Art de vivre

Le Bar des Amis, nouveau rendez-vous copain de la Pointe Rouge

le bar des amisIl y avait là, un hangar à bateaux qui, aux heures sombres de la Seconde Guerre mondiale, a été transformé en bar que fréquentaient assidûment les jockeys de l’hippodrome Borély. Voilà un peu plus de 3 mois, le temps d’un total relookage, que le Bar des Amis retrouve énergie et bonne humeur avec l’arrivée de Ivan et Mélanie Sinko derrière le comptoir de ce rendez-vous chaleureux. “Je suis niçois d’origine et j’ai dans l’idée de servir de bons pan bagnats ; ici, c’est le spot idéal pour l’accompagner d’une bouteille de rosé, sourit Ivan Sinko. L’avenir nous dira si les Marseillais aiment ça ou pas”… De belles tomates, des oeufs, des anchois, du thon… On mange le pan bagnat en saison quand les produits sont au meilleur : “Nous n’avons pas la prétention de faire de la restauration. Initialement, on pensait proposer des apéros à l’italienne avec de bons grignotages et puis on se rend compte que les gens traînent à table et se régalent de nos assiettes à mi-chemin entre les tapas et l’assiette”, souffle Mélanie.
Passionné de gastronomie, Ivan a eu recours à ses amis, Pierre-Antoine Denis et Stéphanie des restaurants la Cantinetta et Otto, pour l’aider dans sa quête aux bons produits. “J’ai aussi été aidé par Rodolphe, de la pizzéria l’Eau à la bouche, qui nous a aussi beaucoup assistés dans notre projet” poursuit Ivan. Ce dernier revendique plusieurs vies ; docteur en pharmacie qui a dirigé des officines pendant 30 ans, Ivan Sinko a aussi fondé une entreprise de sécurité et dirigé le casino de Biscarosse. Solide gaillard qui a grandi dans le Sud-Ouest, passionné de surf, il écrit un nouveau chapitre, gourmand cette fois-ci.

“Un lieu de vie”
Mélanie aussi a fait le grand saut ; cette londonienne a enseigné l’anglais chez Kedge business school à Marseille et confesse également une passion pour les produits, la simplicité des assemblages et les bons assaisonnements : “Nous ne sommes pas issus du sérail mais sommes convaincus qu’en proposant des produits dûment sélectionnés et sobrement composés, nous pouvons séduire les amateurs de bonne choses” poursuit le couple. Leur culture s’est construite au gré des repas pris chez Jacques Maximin, Mauro Colagreco au Mirazur (Menton) et le chef anglo-israélien Yotam Assaf Ottolenghi. “Le bar des Amis est un lieu de vie ; on y vient pour le café dès 6h30 et jusqu’à deux heures du matin le bar évoluera au fil de la journée en petite brasserie et rendez-vous apéritif au soleil couchant. Nos charcuteries arrivent d’Italie, les anchois et le thon d’Espagne, les légumes forcément de Provence… Notre mission consistera à régaler nos hôtes d’un sandwich chorizo-panisse, d’une tartine anchois-beurre, de plateaux mixtes et plein de surprises qui défileront au fil de l’année”, dit Ivan. Le bar est ouvert, il attend ses amis.

Le Bar des Amis, 23, ave de la Pointe-Rouge, Marseille 8e arr. ; 04 91 96 17 62. A noter : la soirée du 30 avril, Kong DJ set – mix of swing beats and 60’s pyschedelic surf-music.

A Aix-en-Provence, Jacquèmes tire le rideau. L'enseigne aura tenu 108 ans. Jacquèmes était la plus ancienne épicerie fine-caviste de la ville implantée en centre-ville. Une boutique plongée dans le formol, un accueil épouvantable et une sélection qui ne répondait plus aux nouvelles tendances de la gastronomie expliquent le déclin de cette maison qui s'apprête à brader ses stocks dans les prochains jours. Si le coeur vous en dit...
9, rue Méjanes à Aix ; infos au 04 42 23 48 64.

Juris food Le prochain déjeuner Juris food aura lieu le lundi 4 octobre et accueillera Aïcha Sif, adjointe au maire de Marseille en charge de lʼalimentation durable, de lʼagriculture urbaine, des terres agricoles, des relais nature et des fermes pédagogiques. Sébastien Barles, adjoint au maire en charge de la transition écologique, de la lutte et de l'adaptation au bouleversement climatique et de l’assemblée citoyenne du futur comptera également parmi les invités. Ils expliqueront les politiques de la ville de Marseille en matière d'alimentation durable et de transition écologique. Inscription obligatoire jusqu'au 29 septembre. Le déjeuner sera servi au New Hôtel of Marseille (bd Charles-Livon, 7e, parking du Pharo).Paf : 29 € par personne, payable sur place par CB ou espèces (passe sanitaire obligatoire). Infos au 06 18 03 60 95.

Abonnez-vous à notre newsletter

Shabbat dinners rend hommage à la pleine diversité de la cuisine juive. Ce livre propose un voyage initiatique, spirituel et gourmand, à vocation universelle : faire revivre aux uns les émotions et saveurs des souvenirs de shabbat de l’enfance, apporter un souffle neuf dans les repas du vendredi soir ; inviter les curieux à découvrir la richesse de ces spécialités et adopter ce rituel synonyme de pause, de temps pour soi et les siens. Vanessa Zibi et Leslie Gogois ont tissé un répertoire culinaire authentique de plus de 90 recettes de famille, d’amis, de chefs. Des recettes iconiques séfarades et ashkénazes, mais aussi des plats plus modernes, inspirés du courant israélien, dont certains ont été pensés pour les enfants. Des recettes de shabbat pour les fêtes du calendrier juif (Pessah, Rosh Hashana, Pourim…), et des pas à pas pour réaliser les indispensables hallots (pains tressés). Shabbat dinners, 324 pages, La Martinière Ed., 39 €