Restaurants en Provence

Le Café de la Place à Saint-Rémy-de-Provence

restaurantLes beaux jours sont là, les terrasses recommencent à accueillir du monde même lorsque le mistral s’énerve et les touristes abondent dans les Alpilles. Mercredi, jour de marché, les Anglais se bousculaient dans les rues de Saint-Rémy. Au Café de la Place, il y a foule pour le déjeuner. L’endroit est amusant et très curieux car sa déco mêle allègrement le style brocante-récup’ avec une foule d’objets de style indiano-thaï. La carte reflète cette mixité des genres : la brioche en cocotte saumon fumé et oeuf voisine avec une salade de boeuf thaï, les orrechiette à la crème de parmesan et lardons fricotent avec le poulet fermier à l’estragon et pommes de terre. Dilemme, tout fait envie. La serveuse prévient : les assiettes sont copieuses et se suffisent à elles mêmes. Il faudrait être téméraire pour demander plus qu’une saucisse de la Crau-lentilles ! La salade thaï est une merveille de fraîcheur ; elle consiste en un mélange de jeunes pousses de sucrine, roquette, menthe et autres, saupoudrées de perlimpinpin et assaisonnées à la perfection. Avec une petite finale pimentée qui surgit au bout de la fourchette, c’est un régal. Pas de gros reproches sur l’aïoli qui assume ses relents aillés et emporte joliment la bouche. Le filet de morue est d’excellente origine mais pourquoi l’avoir fait rissoler ? Une simple cuisson pochée suffisait… En résumé ? Des produits de belle et bonne qualité, des assiettes pensées comme un plat unique et des assaisonnements irréprochables (ah, le bonheur d’un aïoli bien aillé)… Sans oublier les desserts, un millefeuille framboise, une tarte citron meringuée, des profiteroles maison et voilà une belle destination pour un dimanche en famille ou avec les copains sans prise de tête.

17, place de la République, 13210 Saint-Rémy-de-Provence ; résas au 09 77 76 41 57.
Plat du jour, 15 € ; carte de 20 à 30 €. Pain : 14/20 – café : 11/20.

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

En bref

Jazz en vignes Pour la 10e édition de Jazz en vignes, Jean-Luc et Elisabeth Dumoutier, propriétaires du domaine de l’Olivette, organisent deux concerts exceptionnels en juillet et août. Précédés par la dégustation de leurs vins accompagnée de produits du terroir, ces deux concerts de jazz auront lieu mercredi 17 juillet (avec Nirek Mokar et ses Boogie Messengers ; un pianiste de 16 ans éblouissant, prodige du Rythm and Blues) et mercredi 7 août 2019 (avec Lluis Coloma , un virtuose du piano, et Sax Gordon, au saxo, avec une fougue et un enthousiasme dévastateurs). Comptez 36 € par personne ; 519, chemin de l’Olivette, le Brûlat, 83330 Le Castellet ; résas au 04 94 98 58 85.

Les Musicales dans les Vignes jusqu’au 30 août, vingt-cinq domaines de renom célèbrent la noblesse du vin en musique avec des concerts uniques au fil de l’été… Des instants musicaux suspendus dans des lieux d’exception. Et il y en a pour tous les goûts : jazz, classique, tango argentin, flamenco, musique tzigane, klemer, russe, etc. Un tour du monde. Infos et inscriptions 06 60 30 32 90 et http://lesmusicalesdanslesvignes.blogspot.com/

Rire en vignes La 6e édition de ce festival épicurien et intimiste sera 100% féminine. Au programme, le 24 juillet, un one woman show désopilant, porté par Doully, personnalité atypique, à la voix particulière et à l’énergie sans faille qui nous raconte, dans “L’addiction c’est pour moi”, son passé en utilisant ses addictions pour en faire une force. Le 25 juillet, Leslie Bevillard, Marie Cécile Sautreau et Vanessa Fery joueront “Et elles vécurent heureuses”, une comédie férocement joyeuse sur les femmes, le bonheur, l’amour, l’amitié… Mais surtout pas sur les contes de fées ! Tarif spectacle : 25 € /personne, 40 € les deux soirées. Château de Saint-Martin, route des Arcs, 83460 Taradeau ; infos au 04 94 99 76 76 et 06 42 10 71 72.

Abonnez-vous à notre newsletter