Bouches-du-Rhône

Prix Agricole des Produits de Provence.- La Métropole AMP vient d’organiser la première édition du prix agricole des produits de Provence afin de valoriser l’excellence et la diversité de son agriculture et de ses productions. Vins, huiles d’olive, miels, bières et calissons : au total, onze catégories de produits ont été soumises à l’appréciation du jury composé de chefs, d’élus du Projet alimentaire territorial, de référents du réseau « Nos cantines durables », d’agents métropolitains (y compris de son directeur général des services), du président de la chambre d’agriculture Monsieur Levêque et du Grand Pastis. Etait aussi présent Christian Burle, 15e vice-président de la Métropole délégué à l’Agriculture, la Viticulture et ruralité, à l’Alimentation et Circuits courts et maire de Peynier. Chaque table a dégusté 3 produits différents, soit entre 15 et 20 échantillons au total. Un expert produit a accompagné la dégustation de chaque table sans jamais intervenir dans les notations et commentaires du jury. Les lauréats ont reçu leur prix mardi 28 mai.
Vin rouge AOP :  cuvée MIP collection AOP Côtes de Provence, Made in Provence, Puyloubier
Vin rosé AOP : Rose Bon Bon AOP Côtes de Provence, domaine des Diables, Puyloubier
Vin rosé IGP : Terre de passion IGP Méditerranée, vignobles du Roy René, Lambesc
Vin blanc IGP : cuvée tradition IGP Méditerranée, domaine Richeaume, Puyloubier
Huile d’olive AOP fruité vert vierge extra : AOP Provence château Montaurone, Saint-Cannat
Huile AOP d’olive maturée fruité noir : AOP Provence château Calissanne, Lançon-Provence
Miel de Garrigue IGP Provence :  les Ruches du Roy à Simiane-Collongue
Bière blonde :  Pacific Ale, brasserie artisanale de Provence à Rousset
Bière ambrée :  Thymbrée, brasserie Epicentre à Pertuis
Bière blanche : Gaby brasserie Zoumaï, Marseille
Calissons d’Aix :  calissons aux amandes de Provence, confiserie du Roy René, Aix-en-Pce.

Bollène

Le bronze pour Révélations. Installée dans le petit village de Bollène, l’épicerie Révélations gérée par le torréfacteur Nicolas Avon, a remporté la médaille de bronze au concours des Quintessences 2024 ! Cette distinction sera officialisée lors du salon Gourmet international qui se tiendra en septembre à Paris. « Chez Révélations, nous avons créé un lieu unique mêlant épicerie fine, bar à vin et salon de thé avec une offre de petite restauration atypique, où nos produits locaux et régionaux sont à l’honneur. Nous avons à cœur de cultiver une atmosphère chaleureuse et accueillante, propice aux échanges et aux liens sociaux », se réjouit Nicolas.
6, place Henri-Reynaud de la Gardette, 84500 Bollène ; infos au 04 90 61 86 53.

Suis-nous sur les réseaux

La Barasse

Les halles de producteurs de la Barasse fêtent leurs 5 ans. Rendez-vous jeudi 13 juin pour retrouver une trentaine de paysans-producteurs. De 17h à 19 heures, goûter offert : jus de fruit frais ou sirop, biscuits colorés d’Emacréa, et des fruits. Grande tombola gratuite, avec des produits du marché à gagner et ambiance musicale. Les halles de la Barasse, ont accueilli près de 40  000 visiteurs en 5 ans (en intégrant la fréquentation du début de saison 2024 de mars à juin). + 20% de fréquentation en 2023 par rapport à 2022. Et un très bon début de saison 2024. Le marché des 5 ans sera le 165e marché organisé depuis l’ouverture en 2020 avec près de 200 tonnes de produits vendus depuis 2020 (dont 70 tonnes en 2023). Plus de 750 000 € de chiffre d’affaire ont été générés depuis 2020 (270 000 € pour 2023). 58 paysans ou artisans ont participé à au moins 1 marché depuis 2020. En 2024 : 27 producteurs ou artisans se relaieront sur la saison. Les producteurs exercent dans un rayon de 45 km autour de Marseille depuis 2020.

