En direct du marché

Lemarié, 5 années de bonheur fromager

Il aurait pu rester cadre informatique dans une obscure société aussi sombre que son costume mais ce natif de Saint-Malo a tout envoyé balader en 2009 pour se consacrer corps et âme à son unique passion : la fromagerie. Et il a bien fait. Octobre 2010 – printemps 2015, Benoît Lemarié a gagné son pari : “Je suis pleinement satisfait, dit-il avec son beau sourire. Il se passe ici tout ce que j’ai voulu”, lâche-t-il en affirmant que ses clients lui renvoient le bonheur qu’il leur offre. “Je suis le dernier maillon d’une chaîne de gens qui vivent avec les mêmes valeurs. Je suis le maître de 25 mètres carrés sur terre où tout se passe comme j’en ai envie” poursuit le quadragénaire incapable de donner son âge : “J’ai 46 ou 47 ans, je ne sais plus”.

collage lemarieDans la petite boutique de la rue d’Italie, ce sont de 80 à 100 références qui cohabitent au fil des saisons : “En ce moment, c’est le plein moment de l’oussau iraty, des laguioles, des salers de l’été 2014 et des comtés 18 mois de l’été 2013” énumère Lemarié. Pour chaque fromage évoqué, il tranche une fine lamelle pour goûter : “La palette des goûts sur un comté est phénoménale, on va du cuir de la bête au vert du poireau”. Rétifs aux fromages les Provençaux ? “Les gens d’ici s’intéressent à tous, rétorque le fromager aixois. Je vends 15kg de beurre Bordier par semaine, au pays de l’huile d’olive c’est fort non ?”.

Son plateau idéal
C’est le printemps en Provence, la pleine saison des chèvres, brebis (roquefort), “avec des animaux qui ressortent en pâturages, les laits n’en sont que meilleurs” confirme Benoît Lemarié. Sur son plateau idéal, le fromager conseille un mix entre fromages de chèvres, croûtes fleuries et croûtes lavées. “Un plateau équilibré proposera les 3 laits de chèvre, vache et brebis. N’en achetez pas beaucoup pour revenir régulièrement les acheter affinés à point. Sinon, enveloppez vos fromages dans leur papier et entreposez-les dans le bac à légumes de votre réfrigérateur, surtout pas dans une boîte en plastique !”

Enfin, et parce qu’il adore contester les conventions, Benoît Lemarié invite à savourer les fromages à l’apéritif : “C’est largement meilleur lorsqu’on a faim plutôt qu’après la daube de tatie Danielle non ?” En plus, tatie Danielle rate toujours la daube…

Fromagerie Lemarié, 55, rue d’Italie, 13100 à AIX ; 04 42 66 50 06.

2 commentaires

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • Un Père du pays malouin, une Mère du Cantal, les vacances en famille “à l’estive” dans un buron près de Salers. C’est peut-être la formule qui a donné à BENOIT sa vocation de fromager ?
    Affaire à suivre à Aix en P….

    • Je pense qu’il y a une erreur: une mere du cantal sous le nom de raphael ? c’est plutot la fiche de Benoit le fromager?
      En tout cas bonjour à celui des deux qui le lira!Si comme je le pense c’est Benoit, peux tu me donner des nouvelles de ton pere?
      PS fais tu des livraisons et comment proceder?

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Vite lu

Les Grandes Tables à lire ! Les grandes Tables (réseau de restaurants à Marseille, Calais, Clermont-Ferrand) viennent d’éditer un livret titré 10+4. Ce 10+4 relate les trois dernières années  marseillaises d’aventures culinaires et artistiques qui s‘inscrivent dans la continuité de cette entreprise initiée en 2006 : raconter les cuisines dans leurs diversités et leurs actualités.
À Marseille à la Friche Belle-de-Mai, à La Criée Théâtre national et au Zef-scène nationale, à Calais au Channel-scène nationale et enfin à Clermont-Ferrand à La Comédie-scène nationale, les grandes Tables dialoguent avec les lieux culturels où elles sont installées et avec leurs territoires. Elles y conduisent des projets culinaires et y inscrivent la cuisine comme une discipline artistique à part entière, qui s’épanouit dans les conversations avec les autres arts. Ce 10+4 vous permettra tout à la fois de découvrir cette belle enseigne et tout ce que ses équipes ont fait toutes ces années avec la très modeste participation du Grand Pastis. A télécharger ici.

jeremy julien au Culti

Le Matière Brut investit le Culti C’est l’un des événements annoncés de l’été prochain : l’équipe du Matière Brut, conduite par Jérémy Julien, annonce son arrivée au sein même du bar-tabac du Roucas-Blanc (Marseille, 7e arr). Avec un vaste jardin, le Culti jouit d’un magnifique espace pour servir déjeuner et dîners dans une ambiance cool comme les aime Jérémy et en totale adéquation avec son répertoire culinaire. On vous en parle dès que la réouverture des restaurants (au moins des terrasses) sera effective.

Cassis, les volets rouges certifiés vert Arnaud et Cédric sont fiers et heureux d’annoncer le changement d’identité de leur maison : l’hôtel du Joli Bois devient l’hôtel les Volets Rouges – Cassis. Le duo a a profité de l’hiver pour se livrer à de nombreuses rénovations “afin de vous apporter toujours plus de confort, de quiétude dans notre bulle de nature au cœur du parc national des calanques, assurent-ils. Et d’ajouter : – Nous venons d’être certifiés par l’écolabel international Clef Verte, ce qui fait de nous le premier hôtel de Cassis à recevoir un écolabel”. Hôtel Les Volets Rouges – Cassis, D559 – route de la Gineste, 13260 Cassis ; infos au 04 42 01 02 68.