Art de vivre

Les châteaux de Provence à l'heure de l'oenotourisme

chateau la costeLe plein d’animations à château La Coste Chaque soir de l’été, le château propose une visite nocturne de sa collection d’oeuvres d’art disséminées un peu partout dans la propriété. Tout débute à 19h30 par un apéro dînatoire suivi à 20h30 de la visite guidée du parcours d’Art (durée 1 h 30).

Château La Coste, 2750, route de la Cride, 13610 Le Puy-Sainte-Réparade.
Comptez 15 € et 12 €, gratuit pour les moins de 10 ans. Réservations obligatoires au 04 42 61 89 98.

→ Chaque vendredi soir, dégustations de fromages.
Fromages d’Auvergne le 8 août et fromages du Nord le 5 septembre.

Là encore les réservations s’imposent ; 04 42 61 89 98.

→ Chaque samedi soir, séances de ciné en plein air. Rendez-vous de 19h à 21h pour le barbecue accompagné des vins du domaine. Programme : “le Festin de Babette”, samedi 2 août ; “l’Odeur de la Papaye verte”, samedi 9 août ; “la Femme du Boulanger”, samedi 16 août.

Infos réservations et tarifs au 04 42 61 89 98.

→ Concerts en plein air (en partenariat avec les nuits pianistiques) encore avec possibilité de se restaurer sur place. Au programme, mardi 19 août : soirée Chopin ; jeudi 21 août : soirée Liszt ; samedi 23 août : soirée russe ; mardi 26 août et jeudi 28 : soirées musique de chambre ; samedi 30 août, les musiques du monde.

Infos réservations et tarifs au 04 42 61 89 98.

→ Au château Sainte-Roseline, l’exposition de l’été accueille les sculptures monumentales de l’artiste Bernard Pagès. oeuvres bernard pagesJusqu’au 30 septembre, pour la quatorzième année consécutive, les jardins, les vignes et le caveau de ce cru classé accueillent pendant 3 mois une exposition des oeuvres d’un artiste contemporain de renom. Bernard Pagès succède à Robert Courtright, Bruno Romeda, Rotraut, César, William  weet Love, Jim Dine etc. C’est en 1983 que le centre Pompidou a consacré une importante exposition sur l’oeuvre de cet artiste né à Cahors en 1940. Pagès s’est intéressé dès 1985 aux œuvres monumentales.

Il fait appel au bois, branches, cordages, tôles, tuyaux, briques, parpaings, madriers pris dans les assemblages de maçonnerie, de plâtre, de mortier ou de ciment : ces matériaux sont utilisés de manière très traditionnelle, mais seulement hors situation et pour faire autre chose.

Château Sainte-Roseline, 83460 Les Arcs-sur-Argens ; infos au 04 94 99 50 30

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Juris food Le prochain déjeuner Juris food aura donc lieu le lundi 4 octobre et accueillera Aïcha Sif, adjointe au maire de Marseille en charge de lʼalimentation durable, de lʼagriculture urbaine, des terres agricoles, des relais nature et des fermes pédagogiques. Sébastien Barles, adjoint au maire en charge de la transition écologique, de la lutte et de l'adaptation au bouleversement climatique et de l’assemblée citoyenne du futur comptera également parmi les invités. Ils expliqueront préalablement au repas les politiques de la ville de Marseille en matière d'alimentation durable et de transition écologique. Pour des questions d'organisation, inscription obligatoire jusqu'au 29 septembre. Le déjeuner sera servi au New Hôtel of Marseille (bd Charles-Livon, 7e, parking du Pharo).Paf : 29 € par personne, payable sur place par CB ou espèces (passe sanitaire obligatoire). Infos au 06 18 03 60 95.

Abonnez-vous à notre newsletter

Shabbat dinners rend hommage à la pleine diversité de la cuisine juive. Ce livre propose un voyage initiatique, spirituel et gourmand, à vocation universelle : faire revivre aux uns les émotions et saveurs des souvenirs de shabbat de l’enfance, apporter un souffle neuf dans les repas du vendredi soir ; inviter les curieux à découvrir la richesse de ces spécialités et adopter ce rituel synonyme de pause, de temps pour soi et les siens. Vanessa Zibi et Leslie Gogois ont tissé un répertoire culinaire authentique de plus de 90 recettes de famille, d’amis, de chefs. Des recettes iconiques séfarades et ashkénazes, mais aussi des plats plus modernes, inspirés du courant israélien, dont certains ont été pensés pour les enfants. Des recettes de shabbat pour les fêtes du calendrier juif (Pessah, Rosh Hashana, Pourim…), et des pas à pas pour réaliser les indispensables hallots (pains tressés). Shabbat dinners, 324 pages, La Martinière Ed., 39 €