Restaurants en Provence

Le meilleur libanais de Cassis… et d'ailleurs

tabouleSi vous passez par Cassis, bien sûr, vous vous baladerez sur le petit port, irez boire l’apéro au bar de la Marine, passerez devant le Big Ben (la boîte mythique qui, déjà, dans les années 80 faisait danser et flirter ceux qui étaient nés à la fin des Sixties)… Et vous aurez programmé un parcours au sein du vignoble. Très bien mais il faudra ajouter autre chose au programme : déjeuner chez Mathieu Raphaël. Ce Libanais chrétien originaire de Ras Baalbeck dans la plaine de la Beecka, a créé voilà 5 ans, ce petit rendez-vous devenu référence pour nombre de Libanais installés à Marseille et dans la région. Chez lmui, vous retrouverez tous les mezzés traditionnels (kebbés, hommos, taboulé, beurek, caviar d’aubergines, samoussa) et si vous souhaitez des plats plus “pointus” (kebbés crus, amuse bouche au zatar), là, il faudra commander. Mathieu Raphaël est très à cheval sur ses provenances et privilégie, par exemple, l’agneau de Sisteron Label Rouge de 6 mois pour ses fameuses brochettes. Haute qualité, produits recherchés et voilà un intéressant mariage entre les produits d’ici et les recettes de là-bas. En cuisine, c’est Antonio Kyriakidis et son épouse Maral qui animent le piano. Un couple de Grecs pour la cuisine du Proche-Orient ? Vous allez adorer !

Traiteur libanais d’Une Rive à l’Autre, 9, rue Pasteur, 13260 Cassis ;
infos/résas au 04 42 01 24 84. Formules 29, 36 et 40 € par personne.

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter

Vite lu, vite su

Thermomix en son temple Tout le monde connaît le robot cuisinier Thermomix mais ce que l’on sait moins, c’est que Thermomix appartient à l’entreprise Vorwerk fondée en 1883 en Allemagne. Après Paris et bien avant Lyon et Toulouse, Marseille accueille désormais une boutique Vorwerck de 90 m2 aux Terrasses du Port (2e niveau, allée centrale). Une mutation pour cette marque qui, jusqu’alors, commercialisait ses produits par les canaux de la vente à domicile.