Restaurants en Provence

Une envie de pizza… à Aix ?

A Aix, il y a la pizzéria « Chez Jo », rue Espariat, qui fait figure d’institution, et il y a cette petite adresse qui, au fil des ans, gagne en intérêt autant qu’en notoriété. Aux origines, il y avait quelques tables sur le trottoir, là, juste devant. Et puis la terrasse s’est agrandie, couverte, pour accueillir, en hiver ou les jours de pluie, les clients. En salle, à l’ambiance sombre d’autrefois, a été préféré un carrelage blanc qui agrandit et éclaircit considérablement l’espace. A la carte, toujours les mêmes recettes qui ont fait le succès de lasagnes de la pizzala maison : pizzas (légumes, sicilienne, thon, chèvre, mozza, royale, trois fromages et figatelli), des salades, un carpaccio de boeuf, un intéressant millefeuilles (aubergines, courgettes, sauce tomate, parmesan et salade verte), des calzone, spaghetti, papillon, aux cèpes, gnocchis, ravioles, etc. La pizza ? Toujours servie par moitié, la pâte est ultra fine et croustillante, passablement brûlée sur les bords pour gagner en saveur ; la sauce tomate est acidulée, jamais aigre ni acide ce qui est trop souvent le cas ailleurs. Même si la chorizo est huileuse, on aime sa riche garniture et le côté pimenté de la préparation. Les lasagnes au four sont coiffées de fromage rissolé croustillant et la sauce est justement dosée. Quant aux ravioles à la crème, elles sont parfaitement cuites. Comme dans toute pizzéria qui se respecte, vous hésiterez en fin de repas sur le tiramisu, le crumble aux pommes ou la tatin mais, soyons clair, on ne vient pas ici pour les desserts. Alors, faut-il y aller ? Oui pour se régaler des pizzas, pour l’accueil sympa et les sourires de la patronne qui place, au gré des allers-venues, tous ceux qui adorent l’âme des lieux. Les années passent et le plaisir reste intact dans cette maison discrète mais efficace. Et un café pour la route, un !

La Pizza, 3, rue Aude, à Aix ; réservations au 04 42 26 22 17. Pizzas 15 €. Carte 25-30 € (vin ou apéro et café).

Ajouter un commentaire…

Click here to post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonnez-vous à notre newsletter

Suis-nous sur les réseaux

Vite lu

(Encore) un nouveau directeur aux Roches Blanches. Comme chaque année, l’hôtel restaurant cassidain présente son nouveau directeur. Il s’agit d’Emmanuel Blanchemanche qui a quitté la direction du domaine de Verchant, près de Montpellier, pour Cassis. « Je suis très heureux de me lancer dans ce nouveau projet de vie, de  surcroît dans cet environnement exceptionnel. Pouvoir écrire un nouveau chapitre pour ce lieu mythique est un privilège et j’ai suivi les conseils de Winston Churchill, qui a résidé aux Roches Blanches : pour s’améliorer, il faut changer. Donc, pour être parfait, il faut avoir changé souvent ». Il n’est pas sûr que dans l’hôtellerie et la restauration ces changements perpétuels soient très rassurants pour les clients.

Sébastien Sanjou au château Mentone. Le chef varois rejoint pour l’été le domaine viticole de Mentone et y ouvre « la Table de Mentone ». Dès les beaux jours arrivés, la table est dressée en extérieur, face au vignoble et aux forêts qui le bordent. La ferme-auberge promet de conjuguer convivialité et partage avec des menus d’esprit provençal composés avec les légumes et herbes fraîches du potager, les fruits des vergers, olives de l’oliveraie du domaine et les œufs du poulailler. Viandes et volailles, fromages et charcuteries sont, eux, issus de producteurs locaux. Les vins de la propriété, classés Côtes de Provence bio, accompagnent les menus. En mai et juin, ouverture du mercredi au dimanche au déjeuner et du mercredi au samedi au dîner.
Château Mentone, 401, chemin de Mentone, 83510 Saint-Antonin du Var ; infos au 04 94 04 42 00.