En direct du marché

Lemarié, 5 années de bonheur fromager

Il aurait pu rester cadre informatique dans une obscure société aussi sombre que son costume mais ce natif de Saint-Malo a tout envoyé balader en 2009 pour se consacrer corps et âme à son unique passion : la fromagerie. Et il a bien fait. Octobre 2010 – printemps 2015, Benoît Lemarié a gagné son pari : “Je suis pleinement satisfait, dit-il avec son beau sourire. Il se passe ici tout ce que j’ai voulu”, lâche-t-il en affirmant que ses clients lui renvoient le bonheur qu’il leur offre. “Je suis le dernier maillon d’une chaîne de gens qui vivent avec les mêmes valeurs. Je suis le maître de 25 mètres carrés sur terre où tout se passe comme j’en ai envie” poursuit le quadragénaire incapable de donner son âge : “J’ai 46 ou 47 ans, je ne sais plus”.

collage lemarieDans la petite boutique de la rue d’Italie, ce sont de 80 à 100 références qui cohabitent au fil des saisons : “En ce moment, c’est le plein moment de l’oussau iraty, des laguioles, des salers de l’été 2014 et des comtés 18 mois de l’été 2013” énumère Lemarié. Pour chaque fromage évoqué, il tranche une fine lamelle pour goûter : “La palette des goûts sur un comté est phénoménale, on va du cuir de la bête au vert du poireau”. Rétifs aux fromages les Provençaux ? “Les gens d’ici s’intéressent à tous, rétorque le fromager aixois. Je vends 15kg de beurre Bordier par semaine, au pays de l’huile d’olive c’est fort non ?”.

Son plateau idéal
C’est le printemps en Provence, la pleine saison des chèvres, brebis (roquefort), “avec des animaux qui ressortent en pâturages, les laits n’en sont que meilleurs” confirme Benoît Lemarié. Sur son plateau idéal, le fromager conseille un mix entre fromages de chèvres, croûtes fleuries et croûtes lavées. “Un plateau équilibré proposera les 3 laits de chèvre, vache et brebis. N’en achetez pas beaucoup pour revenir régulièrement les acheter affinés à point. Sinon, enveloppez vos fromages dans leur papier et entreposez-les dans le bac à légumes de votre réfrigérateur, surtout pas dans une boîte en plastique !”

Enfin, et parce qu’il adore contester les conventions, Benoît Lemarié invite à savourer les fromages à l’apéritif : “C’est largement meilleur lorsqu’on a faim plutôt qu’après la daube de tatie Danielle non ?” En plus, tatie Danielle rate toujours la daube…

Fromagerie Lemarié, 55, rue d’Italie, 13100 à AIX ; 04 42 66 50 06.

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • Un Père du pays malouin, une Mère du Cantal, les vacances en famille “à l’estive” dans un buron près de Salers. C’est peut-être la formule qui a donné à BENOIT sa vocation de fromager ?
    Affaire à suivre à Aix en P….

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Notez-le

La Grande tournée MPG poursuit son parcours dans les Bouches-du-Rhône dans plus de 40 villes et villages. Son but ? Promouvoir les produits de l’artisanat local, les spécialités de l’agriculture et de l’élevage, les échanges avec les cuisiniers de chaque terroir. Venez vous attabler, déguster, boire et jouer pour gagner des Pass resto d’une valeur de 50 euros. Rendez-vous le samedi 31 octobre à Mollégès de 11h à 18 heures et le dimanche 1er novembre à Châteaurenard de 9h à 13 heures. Vous aurez également la possibilité de rencontrer l’équipe du Grand Pastis lors de chacun de ces événements.

Manger bio sans dépenser plus À l’heure où manger bio est devenu une évidence, pour notre santé et pour la planète, ce livre démontre qu’on peut manger sain pour trois fois rien, tout en se régalant. Ce livre est écrit en duo par Claude Aubert, pionnier du bio en France, et Christine Mayer-Mustin qui proposent 250 recettes faciles à prix imbattable. Vous y trouverez : toutes les explications sur les raisons qui doivent nous inciter à remplacer une partie des protéines animales et constituer des menus équilibrés, un focus sur de nombreux ingrédients (céréales, fruits et légumes, viandes et poissons, produits laitiers), 40 menus équilibrés à moins de 3 € par personne et 12 menus pour un coût compris entre 3 et 4 € avec 250 recettes de l’entrée au dessert, avec des astuces zéro déchet et des conseils pour accommoder les restes. Une refonte complète, très enrichie, du livre Manger sain pour 3 fois rien, publié pour la première fois en 2009 et dont le succès ne s’est jamais démenti. 256 pages, 15 €, collection Conseils d’expert chez Terre vivante Ed.