Mes recettes

Les lasagnes végétariennes du potager provençal

lasagnes végétariennes Préparation : 40 min / Cuisson : 40 min

Votre marché pour 6 personnes : 1 aubergine : 2 courgettes (idéalement 1 jaune et 1 verte) ; 1 branche de romarin ; 2 oignons ; 8 tomates grappe ; 1 morceau de sucre roux ; 3 gousses d’ail ; 3 branches de thym ; un demi bouquet de basilic ;  200 g de parmesan râpé ; 3 petites mozzarellas de bufflonne ; 16 plaques de pâte à lasagne ; 4 cuillères à soupe d’huile d’olive ; sel et poivre du moulin.

On y va : préchauffer le four à 180°C. Laver les tomates et les détailler en petits dés. Eplucher et ciseler les oignons. Dans une cocotte, faire dorer les oignons dans un fond d’huile d’olive (2 cuillères à soupe). Verser les tomates. Saler, poivrer et ajouter le morceau de sucre (pour limiter l’acidité de la sauce tomate). Parfumer avec une gousse d’ail hachée, le romarin et une branche de thym effeuillée. Couvrir et laisser mitonner 30 min en remuant de temps en temps. En fin de cuisson, ajouter le basilic ciselé. Bien mélanger.
Laver et sécher l’aubergine et la courgette. Les tailler en petits cubes. Dans une autre cocotte (ou une grande sauteuse), les faire revenir dans un fond d’huile. Saler, poivrer, parfumer avec le reste du thym effeuillé et des deux gousses d’ail restantes hachées. Couvrir et laisser mitonner en remuant de temps en temps environ 25 min. Tapisser un plat à gratin (carré ou rectangulaire) d’un peu de sauce tomate. Saupoudrer d’un peu de parmesan. Déposer dessus une couche de pâte à lasagne puis en couches successives les légumes sautés, des pâtes à lasagne et de la sauce tomate en saupoudrant de parmesan entre chaque couche. Terminer par une couche de légumes sautés. Enfourner pour 20 min de cuisson à 180°C. Egoutter les mozzarellas et les couper en deux dans l’épaisseur puis les répartir sur les lasagnes végétariennes. Faire gratiner les lasagnes végétariennes au four environ 5 min (sur position gril).

Astuce de chef : Halte aux idées reçues ! L’aubergine n’a pas besoin d’être pelée. Au contraire, ce serait priver vos petits plats de sa belle teinte violet profond. Sans compter que la présence de la peau limite l’absorption des corps gras dont la chair de l’aubergine est friande.
Et si vous aimez les canelloni aux épinards, suivez le guide…

Photo Philippe Dufour-Interfel

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vite lu

Les vignerons d’Aix et de la Sainte-Victoire reçoivent le temps d’une soirée, dans leur domaine, dès 18h30, pour une visite accompagnée des vignes et du chais et, dès 20h, pour profiter d’un dîner assis servi in situ. Chaque repas sera préparé par un cuisinier (Edouard Loubet, Felipe Licandro, Yannis Lisseri, René Bergès et Éric Sapet) et les vignerons proposeront deux verres de dégustation pour accompagner le menu. Capacité d’accueil limitée à 30 personnes maximum pour respecter les consignes sanitaires et offrir le meilleur confort aux participants. Deux types de soirées sont  proposés : le panier pique-nique 35 €/personne et le dîner gastronomique 45 €/personne. Dates : 22 et 29 juillet, les 5, 12, 19 et 26 août. Infos complémentaires ici.

Art et vins à Trians (83) Chaque année, le domaine de Trians s’engage aux côtés des artistes en exposant leurs œuvres dans sa cave du XVIIIe siècle. Cette année, ce sont 6 artistes varois qui sont mis à l’honneur : Agnès Granier, Philippe Litou, Alain Farache, Geneviève Parizot et Mc Giletti. Exposition accessible à tous gratuitement, jusqu’à la fin août. Château Trians, chemin des Rudelles, 83136 Néoules ; infos au 04 94 04 08 22.

Fais mousser la 83 ! Château Saint-Maur, au cœur du golfe de Saint-Tropez en partenariat avec les Brasseurs de l’Esterel a imaginé cette bière comme un grand cru : fraîche, élégante et aromatique. Elevée 3 mois dans des barriques en chêne de vin blanc de Provence, elle est composée à 100% d’ingrédients naturels : des malts fabriqués à partir d’orge de printemps d’origine française et des houblons alsaciens, d’une belle finesse aromatique, à l’amertume très faible. Cet assemblage garantit un parfait équilibre entre puissance  aromatique et moelleux en bouche Au nez, notes de tête de vanille, puis arômes de porto blanc et de banane confite. En bouche, notes exotiques légèrement fumées et boisées. Très belle longueur. Légère et agréable sucrosité en fin de bouche. A découvrir chez votre caviste.