En direct du marché

Chandeleur : cinq adresses pour pécho les navettes de Marseille

Il y a de grands moments dans l’année à ne jamais rater : les duels OM-PSG au Vélodrome et l’arrivée des touristes à Saint-Charles avec des lunettes de soleil qui se mettent à crier qu’il y a du soleil et « elle est où la mer ? » Et puis, il y a le 2 février. Si tu n’as pas le courage de rejoindre l’abbaye de Saint-Victor à 5 heures du mat’ pour la messe de la Chandeleur et la bénédiction des navettes qui suit (en face, au Four des Navettes),u peux quand même sacrifier à la fameuse tradition en dévorant les navettes de Marseille. Et nous, on te refile cinq authentiques adresses, de celles où vont les Marseillais.

les navettes de Marseille millésime 2024 au Four des Navettes de Saint-Victor
Le Four des Navettes Fondée un peu avant la Révolution française, cette boulangerie et son four sont une institution. Se croyant malins, beaucoup ont opposé les navettes de la famille Imbert (propriétaire des lieux) avec celles proposées par José Orsoni aux Accoules. Cette rivalité ridicule a longtemps fait rire les deux familles mais maintenant c’est bon, on passe à autre chose. Donc cette navette maladroitement dorée, blanche et aromatisée à l’eau de fleur d’oranger compte de nombreux partisans. Elle est, et demeure, un fleuron marseillais. Profitez de votre passage pour y acheter une pompe ou des casse-dents aux amandes.
136, rue Sainte (face abbaye de Saint-Victor), 7e arr. Infos au 04 91 33 32 12.

les navettes de Marseille millésime 2024 à la Biscuiterie des Accoules
Les Navettes des Accoules José Orsoni a été approché par Stanford aux USA, la Sorbonne à Paris et Cambridge en Grande Bretagne mais il a toujours refusé de donner des cours de navettologie hors Marseille. Il a formé sa fille, Marie-Julie, et son gendre, Clément, à cet art délicat du biscuit cassant à l’extrieur, tendre à l’intérieur, doré et savoureux afin de faire perdurer la tradition. Originaire du Panier, il y perpétue un geste et en entretient l’âme. Autres pépites sur place : les quatre-tiers et les fameux macarons aux amandes (la version choconoir intense est une tuerie).
68, rue Caisserie, 2e arr. Infos au 04 91 90 99 42. Navettes, 8 € les 250 grammes soit une dizaine.

les navettes de Marseille millésime 2024 en mode mini chez Bada
Le Bada Petit à petit, Mélanie trace son sillon. Preuve de son petit succès et de sa jeune notoriété, elle a ouvert une micro-boutique entre Plaine et Chave en novembre 2023. Sa gamme compte une quinzaine de recettes locales et classiques (canistrelli, spéculos), des curiosités (le bonnet de moine) et des hommages à ses racines syro-libanaises (mahmoul pistache) et des créations. Ses navettes sans arôme ni colorant sont irréprochables et vous séduiront à coup sûr.
38 bis, rue de Bruys, 5e arr. Infos au 06 46 21 04 72. Biscuits, 4 € les 100 g.

La boulangerie aixoise On vous parle de cette adresse un peu comme le symbole de toutes ces boulangeries qui, dans la ville, proposent les navettes de Marseille. A la boulangerie aixoise, haut-lieu du périmètre shopping du samedi après-midi, on les propose en deux versions : biscuitée ou briochée. Chaque jour, un réassort vous permet de les manger fraîches. Un petit plaisir pour combler une petite faim !
45, rue Francis-Davso, 1er. Infos au 04 91 33 93 85. Tarif : 3,80 € l’hecto.

les navettes de Marseille millésime 2024 Chez Biscuiterie 180° à Bompard...
Biscuiterie 180° Fred travaille sans colorants ni conservateurs et s’approvisionne en farines à Avignon. Il nous propose deux types de navettes. La première est conforme à ce qu’on voit à peu près partout : élaborée avec des œufs mais sans levure. En revanche, la seconde, plus rare et plus biscuitée, sans œuf cette fois mais avec de la levure, affiche une physionomie rondouillarde et ventripotente. Une rareté 100% marseillaise que vous devez aussi connaître.
39, boulevard Bompard, 7e arr. Infos au 06 10 86 26 23. Tarifs : de 2,50 € à  2,80 € l’hecto.

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.