En direct du marché

Le nougat, l'autre goût de la Provence

Caramelized almonds_VComment lorsqu’on est producteur d’amandes et de miel valoriser au mieux son travail ? En fabriquant du nougat pardi ! Et comme Pierre et Philippe Silvain ont le culte des bonnes choses, ils ont exhumé des recettes familiales de nougats blanc et noir. Vous savez, ces nougats que l’on préparait jadis dans les cuisines des fermes à la veille du gros souper de Noël… Ces mêmes recettes avec un goût inégalable bien loins des machins vendus en grandes surfaces. L’imagination des Silvain tourne à plein régime avec des recettes de nougats blancs aux fruits ou en version sucré/salé (olives, pistaches, tomate-poivron, piment-safran ou truffe). Les amateurs de noir hésiteront pour un nougat croquant (traditionnel) ou fondant plus riche en miel. En période de pointe, l’atelier produit jusqu’à 300 kilos de nougats par jour. Le secret de cette réussite : des amandes provençales de variété ferragnes et laurane. Et comme il fait chaud, outre votre provision de nougats, pensez à goûter les glaces !

Silvain frères, paysans nougatiers, route de Vénasque, 84210 Saint-Didier
(04 90 66 09 57) et 9, rue de la République à Aubagne (04 96 18 96 60).

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Numa Muller chez Madame Jeanne Longtemps annoncée et attendue, l'arrivée de Numa Muller chez Madame Jeanne, le restaurant de la Maison Buon, rue Grignan (6e arr) est officielle. Le chef a pris possession de la cuisine et propose pêle-mêle une tête de thon de ligne, un loup-concombre compressé et abricot fermenté-lait ribot et chips de riz-seiche, un thon et abricot au sel-herbes et fleurs du littoral et huile de feuilles de figuier eau de concombre. A suivre, 86, rue Grignan, Marseille 1er ; infos au 04 86 26 54 16.

Elie Kalamouka n'est plus Son nom restera indéfectiblement attaché au Mas, restaurant de la rue Lulli (1er) qu'il avait cofondé avec Robert Lenoir. Elie Kalamouka s'est éteint vendredi à 87 ans non sans susciter une vive émotion chez tous ceux qui avaient pris l'habitude de dîner chez lui. Le Mas était l'une des rares tables ouvertes toute la nuit, attirant noctambules et artistes qui, en fin de spectacle, venaient s'y détendre. Il était paar ailleurs administrateur du festival Jazz des Cinq Continents. La crise sanitaire a été fatale au Mas qui a été placé en liquidation judiciaire. Ce décès tourne définitivement la page des années 1980 à Marseille...

Abonnez-vous à notre newsletter