Marseille

► Soirée raclette à Notre-Dame-de-la-Garde Pour contribuer au financement des gros travaux d’entretien de la basilique, le père Espinosa, recteur du sanctuaire, et l’équipe qui gère le Restaurant, ont eu l’idée d’organiser des dîners dont l’intégralité des bénéfices est reversée à l’entretien du site. Chaque soirée débute à 19h par une visite privée de la crypte et de la basilique suivie, à 20 heures, d’un apéritif, puis du dîner (50 € par personne). Pour répondre aux morsures du froid hivernal, une soirée raclette est organisée le jeudi 7 mars en partenariat avec la fromagerie La Meulerie. Le dîner fondant et délicieusement parfumé sera servi sur une seule et longue table unique. Bonne humeur garantie.
• Pour la soirée raclette du 7 mars, s’inscrire ici.

Suis-nous sur les réseaux

Solidarité

► Dîners Sans Fourchette Le concept des dîners Sans Fourchette a été développé au profit des personnes victimes de troubles de la mémoire, des victimes d’Alzheimer, de sclérose en plaques ou de Parkinson. Dans l’évolution de leur pathologie, beaucoup de malades ne parviennent plus à se servir de leurs couverts et en viennent au geste premier, celui qui consiste à pincer l’aliment entre le pouce et l’index pour le porter à la bouche. Les malades ont aussi le droit de se régaler, d’aller au restaurant, de sortir, de rencontrer l’autre et de partager leur joie ; avec ces dîners, c’est le restaurant qui doit s’adapter à eux. Participer aux Dîners Sans Fourchette c’est contribuer à faire vivre l’association Mémoire et Santé qui les organise… pour sortir de l’isolement.
• À Paris le mercredi 28 février école de Paris des métiers de la table et le 6 mars ; à Toulon au lycée Anne-Sophie Pic le mercredi 13 mars : à Marseille le mardi 19 mars au lycée hôtelier J.-P.-Passédat ; à Sisteron le jeudi 21 mars à l’école hôtelière et le mercredi 3 avril à Marseille au restaurant Le République.

En direct du marché

Les Paniers marseillais fêtent leurs 15 ans

Paniers marseillais

Fondés en 2007, les Paniers marseillais ont pour vocation de promouvoir les circuits courts sans intermédiaire entre une cinquantaine de producteurs, dont une dizaine de maraîchers, et plus de 5 000 « mangeurs et mangeuses » dans une quarantaine de quartiers de Marseille. Animée par des bénévoles, cette association est affiliée au mouvement des AMAP. Engagés aux côtés de partenaires associatifs et institutionnels, « les Paniers » mènent des actions de sensibilisation et plaident pour la promotion de modèles vertueux pour l’homme et l’environnement. Les 15 ans de l’association seront célébrés le 1er octobre prochain au Talus avec quelques grands moments : un marché bio, des tables rondes, un concert et DJ set initié par le Talus.

Les Paniers marseillais, ce sont 1750 familles réparties sur plus de 30 points dans tout Marseille, distribués par 10 maraîchers et près de 35 autres producteurs qui entretiennent les paysages. Les Paniers ont touché à cette heure 1% de la population marseillaise et il faudra 150 ans pour que 10% de la population les rejoigne. Plus de 70% de ce qui est consommé dans le département provient d’ailleurs, c’est la grande fragilité d’un système où tout repose sur les transports et le pétrole.
« Nos paysans viennent de subir un été particulièrement caniculaire. A la sécheresse et au manque d’eau qui les affectent de plus en plus sajoutent les gels tardifs et autres dérèglementsclimatiques, avance l’association dans un communiqué d’annonce de son anniversaire.  La fête des 15 ans du réseau des Paniers marseillais permettra aux consommateurs et producteurs locaux engagés en Amap (1) de faire le point sur les grands enjeux de ce début de siècle : quels sont les effets de l’évolution actuelle du climat sur notre production alimentaire régionale ? Que peuvent faire concrètement les agriculteurs pour s’y adapter et les consommateurs pour les y aider ? Comment assurer notre souveraineté alimentaire dans le contexte des dérèglements climatiques ? »
En 15 ans, le réseau des Paniers marseillais est devenu un acteur incontournable de la vie locale et de la réflexion sur l’agriculture biologique. De multiples actions partenariales ont été menées avec d’autres acteurs de l’économie sociale et solidaire : sensibilisation, accessibilité sociale alimentaire, préservations des terres agricoles, développement de l’agroécologie etc. Démarrant sur un fonctionnement entièrement bénévole, l’association a réussi à pérenniser de deux emplois salariés pour  professionnaliser ses actions et proposer plus de 500 produits basé sur une éthique rigoureuse. Et comme le disent les membres de l’association, « une autre économie est possible ». Alors comment faire pour rejoindre le mouvement ? Cliquez sur le bouton rouge ci-dessous, quartier par quartier, vous retrouverez le nom des contacts et leurs coordonnées pour obtenir toutes les réponses à vos questions.

Les Paniers marseillais, le 1er octobre au Talus

Grand marché bio avec 19 paysans et artisans régionaux : fruits et légumes, viandes, fromages, farines, huiles, olives, poissons, coquillages, miels, jus, vins, savons, tisanes de 10h à 12h.
Ateliers Fresques du climat de 10h à 11h30, de 14h à 15h30 et de 16h à 17h30.
Visite du Talus de 11h30 à 12h30.
Tables rondes : « citoyens et paysans face aux changements climatiques » animées par le journal Sans Transition avec l’intervention du Grec Sud, du GR CIVAM, du GRAB, du Talus, de Marseille en Transition, de FNE 13 de 14h30 à 16h30
Animations pour petits et grands en continu : jeux ludo-pédagogiques, tombola, espace enfant, compostage, « Le Bouillon de Noailles », librairie Wild Project
Spectacle, concert et DJ set organisé par le Talus à partir de 17h30 et gratuit avant 19h

Le Talus, 603, rue Saint-Pierre, Marseille 12e arr. ; infos au 06 95 45 96 94 et contact@lespaniersmarseillais.org

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.