Art de vivre

Le Bar des Amis, nouveau rendez-vous copain de la Pointe Rouge

le bar des amisIl y avait là, un hangar à bateaux qui, aux heures sombres de la Seconde Guerre mondiale, a été transformé en bar que fréquentaient assidûment les jockeys de l’hippodrome Borély. Voilà un peu plus de 3 mois, le temps d’un total relookage, que le Bar des Amis retrouve énergie et bonne humeur avec l’arrivée de Ivan et Mélanie Sinko derrière le comptoir de ce rendez-vous chaleureux. « Je suis niçois d’origine et j’ai dans l’idée de servir de bons pan bagnats ; ici, c’est le spot idéal pour l’accompagner d’une bouteille de rosé, sourit Ivan Sinko. L’avenir nous dira si les Marseillais aiment ça ou pas »… De belles tomates, des oeufs, des anchois, du thon… On mange le pan bagnat en saison quand les produits sont au meilleur : « Nous n’avons pas la prétention de faire de la restauration. Initialement, on pensait proposer des apéros à l’italienne avec de bons grignotages et puis on se rend compte que les gens traînent à table et se régalent de nos assiettes à mi-chemin entre les tapas et l’assiette », souffle Mélanie.
Passionné de gastronomie, Ivan a eu recours à ses amis, Pierre-Antoine Denis et Stéphanie des restaurants la Cantinetta et Otto, pour l’aider dans sa quête aux bons produits. « J’ai aussi été aidé par Rodolphe, de la pizzéria l’Eau à la bouche, qui nous a aussi beaucoup assistés dans notre projet » poursuit Ivan. Ce dernier revendique plusieurs vies ; docteur en pharmacie qui a dirigé des officines pendant 30 ans, Ivan Sinko a aussi fondé une entreprise de sécurité et dirigé le casino de Biscarosse. Solide gaillard qui a grandi dans le Sud-Ouest, passionné de surf, il écrit un nouveau chapitre, gourmand cette fois-ci.

« Un lieu de vie »
Mélanie aussi a fait le grand saut ; cette londonienne a enseigné l’anglais chez Kedge business school à Marseille et confesse également une passion pour les produits, la simplicité des assemblages et les bons assaisonnements : « Nous ne sommes pas issus du sérail mais sommes convaincus qu’en proposant des produits dûment sélectionnés et sobrement composés, nous pouvons séduire les amateurs de bonne choses » poursuit le couple. Leur culture s’est construite au gré des repas pris chez Jacques Maximin, Mauro Colagreco au Mirazur (Menton) et le chef anglo-israélien Yotam Assaf Ottolenghi. « Le bar des Amis est un lieu de vie ; on y vient pour le café dès 6h30 et jusqu’à deux heures du matin le bar évoluera au fil de la journée en petite brasserie et rendez-vous apéritif au soleil couchant. Nos charcuteries arrivent d’Italie, les anchois et le thon d’Espagne, les légumes forcément de Provence… Notre mission consistera à régaler nos hôtes d’un sandwich chorizo-panisse, d’une tartine anchois-beurre, de plateaux mixtes et plein de surprises qui défileront au fil de l’année », dit Ivan. Le bar est ouvert, il attend ses amis.

Le Bar des Amis, 23, ave de la Pointe-Rouge, Marseille 8e arr. ; 04 91 96 17 62. A noter : la soirée du 30 avril, Kong DJ set – mix of swing beats and 60’s pyschedelic surf-music.

Ajouter un commentaire…

Click here to post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suis-nous sur les réseaux

Vite lu

Le Portugal à Marseille. Dans le cadre de la saison croisée France-Portugal de l’Institut français, les grandes Tables ICI vous proposent de (re)découvrir la cuisine portugaise avec deux événements : le grand Marché Bacalhau! et un dîner barbecue le lendemain sur le toit perché de la Friche.
☻ Bacalhau ! Le grand Marché du Portugal adopte les couleurs du Portugal : sélection de vins et spiritueux portugais, les fameuses pasteis de nata, les céramiques typiques et produits d’épiceries fines. Les cheffes Rosario Pinheiro et Jenifer Abrantes mettent à l’honneur la morue en plusieurs déclinaisons, Romain Chartrain (de Azul concept store) proposera des grands classiques de la cuisine portugaise, et Sonia Isidro servira une assiette végétarienne.
• Lundi 4 juillet de 16h à 22 heures à la Friche Belle-de-Mai
­☻ Le lendemain, 5 juillet, participez au grand dîner-barbecue pour 450 personnes ! 80 tables partagées et une vingtaine de barbecues géants seront montés pour cette soirée sur le toit-terrasse de la Friche. Gigantesque. La carte sera élaborée par Rosario Pinheiro, Jenifer Abrantes, Sonia Isidro, Sergio Vaz, Romain Chartrain (de Azul concept store) et Julien Reynouard pour la carte des vins. Le menu sera composé d’une salada de bacalhau com grão de bico, Chips de pele de bacalhau, salada de pimento assado, Pão com chouriço, Frango Assado com piri piri, Arroz Doce, Pudim et Línguas de bacalhau.
• Réservations impératives en cliquant ici.

Du gin en Bib. Le gin de la Distillerie de Camargue, le fameux Bigourdan, est désormais disponible en bag-in-box 3 litres. Et pourquoi un Bib ? Parce que c’est pratique, plus léger, plus facile à stocker, à expédier. C’est écologique, le carton ça se recycle plus facilement que le verre. C’est économique : la preuve : 68 € le litre en bouteille et 185 € le Bib 3 litres. Enfin, protégé de la lumière et de l’oxygène il est moins soumis aux effets de l’oxydation. Et c’est pour qui ? Pour les professionnels de la restauration, du bar, de la nuit, de l’événementiel. Les mariés de l’été, les fêtards, les peinards, les fidèles, les marins à quai, les alpins au chalet, les baigneurs sur le sable.
Dégustation et vente à la Distillerie de Camargue, 12, rue Frédéric-Mistral à Arles. Infos au 06 85 03 71 05.

Street Food festival, le bilan. Le SFF a fait le plein de festivaliers, de bons produits et de bonnes ondes sur l’esplanade de la Major, le week-end des 17, 18 et 19 juin à Marseille.  25 000 personnes sont venues goûter au meilleur des spécialités locales proposées par quelque 50 issus des quatre coins du département : 32 propositions culinaires sucrées ou salées, sourcées avec soin parmi les producteurs  locaux, 8 domaines viticoles, 7 brasseurs, 2 torréfacteurs. Le chef Pierre Reboul était également présent pour un cooking-show des plus étonnants et fidèle à son image, avec une cuisine singulière, énergique et généreuse.

Mazzia au 50 Best Les organisateurs du World’s 50 best restaurants ont annoncé ce 14 juin l’entrée du chef marseillais Alexandre Mazzia dans le fameux classement des 50 Best. C’est lors d’un repas servi ches Heston Blumenthal à Londres qu’AM a reçu le One to watch award, à savoir le trophée de « l’établissement à suivre ». Ces Oscars de la gastronomie sont décernés tous les ans par la revue britannique Restaurant qui a l’humilité de récompenser les meilleures tables du monde.