Marseille

► Rencontres des Cuisines africaines En 2020, à l’occasion de la Saison Africa2020, la Mission française du patrimoine et des cultures alimentaires (MFPCA), les Grandes Tables-I.C.I et Chefs In Africa se sont réunis pour organiser des rendez-vous culinaires et artistiques à Calais, Tours, Dijon, Clermont-Ferrand et Marseille. Les événements des Cuisines africaines ont permis de questionner et explorer les identités culinaires de tout un continent. Au cours des quatre dernières années, de nombreux projets ont été entrepris pour poursuivre cette démarche : la publication d’un numéro de la revue Papilles, intitulé Stirring the Pot, Les Cuisines Africaines, l’organisation de tables rondes, des participations à des festivals (Village International de la Gastronomie, Omnivore, …) et des actions développées dans plusieurs territoires d’Afrique. En 2024, les Rencontres des Cuisines africaines rassembleront, pour une première édition, plus de 70 acteurs et actrices culinaires d’Afrique et de ses diasporas afin d’explorer les identités des cuisines africaines, célébrer leur richesse et développer des synergies communes. Au programme : des tables rondes explorant les grands enjeux des cuisines africaines, des ateliers pour découvrir et échanger, des entretiens avec des personnalités et des démonstrations culinaires autour de produits phares.
• Les Rencontres des Cuisines Africaines, les 1 et 2 mars 2024 à la Friche de la Belle de Mai à Marseille.

Suis-nous sur les réseaux

Solidarité

► Dîners Sans Fourchette Le concept des dîners Sans Fourchette a été développé au profit des personnes victimes de troubles de la mémoire, des victimes d’Alzheimer, de sclérose en plaques ou de Parkinson. Dans l’évolution de leur pathologie, beaucoup de malades ne parviennent plus à se servir de leurs couverts et en viennent au geste premier, celui qui consiste à pincer l’aliment entre le pouce et l’index pour le porter à la bouche. Les malades ont aussi le droit de se régaler, d’aller au restaurant, de sortir, de rencontrer l’autre et de partager leur joie ; avec ces dîners, c’est le restaurant qui doit s’adapter à eux. Participer aux Dîners Sans Fourchette c’est contribuer à faire vivre l’association Mémoire et Santé qui les organise… pour sortir de l’isolement.
• À Paris le mercredi 28 février école de Paris des métiers de la table et le 6 mars ; à Toulon au lycée Anne-Sophie Pic le mercredi 13 mars : à Marseille le mardi 19 mars au lycée hôtelier J.-P.-Passédat ; à Sisteron le jeudi 21 mars à l’école hôtelière et le mercredi 3 avril à Marseille au restaurant Le République.

Data from MeteoArt.com
Restaurants en Provence

L’Auberge montagnarde à Saint-Vincent-les-Forts

Valérie Berardi, une cuisine d'inspiration familiale...
Valérie Berardi, une cuisine d’inspiration familiale…

Dès que reviennent les beaux jours, Valérie Bérardi reçoit en terrasse, sous la tonnelle, à l’ombre de l’immense tilleul qui dispense une ombre apaisante. “Nous sommes arrivés ici en mai 2010, se souvient-elle. Et nous avons rouvert cette auberge le mois suivant après plus de quatre années de mise en sommeil”. Le village surplombant le lac de Serre-Ponçon est couvert de neige en hiver, “pas beaucoup, 20 ou 30 centimètres tout au plus” tempère Valérie, c’est la saison calme pour cette commune comptant quelque 60 âmes installées ici à l’année. “Mais dès qu’arrivent les beaux jours, c’est beaucoup plus animé” assure l’aubergiste tout sourire. Parce que la grande fierté de Saint-Vincent les Forts, c’est son spot de parapente mondialement connu : “on décolle et on atterrit au même endroit après avoir survolé le lac”… Dans un cadre majestueux, la vie se déroule au calme : “Nous vivions à Aubagne et avons voulu fuir le stress et le sentiment d’insécurité. Nous sommes partis à la recherche d’un endroit calme, d’un cadre de vie satisfaisant pour voir grandir Hina, notre fille de 12 ans maintenant” raconte sa maman. c’est en cuisine que se manifeste l’attachement au terroir de Valérie Bérardi : “Je me fournis à la coopérative fromagère de la Bréole” lance-t-elle en présentant une tomme de l’Ubaye. “Les charcuteries arrivent d’Embrun et les viandes de pays des établissements La Morlette”. Sans oublier les tourtons, les ravioles du Champsaur et les crumbles de pommes qu’elle réussit à la perfection, Valérie rend hommage à la terre qui l’a accueillie… à chaque service.

Adresse Le Village, 04340 Saint-Vincent-les-Forts ;
résas au 04 86 89 21 37. Tarifs menu midi 13 € ; formule 17 € et carte 24 €.
Café : 11/20 – pain : 11/20

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.