Art de vivre

Ça sent bon les Cuisines du Sud à la Valette-du-Var

Célébrer les spécialités culinaires gastronomiques, provençales et de l’arc méditerranéen : telle est la profession de foi des trois journées vouées à la cuisine et au produit, qui se dérouleront à la Valette-du-Var les 10, 11 et 12 septembre prochain lors des Cuisines du Sud. C’est dans un climat sanitaire « apaisé » que cette troisième édition se profile, présidée par Philippe Joannès, représentant des Meilleurs ouvriers de France région Sud. Cette année, c’est le souci de transmission, d’apprentissage et d’inclusion qui transparaît au fil du programme avec la participation de l’Esat le Poséïdon de La Seyne-sur-Mer, qui forme et insère professionnellement des handicapés. Ces derniers, au nombre de 5, monteront sur scène et cuisineront en live dans le cadre d’un projet pédagogique préparé en amont. Ils prouveront que les métiers de la cuisine leur sont entièrement ouverts et qu’ils peuvent s’y épanouir pleinement (samedi 11 septembre à 15h15).

Accès gratuit
La veille (vendredi 10 à 17h), les élèves et professeurs du lycée hôtelier Anne-Sophie Pic de Toulon ouvriront le bal avec une démonstration en public, un joyeux prélude aux douze ateliers pour enfants qui seront organisés, place Maurel, pour les 5-7 ans et les 8-12 ans le samedi et le dimanche. Douze ateliers qui permettront, selon les âges, de cuisiner des gnocchi au pesto, une tapenade et même d’apprendre à tailler les légumes. Pour les ateliers de pâtisserie, proposés par Carrément Sucrés (Nadine, une argentine d’origine mariée avec le chef du restaurant la Truffe, à Aups, et la niçoise Emilie) seront réservés à tous ceux qui se seront inscrits sur la page Facebook @cuisinesdusud du 1er au 6 septembre et seront tirés au sort…

Pour le reste, ce festival parrainé par Dominique Lory, chef du Louis XV à Monaco, propose un contenu très conventionnel rythmé par des démonstrations culinaires de chefs « renommés et étoilés », par un marché gourmand de qualité et une guinguette les vendredi et samedi dès 20 heures. L’entrée est totalement gratuite.

Les Cuisines du Sud, vendredi 10 sept de 17h à 22h30, samedi 11 de 10h à 22h30 et dimanche 12 de 10h à 18h. Parkings gratuits. Accès soumis aux conditions sanitaires nationales et des décisions préfectorales en vigueur. Infos sur le site de la commune de La Valette.

Photos @ Sylvain Thiollier, Marie Tabacchi, pmonetta

Ajouter un commentaire…

Click here to post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suis-nous sur les réseaux

Vite lu

Le Portugal à Marseille. Dans le cadre de la saison croisée France-Portugal de l’Institut français, les grandes Tables ICI vous proposent de (re)découvrir la cuisine portugaise avec deux événements.
☻ Bacalhau ! Le grand Marché du Portugal adopte les couleurs du Portugal : sélection de vins et spiritueux portugais, les fameuses pasteis de nata, les céramiques typiques et produits d’épiceries fines. Les cheffes Rosario Pinheiro et Jenifer Abrantes mettent à l’honneur la morue en plusieurs déclinaisons, Romain Chartrain (de Azul concept store) proposera des grands classiques de la cuisine portugaise, et Sonia Isidro servira une assiette végétarienne.
• Lundi 4 juillet de 16h à 22 heures à la Friche Belle-de-Mai
­☻ Le lendemain, 5 juillet, participez au grand dîner-barbecue pour 450 personnes ! 80 tables partagées et une vingtaine de barbecues géants seront montés pour cette soirée sur le toit-terrasse de la Friche. Gigantesque. La carte sera élaborée par Rosario Pinheiro, Jenifer Abrantes, Sonia Isidro, Sergio Vaz, Romain Chartrain (de Azul concept store) et Julien Reynouard pour la carte des vins. Le menu sera composé d’une salada de bacalhau com grão de bico, Chips de pele de bacalhau, salada de pimento assado, Pão com chouriço, Frango Assado com piri piri, Arroz Doce, Pudim et Línguas de bacalhau.
• Réservations impératives en cliquant ici.

Du gin en Bib. Le gin de la Distillerie de Camargue, le fameux Bigourdan, est désormais disponible en bag-in-box 3 litres. Et pourquoi un Bib ? Parce que c’est pratique, plus léger, plus facile à stocker, à expédier. C’est écologique, le carton ça se recycle plus facilement que le verre. C’est économique : la preuve : 68 € le litre en bouteille et 185 € le Bib 3 litres. Enfin, protégé de la lumière et de l’oxygène il est moins soumis aux effets de l’oxydation. Et c’est pour qui ? Pour les professionnels de la restauration, du bar, de la nuit, de l’événementiel. Les mariés de l’été, les fêtards, les peinards, les fidèles, les marins à quai, les alpins au chalet, les baigneurs sur le sable.
Dégustation et vente à la Distillerie de Camargue, 12, rue Frédéric-Mistral à Arles. Infos au 06 85 03 71 05.