Restaurants en Provence

Le Café de la Place à Saint-Rémy-de-Provence

restaurantLes beaux jours sont là, les terrasses recommencent à accueillir du monde même lorsque le mistral s’énerve et les touristes abondent dans les Alpilles. Mercredi, jour de marché, les Anglais se bousculaient dans les rues de Saint-Rémy. Au Café de la Place, il y a foule pour le déjeuner. L’endroit est amusant et très curieux car sa déco mêle allègrement le style brocante-récup’ avec une foule d’objets de style indiano-thaï. La carte reflète cette mixité des genres : la brioche en cocotte saumon fumé et oeuf voisine avec une salade de boeuf thaï, les orrechiette à la crème de parmesan et lardons fricotent avec le poulet fermier à l’estragon et pommes de terre. Dilemme, tout fait envie. La serveuse prévient : les assiettes sont copieuses et se suffisent à elles mêmes. Il faudrait être téméraire pour demander plus qu’une saucisse de la Crau-lentilles ! La salade thaï est une merveille de fraîcheur ; elle consiste en un mélange de jeunes pousses de sucrine, roquette, menthe et autres, saupoudrées de perlimpinpin et assaisonnées à la perfection. Avec une petite finale pimentée qui surgit au bout de la fourchette, c’est un régal. Pas de gros reproches sur l’aïoli qui assume ses relents aillés et emporte joliment la bouche. Le filet de morue est d’excellente origine mais pourquoi l’avoir fait rissoler ? Une simple cuisson pochée suffisait… En résumé ? Des produits de belle et bonne qualité, des assiettes pensées comme un plat unique et des assaisonnements irréprochables (ah, le bonheur d’un aïoli bien aillé)… Sans oublier les desserts, un millefeuille framboise, une tarte citron meringuée, des profiteroles maison et voilà une belle destination pour un dimanche en famille ou avec les copains sans prise de tête.

17, place de la République, 13210 Saint-Rémy-de-Provence ; résas au 09 77 76 41 57.
Plat du jour, 15 € ; carte de 20 à 30 €. Pain : 14/20 – café : 11/20.

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Vite lu

La ceinture Miam a été imaginée et dessinée par Isabelle Crampes (société deTOUJOURS), adaptée par le cuisinier Armand Arnal (la Chassagnette à Arles) et est fabriquée par La Botte Gardianne. Isabelle Crampes est à la tête d’une boutique en ligne qui sélectionne des pièces originales de vêtements issus de métiers, de sports ou de traditions régionales que l’on aime s’approprier dans une mode du quotidien. Hors des calendriers du prêt à porter, de Toujours est un conservatoire vivant de l’histoire du vêtement. Après avoir été commissaire de l’exposition “Vêtements Modèles” au Mucem (Juin-décembre 2020) Isabelle Crampes s’est entouré du chef Arnal et de la Botte Gardiane, maison de savoir-faire spécialisée dans le cuir, pour concevoir cette ceinture multipoches 100% camarguaise en cuir de veau naturel contenant jusqu’à 8 poches à couteaux. Une création exclusive qui libère les mains ! En vente 450 €, sur commande (délai maxi 6 semaines), cuir naturel ou noir.