Marseille

► Dîner des mécènes. Pour financer la rénovation de sa statue monumentale, la basilique  de Notre-Dame de la Garde annonce la tenue de plusieurs « Dîners des mécènes » afin de soutenir financièrement cette campagne de travaux. Programme de la soirée : visite privée de la basilique de 19h à 20h + dîner bouillabaisse autour d’une seule grande table de 50 personnes de 20h30 à 23h sur la terrasse des ex-voto avec vue sur le ville (dîner au Restaurant en cas de mauvais temps). Tarif : 100 € TTC – hors boisson. Sur le prix du dîner, 35 € sont reversés à la basilique pour la rénovation de la statue, cette sommes est éligible à un reçu fiscal pour déduction d’impôts. Uniquement sur réservation pour 50 personnes. Caution bancaire demandée de 65 € TTC par personne, annulation gratuite 48 heures à l’avance.
• Réservations : www.lerestaurant-ndg.fr
Deux dates disponibles pour le moment : jeudi 6 juin et jeudi 4 juillet
Pour vos dons à la basilique en vue de sa restauration, cliquer ici

 

Cavaillon

Festival Confit ! 2024 en vue.- La 2e édition du festival confit ! de La Garance (scène nationale de Cavaillon) se déroulera du mercredi 22 au dimanche 26 mai 2024. Le temps d’une semaine, Chloé Tournier et toute l’équipe de la Garance, convient tous les publics à un festival de rencontres et de convivialité hors des sentiers habituels du théâtre. Autour de spectacles et d’expériences inédites, ici inspirées de la Provence de Giono ou là du Liban d’Hiba Najem – une artiste à découvrir d’urgence – tous les sens et les arts sont sollicités : le regard, l’ouïe, la poésie, l’odorat, le goût et le toucher. Cette année, ce sont 4 femmes qui s’emparent du vivant sous toutes ses formes et vont au contact du territoire et des publics à l’image de Vivantes la création portée par la compagnie BRUMES, ou de la randonnée-spectacle de Clara Hédouin « Que ma joie demeure », avec le regard complice du chef Emmanuel Perrodin.
Inscriptions ici.

Suis-nous sur les réseaux

Marseille

Street food festival #4.- Pour cette année olympique, le Street food festival mettra à l’honneur les cuisines du monde. Durant trois jours, près de 50 restaurateurs, artisans de bouche, glaciers, vignerons et brasseurs exerçant tous dans les Bouches-du-Rhône vous feront voyager sur les 5 continents en profitant d’une vue imprenable sur la Méditerranée. Comme en 2023, une programmation musicale sera proposée durant les trois soirées, avec un point d’orgue le vendredi 14 juin pour une programmation exceptionnelle orchestrée par Radio Star. Le Street food festival entre dans la programmation de Marseille Provence Gastronomie imaginée par Provence Tourisme, sous l’impulsion du Département des Bouches-du-Rhône et de la Métropole Aix-Marseille-Provence. Pour limiter les files d’attente sur les stands, les paiements sur l’ensemble du festival se feront uniquement par l’intermédiaire d’une carte bancaire ou d’une carte cashless.
Esplanade de la Major (Marseille, 2e arr.), les 13, 14 et 15 juin de 17h à 1h.

Restaurants en Provence

Une envie de pizza… à Aix ?

A Aix, il y a la pizzéria « Chez Jo », rue Espariat, qui fait figure d’institution, et il y a cette petite adresse qui, au fil des ans, gagne en intérêt autant qu’en notoriété. Aux origines, il y avait quelques tables sur le trottoir, là, juste devant. Et puis la terrasse s’est agrandie, couverte, pour accueillir, en hiver ou les jours de pluie, les clients. En salle, à l’ambiance sombre d’autrefois, a été préféré un carrelage blanc qui agrandit et éclaircit considérablement l’espace. A la carte, toujours les mêmes recettes qui ont fait le succès de lasagnes de la pizzala maison : pizzas (légumes, sicilienne, thon, chèvre, mozza, royale, trois fromages et figatelli), des salades, un carpaccio de boeuf, un intéressant millefeuilles (aubergines, courgettes, sauce tomate, parmesan et salade verte), des calzone, spaghetti, papillon, aux cèpes, gnocchis, ravioles, etc. La pizza ? Toujours servie par moitié, la pâte est ultra fine et croustillante, passablement brûlée sur les bords pour gagner en saveur ; la sauce tomate est acidulée, jamais aigre ni acide ce qui est trop souvent le cas ailleurs. Même si la chorizo est huileuse, on aime sa riche garniture et le côté pimenté de la préparation. Les lasagnes au four sont coiffées de fromage rissolé croustillant et la sauce est justement dosée. Quant aux ravioles à la crème, elles sont parfaitement cuites. Comme dans toute pizzéria qui se respecte, vous hésiterez en fin de repas sur le tiramisu, le crumble aux pommes ou la tatin mais, soyons clair, on ne vient pas ici pour les desserts. Alors, faut-il y aller ? Oui pour se régaler des pizzas, pour l’accueil sympa et les sourires de la patronne qui place, au gré des allers-venues, tous ceux qui adorent l’âme des lieux. Les années passent et le plaisir reste intact dans cette maison discrète mais efficace. Et un café pour la route, un !

La Pizza, 3, rue Aude, à Aix ; réservations au 04 42 26 22 17. Pizzas 15 €. Carte 25-30 € (vin ou apéro et café).

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.