Brignoles

La Foire de Brignoles dédie un week-end complet à la gastronomie, samedi 20 avril et dimanche 21 avril prochain. Durant deux jours, des chefs se succèderont en cuisine pour mettre à l’honneur le terroir, la filière ovine varoise, la pâtisserie et les Vins de Provence. Julien Tosello, Benoît Witz, Pascal Barandoni, Nicolas Pierantoni ont déjà confirmé leur participation. Recettes autour de l’agneau, démonstrations à 4 mains où les chefs déclineront un produit de saison en version salée et sucrée, astuces pour pâtisser vegan mais avec gourmandise, recettes pour composer un apéro provençal de qualité et accords mets et vins seront commentés par un oenologue en partenariat avec les Vins de Provence.
• Toutes les infos sur la foire de Brignoles, ici

Marseille

► Ouverture de la citadelle le 4 mai Après avoir ouvert temporairement l’été dernier (elle était fermée au public depuis plus de 350 ans !), la citadelle autrement connue sous les noms de Fort Saint-Nicolas ou Fort d’Entrecasteaux, ouvre ses portes au grand public, et cette fois de façon pérenne. Cet été, de nombreux évènements attendront les visiteur : visites théâtralisées, concerts, escape games, accès aux jardins, le tout avec bar et  un restaurant qui seront dorénavant ouverts toute l’année.

► Kouss-Kouss festival le rendez-vous de la rentrée revient cette année du 29 août au 8 septembre. Au programme, des centaines d’établissements qui proposeront leur version de ce plat emblématique, avec pour thème cette année : « 1001 graines ». Le 31 août, 5 000 couscous seront servis et offerts sur le Vieux-Port dans le cadre de l’Été marseillais par la Ville de Marseille et l’office de Tourisme.

Marseille

Camille Gandolfo wanted. Mais où est passée Camille Gandolfo ? Depuis son départ du restaurant de l’hôtel des Bords de Mer, Camille Gandolfo ne répond à aucune sollicitation. Nul ne sait où elle est, ni ce qu’elle fait. Alors, pour calmer ceux qui s’inquiètent, sachez que Camille Gandolfo prendra la direction des cuisines de « la Marine des Goudes » rachetée par Paul Langlère (Sépia) et ses associés du Cécile, le sandwich club du quartier de Malmousque. Ouverture prévue début juin mais n’en parlez à personne, c’est confidentiel.
Juan Pulgarin… le come back. Le plus célèbre colombien de la ville reviendra d’ici le mois de mai rue d’Aubagne pour nous y régaler des spécialités qui ont bâti sa réputation.

Une bière à la navette. Ils étaient tous là, jeudi 4 avril au soir, sur la place de Lenche, à goûter et célébrer cette nouvelle bière de la brasserie la Minotte. Une bière blanche aux accents marseillais, aux parfums des navettes des Accoules ! Bien sûr, José Orsoni dit-Jo Navettes, et ses enfants, Marie-Julie et Clément étaient de la fête, pas peu fiers de cette création à laquelle ils ont participé (surtout Clément)… Une bière ultra fraîche, très peu amère qui a nécessité 20 kg de biscuits par brassin et quelque 2 mois de fermentation. A découvrir à la Descente des Accoules (le caviste du 4, rue de l’Evêché, 2e), au Café du théâtre (12, place de Lenche, 2e) et dans tout le réseau des revendeurs des bières La Minotte.
• Infos au 04 91 90 99 42

Suis-nous sur les réseaux

Art de vivre

Les Chefs à Saint-Tropez fêtent les producteurs du 23 au 26 avril

les Chefs à Saint-Tropez fêtent les producteursPourra-t-on encore longtemps dire que le Var est une terre riche de produits, d’hommes et de femmes de talents ? « En dix ans à peine, près d’un quart des exploitations agricoles de la région ont disparu » s’émeut Arnaud Donckele, le chef de la Vague d’Or à Saint-Tropez et parrain de l’événement qui agitera le golfe au printemps. Du 23 au 26 avril prochain, les cuisiniers, de l’auberge au bistrot, du restaurant à la table de plage, ont décidé de présenter les producteurs et artisans de la région aux clientèles locale, nationale et internationale, un événement qui s’appellera « les Chefs à Saint-Tropez fêtent les producteurs ».

« L’ambition de ces journées de fête est de valoriser une région au travers de sa gastronomie, bistronomie, de ses chefs et producteurs. Mettre en avant l’ensemble des acteurs de la filière et célébrer notre artisanat et nos producteurs locaux, explique-t-on du côté de l’UMT, l’Union des métiers du Golfe de Saint-Tropez. Nous souhaitons remercier tous les acteurs d’une philosophie de travail basée sur l’excellence et le respect de l’environnement. Une fête qui, nous l’espérons, éduquera et transmettra aux jeunes générations, les valeurs de ces métiers, le savoir-faire sur fond de bienveillance et de curiosité ». Avec, pourquoi pas, la volonté de susciter des vocations sur l’ensemble des filières.

er
Eric Canino : « Cette année, de 70 à 80 producteurs, éleveurs et pêcheurs seront présents, cette fête est un encouragement à résister à l’agro-industriel ».

