Restaurants en Provence

Le Café de la Place à Saint-Rémy-de-Provence

restaurantLes beaux jours sont là, les terrasses recommencent à accueillir du monde même lorsque le mistral s’énerve et les touristes abondent dans les Alpilles. Mercredi, jour de marché, les Anglais se bousculaient dans les rues de Saint-Rémy. Au Café de la Place, il y a foule pour le déjeuner. L’endroit est amusant et très curieux car sa déco mêle allègrement le style brocante-récup’ avec une foule d’objets de style indiano-thaï. La carte reflète cette mixité des genres : la brioche en cocotte saumon fumé et oeuf voisine avec une salade de boeuf thaï, les orrechiette à la crème de parmesan et lardons fricotent avec le poulet fermier à l’estragon et pommes de terre. Dilemme, tout fait envie. La serveuse prévient : les assiettes sont copieuses et se suffisent à elles mêmes. Il faudrait être téméraire pour demander plus qu’une saucisse de la Crau-lentilles ! La salade thaï est une merveille de fraîcheur ; elle consiste en un mélange de jeunes pousses de sucrine, roquette, menthe et autres, saupoudrées de perlimpinpin et assaisonnées à la perfection. Avec une petite finale pimentée qui surgit au bout de la fourchette, c’est un régal. Pas de gros reproches sur l’aïoli qui assume ses relents aillés et emporte joliment la bouche. Le filet de morue est d’excellente origine mais pourquoi l’avoir fait rissoler ? Une simple cuisson pochée suffisait… En résumé ? Des produits de belle et bonne qualité, des assiettes pensées comme un plat unique et des assaisonnements irréprochables (ah, le bonheur d’un aïoli bien aillé)… Sans oublier les desserts, un millefeuille framboise, une tarte citron meringuée, des profiteroles maison et voilà une belle destination pour un dimanche en famille ou avec les copains sans prise de tête.

17, place de la République, 13210 Saint-Rémy-de-Provence ; résas au 09 77 76 41 57.
Plat du jour, 15 € ; carte de 20 à 30 €. Pain : 14/20 – café : 11/20.

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

L’Isle-sur-la-Sorgue

Œuf mayonnaise. Le concours du meilleur œuf mayo  du monde s’est tenu à Paris le 14 novembre dernier. Le vauclusien Jérémi Fontin est monté sur la deuxième marche du podium, porté par un œuf fermier bio de gros calibre, cuisson en 8 minutes, « dans de l’eau très salée pour garder un jaune orangé et onctueux » révèle le chef de l’Atelier du Jardin dans le quotidien La Provence. Le grand gagnant 2023 du concours créé par l’Association de sauvegarde de l’œuf mayonnaise (Asom) est la Grande Brasserie de Bastille, à Paris. Pour ceux qui le souhaitent, la recette œuf-mayo de Jérémi Fontin est proposée au restaurant à 8 € les quatre demi-œufs. L’Asom a été créée par feu le chroniqueur gastronomique et fondateur des Guides Lebey, Claude Lebey. Elle a été relancée en 2018 par quatre gastronomes avertis, soucieux de préserver et promouvoir ce monument de la cuisine bistrotière française.
• L’Atelier du Jardin, 34, avenue de l’Égalité,  84800, l’Isle-sur-la-Sorgue.

Guide Fooding

Le nouveau Guide Fooding, édition 2023, qui sera disponible, partout en France, dès ce jeudi 17 novembre, dévoile son palmarès. A Marseille, le titre de meilleur Sophistroquet est attribué à Regain (Sarah Chougnet-Strudel et Lucien Salomon) et le titre de Meilleur esprit d’équipe échoit au restaurant l’Idéal (Julia Sammut, Aurélien Baron et Jérémy Nguyen).

Abonne-toi à la newsletter

Suis-nous sur les réseaux