Art de vivre

Les châteaux de Provence à l'heure de l'oenotourisme

chateau la costeLe plein d’animations à château La Coste Chaque soir de l’été, le château propose une visite nocturne de sa collection d’oeuvres d’art disséminées un peu partout dans la propriété. Tout débute à 19h30 par un apéro dînatoire suivi à 20h30 de la visite guidée du parcours d’Art (durée 1 h 30).

Château La Coste, 2750, route de la Cride, 13610 Le Puy-Sainte-Réparade.
Comptez 15 € et 12 €, gratuit pour les moins de 10 ans. Réservations obligatoires au 04 42 61 89 98.

→ Chaque vendredi soir, dégustations de fromages.
Fromages d’Auvergne le 8 août et fromages du Nord le 5 septembre.

Là encore les réservations s’imposent ; 04 42 61 89 98.

→ Chaque samedi soir, séances de ciné en plein air. Rendez-vous de 19h à 21h pour le barbecue accompagné des vins du domaine. Programme : “le Festin de Babette”, samedi 2 août ; “l’Odeur de la Papaye verte”, samedi 9 août ; “la Femme du Boulanger”, samedi 16 août.

Infos réservations et tarifs au 04 42 61 89 98.

→ Concerts en plein air (en partenariat avec les nuits pianistiques) encore avec possibilité de se restaurer sur place. Au programme, mardi 19 août : soirée Chopin ; jeudi 21 août : soirée Liszt ; samedi 23 août : soirée russe ; mardi 26 août et jeudi 28 : soirées musique de chambre ; samedi 30 août, les musiques du monde.

Infos réservations et tarifs au 04 42 61 89 98.

→ Au château Sainte-Roseline, l’exposition de l’été accueille les sculptures monumentales de l’artiste Bernard Pagès. oeuvres bernard pagesJusqu’au 30 septembre, pour la quatorzième année consécutive, les jardins, les vignes et le caveau de ce cru classé accueillent pendant 3 mois une exposition des oeuvres d’un artiste contemporain de renom. Bernard Pagès succède à Robert Courtright, Bruno Romeda, Rotraut, César, William  weet Love, Jim Dine etc. C’est en 1983 que le centre Pompidou a consacré une importante exposition sur l’oeuvre de cet artiste né à Cahors en 1940. Pagès s’est intéressé dès 1985 aux œuvres monumentales.

Il fait appel au bois, branches, cordages, tôles, tuyaux, briques, parpaings, madriers pris dans les assemblages de maçonnerie, de plâtre, de mortier ou de ciment : ces matériaux sont utilisés de manière très traditionnelle, mais seulement hors situation et pour faire autre chose.

Château Sainte-Roseline, 83460 Les Arcs-sur-Argens ; infos au 04 94 99 50 30

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vite lu

Les Grandes Tables à lire ! Les grandes Tables (réseau de restaurants à Marseille, Calais, Clermont-Ferrand) viennent d’éditer un livret titré 10+4. Ce 10+4 relate les trois dernières années  marseillaises d’aventures culinaires et artistiques qui s‘inscrivent dans la continuité de cette entreprise initiée en 2006 : raconter les cuisines dans leurs diversités et leurs actualités.
À Marseille à la Friche Belle-de-Mai, à La Criée Théâtre national et au Zef-scène nationale, à Calais au Channel-scène nationale et enfin à Clermont-Ferrand à La Comédie-scène nationale, les grandes Tables dialoguent avec les lieux culturels où elles sont installées et avec leurs territoires. Elles y conduisent des projets culinaires et y inscrivent la cuisine comme une discipline artistique à part entière, qui s’épanouit dans les conversations avec les autres arts. Ce 10+4 vous permettra tout à la fois de découvrir cette belle enseigne et tout ce que ses équipes ont fait toutes ces années avec la très modeste participation du Grand Pastis. A télécharger ici.

jeremy julien au Culti

Le Matière Brut investit le Culti C’est l’un des événements annoncés de l’été prochain : l’équipe du Matière Brut, conduite par Jérémy Julien, annonce son arrivée au sein même du bar-tabac du Roucas-Blanc (Marseille, 7e arr). Avec un vaste jardin, le Culti jouit d’un magnifique espace pour servir déjeuner et dîners dans une ambiance cool comme les aime Jérémy et en totale adéquation avec son répertoire culinaire. On vous en parle dès que la réouverture des restaurants (au moins des terrasses) sera effective.

Cassis, les volets rouges certifiés vert Arnaud et Cédric sont fiers et heureux d’annoncer le changement d’identité de leur maison : l’hôtel du Joli Bois devient l’hôtel les Volets Rouges – Cassis. Le duo a a profité de l’hiver pour se livrer à de nombreuses rénovations “afin de vous apporter toujours plus de confort, de quiétude dans notre bulle de nature au cœur du parc national des calanques, assurent-ils. Et d’ajouter : – Nous venons d’être certifiés par l’écolabel international Clef Verte, ce qui fait de nous le premier hôtel de Cassis à recevoir un écolabel”. Hôtel Les Volets Rouges – Cassis, D559 – route de la Gineste, 13260 Cassis ; infos au 04 42 01 02 68.