Art de vivre

Nouveau rooftop : le fort Ganteaume ouvre enfin sa terrasse

terrasse du fort ganteaumeJamais deux sans trois. Après la terrasse du Sofitel Vieux-Port, le toit-terrasse du Rowing-club, voici la terrasse du Fort Ganteaume. Jusqu’ici réservée aux personnels de la Défense, ce rooftop de caractère tourne une page de son histoire. Le 7 juin dernier le groupe de restauration collective Eurest et le Cercle Mess Marseille ont inauguré la Terrasse Saint-Jean du Fort Ganteaume. Un rooftop entre mer et ville avec une vue dominante sur le port. Depuis octobre 2015, Eurest est en charge de la restauration et de l’hôtellerie du Fort Ganteaume. Le partenariat mis en place a permis la rénovation des espaces de restauration (inaugurés en janvier dernier), ainsi que l’aménagement de cette terrasse.

Sans oublier le boulodrome

Entre vieilles pierres et aménagements contemporains, ce lieu d’exception propose en outre un comptoir de bar lumineux, des tables de bois et d’aluminium. Pour l’apéritif ou fêter un événement, la carte de la Terrasse Saint-Jean propose tapas et cocktails. On peut aussi y dîner ou déjeuner au restaurant “les Etoiles du Fort” dont on sait que c’est Eurest qui dirige les cuisines. Et si le coeur vous en dit, le boulodrome permet de prolonger l’expérience en lançant le cochonnet.

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Notez-le

Christian Qui “meilleure table de l’année” selon le Fooding classement 2021 A l’heure où la restauration française vit les heures les plus noires de son histoire, le guide Fooding, lui, continue à vivre comme si tout allait bien. Le guide, qui vient d’être intégralement racheté par le guide Michelin, a révélé ce lundi 16 novembre son palmarès de l’année 2021. Une approche d’autant plus cynique que la quasi totalité des guides français a décidé de ne pas établir de classement tant la période est dramatique pour la profession.

Meilleur bar d’auteur : Bambino (Paris)
Meilleur bistrot : Café Les Deux Gares (Paris)
Meilleur sandwich : Penny Lane (Paris)
Meilleur chef résistant : Antonin Bonnet chez la Boucherie Grégoire (Paris)
Meilleur cuisinier : Daniel Morgan chez Robert (Paris)
Meilleure table : Christian Qui (Marseille)
Meilleure table : Bistrot Bao (Groix)
Fooding d’Amour : Comète (Saint-Lunaire)
Fooding d’Amour : Rita, la Vierge à la Mer (Saint-Jean-de-Luz)
Meilleure chambre de style : château de la Haute Borde (Rilly-sur-Loire).