Art de vivre

Ça sent bon les Cuisines du Sud à la Valette-du-Var

Célébrer les spécialités culinaires gastronomiques, provençales et de l’arc méditerranéen : telle est la profession de foi des trois journées vouées à la cuisine et au produit, qui se dérouleront à la Valette-du-Var les 10, 11 et 12 septembre prochain lors des Cuisines du Sud. C’est dans un climat sanitaire « apaisé » que cette troisième édition se profile, présidée par Philippe Joannès, représentant des Meilleurs ouvriers de France région Sud. Cette année, c’est le souci de transmission, d’apprentissage et d’inclusion qui transparaît au fil du programme avec la participation de l’Esat le Poséïdon de La Seyne-sur-Mer, qui forme et insère professionnellement des handicapés. Ces derniers, au nombre de 5, monteront sur scène et cuisineront en live dans le cadre d’un projet pédagogique préparé en amont. Ils prouveront que les métiers de la cuisine leur sont entièrement ouverts et qu’ils peuvent s’y épanouir pleinement (samedi 11 septembre à 15h15).

Accès gratuit
La veille (vendredi 10 à 17h), les élèves et professeurs du lycée hôtelier Anne-Sophie Pic de Toulon ouvriront le bal avec une démonstration en public, un joyeux prélude aux douze ateliers pour enfants qui seront organisés, place Maurel, pour les 5-7 ans et les 8-12 ans le samedi et le dimanche. Douze ateliers qui permettront, selon les âges, de cuisiner des gnocchi au pesto, une tapenade et même d’apprendre à tailler les légumes. Pour les ateliers de pâtisserie, proposés par Carrément Sucrés (Nadine, une argentine d’origine mariée avec le chef du restaurant la Truffe, à Aups, et la niçoise Emilie) seront réservés à tous ceux qui se seront inscrits sur la page Facebook @cuisinesdusud du 1er au 6 septembre et seront tirés au sort…

Pour le reste, ce festival parrainé par Dominique Lory, chef du Louis XV à Monaco, propose un contenu très conventionnel rythmé par des démonstrations culinaires de chefs « renommés et étoilés », par un marché gourmand de qualité et une guinguette les vendredi et samedi dès 20 heures. L’entrée est totalement gratuite.

Les Cuisines du Sud, vendredi 10 sept de 17h à 22h30, samedi 11 de 10h à 22h30 et dimanche 12 de 10h à 18h. Parkings gratuits. Accès soumis aux conditions sanitaires nationales et des décisions préfectorales en vigueur. Infos sur le site de la commune de La Valette.

Photos @ Sylvain Thiollier, Marie Tabacchi, pmonetta

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Marseille-Cassis

EXCLUSIF. – C’est bien le chef des Roches Blanches, Alexandre Auger, qui succédera à Dominique Frérard au piano du restaurant les Trois Forts du Sofitel Marseille-Vieux-Port. Auger est arrivé à Cassis le 7 juin 2021 et devrait en partir tout début janvier 2023. Avant d’acter son départ, deux soirées seront organisées dans le 5 étoiles cassidain les 15 et 16 décembre. Le 15 décembre, Alexandre Auger et Randy Siles, chef costaricien, créateur du concept « Agro-Marino », serviront un dîner à 4 mains sur la thématique « Agro-Marino ». Le 16 décembre, le cuisinier Randy Siles s’associera cette fois au chef italien Gabriele Boffa, 2 étoiles au guide rouge, originaire du Piémont en Italie, pour un dîner à 4 mains. Valentin Fabry, chef pâtissier des Roches Blanches, quant à lui, proposera deux desserts uniques pour clore subtilement ces deux rendez-vous sur une belle note sucrée… Et dire au-revoir au chef Auger. Emule de Yannick Alléno avec qui il a travaillé au Meurice, Auger a aussi dirigé la brigade du Sofitel Faubourg, rue Boissy d’Anglas (Paris VIIIe), voisin de l’Elysée.

Suis-nous sur les réseaux

L’Isle-sur-la-Sorgue

Œuf mayonnaise. Le concours du meilleur œuf mayo  du monde s’est tenu à Paris le 14 novembre dernier. Le vauclusien Jérémi Fontin est monté sur la deuxième marche du podium, porté par un œuf fermier bio de gros calibre, cuisson en 8 minutes, « dans de l’eau très salée pour garder un jaune orangé et onctueux » révèle le chef de l’Atelier du Jardin dans le quotidien La Provence. Le grand gagnant 2023 du concours créé par l’Association de sauvegarde de l’œuf mayonnaise (Asom) est la Grande Brasserie de Bastille, à Paris. Pour ceux qui le souhaitent, la recette œuf-mayo de Jérémi Fontin est proposée au restaurant à 8 € les quatre demi-œufs. L’Asom a été créée par feu le chroniqueur gastronomique et fondateur des Guides Lebey, Claude Lebey. Elle a été relancée en 2018 par quatre gastronomes avertis, soucieux de préserver et promouvoir ce monument de la cuisine bistrotière française.
• L’Atelier du Jardin, 34, avenue de l’Égalité,  84800, l’Isle-sur-la-Sorgue.

Marseille

Le lycée hôtelier de Marseille Bonneveine a soufflé ses 40 bougies le 29 novembre 2022. L’établissement de formation a annoncé qu’il sera renommé du nom de Jean-Paul Passédat, décédé le mercredi 10 août dernier, à l’âge de 88 ans. Ce 29 novembre, Gérald Passédat, est venu rappeler que son père avait compté à l’époque parmi les plus fervents soutiens de la création d’un lycée hôtelier à Marseille. Le président de la région Sud, Renaud Muselier, figurait parmi les invités.

Abonne-toi à la newsletter