Art de vivre

Oursinade de la fin février avec MPG, un festin d’oursins à Marseille

oursinsCarry-le-Rouet a fêté sa dernière oursinade de l’année dimanche 23 février mais que les retardataires se rassurent, le hérisson de mer tire son baroud d’honneur pour la dernière oursinade de l’hiver, dimanche prochain à Marseille. “Si l’on jugeait les choses sur les apparences, personne n’aurait jamais voulu manger un oursin ! » s’écriait un jour Marcel Pagnol et ce ne sont pas les Provençaux qui le contrediront. Pour preuve, le préambule des festivités liées à MPG en 2020 sera lié au précieux echinoidea avec une grande oursinade organisée sur la place Bargemon, à côté de la mairie, le 1er mars 2020. Comme le veut la tradition, artisans ou producteurs des produits de la pêche (soupe de poissons de roche), écaillers locaux et vignerons proposeront leurs produits à déguster sur des grandes tables partagées. L’occasion de déguster ces fameux oursins en mode éco-responsabilité. Et qui dit éco-responsabilité dit aussi zéro déchet : vaisselle réutilisable, recyclage et compostage prouveront que l’on peut faire la fête à grande échelle sans pour autant peser sur l’environnement.
L’oursin est un animal sauvage : personne en Méditerranée n’a encore réussi à le faire se reproduire ni l’affiner en bassin. Il faut donc aller le « cueillir » sur les rochers lorsque la pêche est autorisée (du 1er novembre au 15 avril), en respectant les quantités limitées par personne et par jour afin de préserver l’espèce, soit en pêche à pied ou sous-marine en partant de la côte, elle est limitée à  4 douzaines  par pêcheur et par jour. En pêche à partir d’un bateau, 4 douzaines par personnes embarquées et par jour avec un maximum de 10 douzaines. Le chef Pierre Gagnaire assure que la saveur des oursins est “d’une complexité inouïe, à la fois amère et sucrée, radicalement marine et légèrement fumée, avec des goûts de noisette, de miel et même de sang ! La texture est crémeuse et fugace. C’est une sensation extrême”. Initiés et néophytes sont attendus avec impatience.

Le 1er mars 2020, place Bargemon, à partir de 11 heures, entrée gratuite, accès personnes handicapées et paiement sur place possible en CB pour la plupart des stands ou espèces.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Infos express

Sébastien Cortez chez Charivari Le 18 juillet prochain, la galerie de la rue Fontange propose de participer à un parcours culinartistique né d’une rencontre entre un artiste, Renaud Grizard, une galeriste, Muriel Feugère, et le Collectif DK, représenté par le chef itinérant Sébastien Cortez, l’artiste culinaire Leslie Dorel et la cheffe Axelle Poittevin. Cet événement collaboratif a pour objectif de faire participer l’artiste et la galerie à l’élaboration du parcours. Les convives sont, quant à eux, invités à participer à l’expérience de manière ludique. Ce jeudi soir, cuisine et art se mêleront pour proposer une suite de mets inspirés des œuvres de l’artiste, en stimulant tous les sens. Sortir du restaurant, sortir de l’assiette, telle est l’œuvre de ce premier voyage culinaire…
► Le 18 juillet, 20h30 passage à table. Tarif 80 € par personne, accords vins compris. Galerie Charivari, 17, rue Fontange, Marseille 6e. Réservation au 06 79 70 51 23 et sur mes pages Facebook et Instagram @chefsebastiencortezCharivari, 7, rue Fontange, Marseille 6e arr. Infos au 06 62 39 95 62.

Abonnez-vous à notre newsletter