En direct du marché

Le mercredi matin, c'est marché paysan au cours Julien

marche paysan cours julienLe mercredi matin, il ne faut pas se lever trop tard. Ce serait dommage de ne pas aller faire ses emplettes au marché paysan du cours Julien. Vous y trouverez forcément votre bonheur : fromagers, éleveurs de bovins et de volailles, maraîchers et poissonniers, tous se rassemblent sous les pergolas du cours Ju’. Une multitude de produits qui fait la force de ce marché selon Jérôme Laplane, maraîcher bio et co-créateur de l’événement : “Notre diversité, cela nous permet d’attirer du monde et de permettre à de petits exploitants de vendre leurs produits” explique-t-il.

jerome laplane OK
Jérôme Laplane compte parmi les créateurs de ce marché en 2000

Après la fermeture du marché central de Marseille en 1964, un grand nombre de paysans ne pouvaient plus vendre en direct aux consommateurs. C’est n’est que 36 ans plus tard, en 2000, que des producteurs de la Confédération paysanne s’unissent avec l’association du cours Julien pour créer le marché paysan, et par la même occasion, l’Association pour le développement de l’emploi agricole et rural (Adear). Aujourd’hui c’est l’Adear qui gère l’organisation et la tenue de ces marchés paysans dans toute la région. En effet, il en existe à Aubagne, Arles ou encore Les Pennes-Mirabeau par exemple. Au cours Julien, ce sont plus de 36 exploitants qui viennent à la rencontre des habitants du quartier, afin de faire découvrir leurs produits bio et/ou artisanaux à l’instar de Magalie Richard, éleveur en viande bio bovine et porcine, qui vient maintenant depuis 8 ans chaque mercredi. De sa ferme située à Raphèle-lès-Arles dans les Bouches-du-Rhône, elle ramène à Notre-Dame-du-Mont ses cœurs de veau, ses colliers, poitrines et autre saucisses. Stéphane Bruna fait partie, lui, des premiers à avoir rejoint les rangs du marché paysan. Chaque semaine, il fait les 55 km qui séparent Saint-Mitre-les-Remparts de Marseille pour régaler les consommateurs de ses fromages de chèvre et de vache. Faisselles au lait cru de chèvre, rochers, crémeux, bouchons… Une vitrine généreuse et authentique, à l’image des exploitants présents sur ce marché paysan.

Kévin Dachez (photos K.D.)

Marché paysan du cours Julien : chaque mercredi matin, métro Notre-Dame-du-Mont.
Julien Roux et Magalie Richard, éleveurs de viande bio bovine et porcine,
EARL “les Deux rives”, Raphèle-Lès-Arles. Infos au 06 87 19 45 64

Stéphane Bruna, producteur de fromages de chèvre et de vache,
ferme du Crépon, à Saint-Mitre-les-Remparts. Infos au 06 64 32 93 70

Jérôme Laplane, maraîcher fruits et légumes bio, la Dorgale à Roquevaire.
Infos au 06 71 11 29 82 et 04 42 04 09 96

Vite lu

Saint-Tropez Homer Lobster ouvre en mai sa première adresse à Saint-Tropez. Avec un titre de champion du monde de lobster rolls décroché en 2018 aux  USA et deux adresses à Paris l’enseigne va tenter de séduire le golfe de Saint-Tropez. A goûter : le homard ou crabe de nos côtes, assaisonnement précis et une généreuse brioche artisanale, croustillante mais légère comme un nuage, élaborée spécialement pour Homer Lobster avec la complicité du boulanger Meilleur Ouvrier de France Thierry Racoillet. A tester aussi, des recettes parfaitement cuisinées : l’indétrônable classic, le Connecticut au beurre citronné et assaisonné d’un mélange d’épices secrètes ou la version miso-yuzu très fraîche. Cet été, la marque proposera en exclusivité un étonnant lobster roll et un grilled cheese surmonté de caviar impérial de Sologne de la Maison nordique, au grains brun-noirs et aux notes douces et onctueuses ; un produit d’exception issu de l’esturgeon Baeri et produit en France. Une adresse : 9, quai Jean-Jaurès, 83990 Saint-Tropez.

Sauve ton resto (Bouches-du-Rhône) La tournée de soutien aux restaurants contraints à la fermeture, initiée par le département des Bouches-du-Rhône et la Métropole Aix-Marseille-Provence, fait escale dans votre commune. A Aix-en Provence, place de a Rotonde de 11h à 17h, les 4, 11, 20 et 25 mai. A Port-Saint-Louis-du-Rhône, place Gambetta, de 9h à 12h, le 5 mai. Aux Saintes-Maries-de-la-Mer, sur le parvis de l’hôtel de ville de 9h à 14h30, les 6, 21 et 28 mai. A Gardanne, cours de la République de 10h à 14h, le 7 mai. A Sausset-les-Pins, parking les Girelles, avenue du général Leclerc de 10h à 14h, les 8, 22, 23 et 24 mai. A Pélissanne, parking Lakuma, entrée du marché de 10h à 14h, le 9 mai. A Auriol, cours du 4-Septembre de 8h à 13h30, le 15 mai. A Marseille, sur le parvis de l’hôtel du Département à Saint-Just, le 18 mai. A Salon-de-Provence, cours Carnot de 10h à 14h, le 26 mai. A Berre-l’Etang, les 29 et 30 mai. Pour tout savoir sur les chefs participant à l’opération, rendez-vous sur le site dédié qui présente les chefs et leur menu, date par date. A réserver avant de venir chercher votre repas sur place.

Abonnez-vous à notre newsletter