« Année après année, Saint-Tropez s’affirme de plus en plus comme une destination gastronomique, se félicite Eric Canino. Les plages ont été relancées, de grands noms s’installent suscitant une saine émulation sur les terrains de la qualité et du service », explique le chef 2 étoiles de la Réserve de Ramatuelle. Comme son homologue Donckele de l’hôtel Cheval Blanc, Canino s’inquiète de l’érosion des métiers agricoles mais tempère : « De plus en plus de jeunes reviennent s’installer, des chevriers, des maraîchers, des pêcheurs… Il faut leur donner envie ». Très logiquement, le rendez-vous des « Chefs à Saint-Tropez fêtent les producteurs » invitera le grand public à respecter les saisons et, surtout, comme le dit Eric Canino : « Enjoindra le public à faire travailler les petits producteurs en bio bien sûr mais également ceux qui, dépourvus du précieux label AB, travaillent dans un très grand respect de la terre ou des animaux et n’ont pas les moyens de payer une certification ».

Les Chefs à Saint-Tropez fêtent les producteurs du 23 au 26 avril

Loic de Saleneuve, le paysan, éleveur et… poète

les Chefs à Saint-Tropez fêtent les producteursVar matin écrit de ce chevrier qu’il est un « homme délicieux, un colosse délicat, un gaillard ex-rugbyman amoureux de la terre, de la vie, de l’Autre et de la magie des sentiments ». Lui, c’est Loic de Saleneuve, une incarnation à lui seul de toutes les valeurs portées par les 4 journées tropéziennes. « En toute logique et intelligence, pour être respectueux de l’environnement, nous devrions nous nourrir principalement de ce qui se trouve auprès de nous. Pour diminuer l’énergie grise à sa portion congrue, pour transmettre la richesse, pour créer et conforter un travail autour de soi et revenir à une société équilibrée, lance le paysan poète en guise de profession de foi », écrit-il.
Et comme plus de 70 éleveurs, pêcheurs et paysans, Saleneuve sera sur la place des Lices : « Les vrais chefs talentueux cuisinent avec savoir-faire, innovations et intelligence, des plats de saison avec des produits différents d’une campagne à l’autre… A nous les producteurs d’affirmer leurs talents et d’élargir leurs palettes et surtout de faire reconnaître leurs savoir-faire et leurs compétences. Des chefs s’investissent, reconnaissant que leurs accès aux suprêmes, ils le doivent principalement aux produits. A nous paysans et artisans de les accompagner sur ce chemin (…) Durant 2 jours sur la place des Lices, entre personnes passionnées et passionnantes, nous participerons à une délicieuse aventure où le produit et son futur font corps avec sa finalité et son devenir. Nourrir l’Homme à la fois dans son corps et dans sa force vitale ».

Quatre jours pour lancer la saison en mode éthique et gastronomique

<strong>Jeudi 23 avril</strong>
18h : lancement de l’évènement avec l’accueil conjoint des chefs et producteurs sur le port. Cocktail de bienvenue offert par la mairie de Saint-Tropez, sur la place Grammont et dans les jardins de l’Annonciade.
<strong>Vendredi 24 avril</strong>
9h : ouverture du Marché des producteurs sur la place des Lices avec de la cuisine en direct et des démonstrations culinaires. Marché complice du Collège culinaire de France
15h30 : Tirage au sort des dîners offerts aux producteurs
De 17h à 19h, réunion du Collège culinaire de France et concours de pétanque (un chef, un producteur et un invité). Sur le port , animation musicale avec dégustation de produits artisanaux
20h : dîners 4 mains dans tous les établissements partenaires.
<strong>Samedi 25 avril</strong>
9h : ouverture du Marché des producteurs sur la place des Lices avec de la cuisine en direct et des démonstrations culinaires. Marché complice du Collège culinaire de France
De 10h30  à midi : course des garçons de café ; départ de la place des Lices, arrivée sur le port
15h30 : tirage au sort des dîners offerts aux producteurs
16h – 17h : concours de pâtisserie, dressage par les enfants puis dégustation. A 17h : annonce des résultats du concours et clôture.
De 17h à 19h : réunion du Collège culinaire de France et concours de pétanque (un chef, un producteur et un invité). Sur le port, animation musicale avec dégustation de produits artisanaux
20h : dîners 4 mains dans tous les établissements partenaires.
<strong>Dimanche 26 avril</strong>
PampelonnePour clore l’événement, barbecue géant sur la mythique plage de Pampelonne à Ramatuelle en présence des chefs, producteurs et partenaires.

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.