. Photos de Rina Nurra, 224 pages, La Martinière Ed., tarif : 24,90 €.

Le GP sur les réseaux

Abonnez-vous à notre newsletter