Restaurants en Provence

L’Auberge montagnarde à Saint-Vincent-les-Forts

Valérie Berardi, une cuisine d'inspiration familiale...
Valérie Berardi, une cuisine d’inspiration familiale…

Dès que reviennent les beaux jours, Valérie Bérardi reçoit en terrasse, sous la tonnelle, à l’ombre de l’immense tilleul qui dispense une ombre apaisante. “Nous sommes arrivés ici en mai 2010, se souvient-elle. Et nous avons rouvert cette auberge le mois suivant après plus de quatre années de mise en sommeil”. Le village surplombant le lac de Serre-Ponçon est couvert de neige en hiver, “pas beaucoup, 20 ou 30 centimètres tout au plus” tempère Valérie, c’est la saison calme pour cette commune comptant quelque 60 âmes installées ici à l’année. “Mais dès qu’arrivent les beaux jours, c’est beaucoup plus animé” assure l’aubergiste tout sourire. Parce que la grande fierté de Saint-Vincent les Forts, c’est son spot de parapente mondialement connu : “on décolle et on atterrit au même endroit après avoir survolé le lac”… Dans un cadre majestueux, la vie se déroule au calme : “Nous vivions à Aubagne et avons voulu fuir le stress et le sentiment d’insécurité. Nous sommes partis à la recherche d’un endroit calme, d’un cadre de vie satisfaisant pour voir grandir Hina, notre fille de 12 ans maintenant” raconte sa maman. c’est en cuisine que se manifeste l’attachement au terroir de Valérie Bérardi : “Je me fournis à la coopérative fromagère de la Bréole” lance-t-elle en présentant une tomme de l’Ubaye. “Les charcuteries arrivent d’Embrun et les viandes de pays des établissements La Morlette”. Sans oublier les tourtons, les ravioles du Champsaur et les crumbles de pommes qu’elle réussit à la perfection, Valérie rend hommage à la terre qui l’a accueillie… à chaque service.

Adresse Le Village, 04340 Saint-Vincent-les-Forts ;
résas au 04 86 89 21 37. Tarifs menu midi 13 € ; formule 17 € et carte 24 €.
Café : 11/20 – pain : 11/20

Ajouter un commentaire…

Click here to post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter

Suis-nous sur les réseaux

Vite lu

Le Val labellisé. Avec l’aide du conservatoire méditerranéen, le maire de la commune du Val dans le Var, Jérémy Guiliano, vient de lancer un programme de préservation du Boussarlu, une variété endémique d’oliviers menacée de disparition. Pour un montant de 4 000 €, en plus de fonds européens, le maire veut reconnecter sa population avec ses oliviers et relancer toute une filière. Et pour commencer, le Val vient d’être labellisé « commune oléicole de France ».

(Encore) un nouveau directeur aux Roches Blanches. Comme chaque année, l’hôtel restaurant cassidain présente son nouveau directeur. Il s’agit d’Emmanuel Blanchemanche qui a quitté la direction du domaine de Verchant, près de Montpellier, pour Cassis. « Je suis très heureux de me lancer dans ce nouveau projet de vie, de  surcroît dans cet environnement exceptionnel. Pouvoir écrire un nouveau chapitre pour ce lieu mythique est un privilège et j’ai suivi les conseils de Winston Churchill, qui a résidé aux Roches Blanches : pour s’améliorer, il faut changer. Donc, pour être parfait, il faut avoir changé souvent ». Il n’est pas sûr que dans l’hôtellerie et la restauration ces changements perpétuels soient très rassurants pour les clients.

Sébastien Sanjou au château Mentone. Le chef varois rejoint pour l’été le domaine viticole de Mentone et y ouvre « la Table de Mentone ». Dès les beaux jours arrivés, la table est dressée en extérieur, face au vignoble et aux forêts qui le bordent. La ferme-auberge promet de conjuguer convivialité et partage avec des menus d’esprit provençal composés avec les légumes et herbes fraîches du potager, les fruits des vergers, olives de l’oliveraie du domaine et les œufs du poulailler. Viandes et volailles, fromages et charcuteries sont, eux, issus de producteurs locaux. Les vins de la propriété, classés Côtes de Provence bio, accompagnent les menus. En mai et juin, ouverture du mercredi au dimanche au déjeuner et du mercredi au samedi au dîner.
Château Mentone, 401, chemin de Mentone, 83510 Saint-Antonin du Var ; infos au 04 94 04 42 00.