En direct du marché

Chez Laurette, le concept-store frenchy ouvre sa cave à vins et fromages

Chez Laurette

On ne pourra pas dire que Laure Traverso manque de goût. Son magasin tricolore, consacré au 100% made in France, s’enrichit d’une nouvelle offre dans un nouveau local. Au sous-sol du mini concept-store, Chez Laurette, Laure a installé une cave à vins et fromages. « Le magasin a ouvert en 2018 et ne propose que des produits 100% français. Un an plus tard, j’ai eu l’opportunité de récupérer les quelque 80 m2 de caves situées sous la boutique et s’est posée la question de ce que je pouvais en faire », raconte avec un grand sourire la commerçante. La vocation des lieux s’est très, très, rapidement imposée et les travaux ont débuté ; trois années d’aménagements en toute discrétion, sans qu’aucun client ne se rende compte de ce qui se passait sous la boutique.

Les caves ont mué en épicerie fine avec une prédominance pour les fromages, vins et boissons. « J’ai appliqué à la cave la recette qui a si bien réussi au magasin, dit Laure. La sélection me ressemble, avec des produits introuvables ailleurs ». Des bas-armagnacs Armin, les rhums arrangés des Canailles, les bières de la Rade à Toulon, des bières la Minotte et des sirops bio du bar à cocktails parisien Bacanha trustent les étagères. « Ces sirops entrent dans la composition de cocktails, de plats (une viande de bœuf grillée nappée de sirop de romarin) ou de desserts comme la soupe de fraises sirop basilic » énumère Laure. Des vins des Alpilles (abbaye de Pierredon) voisinent avec des côtes-du-Rhône septentrionaux (dom. de Verzier en saint-joseph) ou un recherché Croix Gratiot, voisin de l’étang de Thau, non loin de Sète. Les flacons de Mars wine station complètent un rapide tour de la sélection.

Chez Laurette

Le royaume de Pauline
Sous une voûte de pierre, le royaume de Pauline, respire les herbes séchées et les odeurs caprines. Enrôlée dans l’aventure par Laure, Pauline connaît sur le bout des doigts toutes les anecdotes liées à la sélection fromagère, 70 références environ, à prédominance chevrière. « Nous avons beaucoup de chèvres car nous sommes dans une région de chèvres » sourit-elle avec malice.  Arrivée en avril dernier et fille d’œnologue, Pauline a exercé sa sensibilité naturelle au produit au fil de nombreuses sessions de formation, rapidement rejointe par Laure qui confesse : – C’est bien d’apprendre tout le temps, c’est bien de rester étudiantes ». Dans les vitrines, le Cabassou truffé, le brillat-savarin, le saint-nectaire, les yaourts le disputent aux brie et à la tomme savoyarde.

Dans quelques semaines, la sélection de charcuteries corses « qu’on a eue grâce à des copains qui ont un restaurant en Corse et qui nous ont branchées avec leur éleveur », complètera cette offre clairement apéritive. « Je ne vends que ce que j’aime » assure Laure Traverso en regardant d’un œil tendre ce nouvel univers. « Ce lieu est appelé à évoluer, il suivra les demandes des clients et sera source de propositions à découvrir ». La bannière bleu-blanc-rouge continuera longtemps à flotter rue Edmond-Rostand. Chez Laurette

Chez Laurette, concept-store, cave à vins, fromagerie, 16, rue Edmond-Rostand, 6e arr. ; infos au 04 88 04 31 70. Ouvert 7/7j.

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Abonne-toi à la newsletter

Marseille

Farinette c’est fini. Quatorze mois plus tard, la boulangerie de Manon et Etienne Geney tire le rideau. « Nous avons vécu une année compliquée et la hausse globale des coûts, énergie et matières confondues, a fragilisé notre modèle économique, explique Etienne Geney. Nous n’avons pas voulu fragiliser la Maison Geney voisine et on a pensé qu’il valait mieux tout arrêter ». En dépit de cette annonce, l’équipe vient de terminer une série de tournages pour la « Meilleure boulangerie de France » (M6) et le couple Geney enfonce le clou : – On y a mis tout notre cœur, on n’a proposé que du bon pain, on a fait de gros progrès et on ne retire que du bien de cette expérience ». Toujours propriétaires du nom Farinette qu’ils ont déposé, les Geney attendent que « le temps passe » et promet : « On reviendra mais on ne sait pas quand ». Fermeture le 4 février 2023.

Marrou à Saint-Barnabé. Porté par le succès de ses implantations au Prado, à Castellane et à l’opéra, Marrou ouvre un espace traiteur-pâtisserie à l’entrée de la galerie Saint-Barnabé Village (95, rue Montaigne, 12e). Il sera possible de déjeuner sur place et de profiter du salon de thé à toute heure de la journée. Une terrasse et des places en salle sont annoncées. Les Marseillais de boboboom (présents déjà à Paris, les Emirats, Londres, la Savoie , Rio et New York) signeront la déco et le style de l’enseigne.

 

Ramatuelle

Raclette à Pampelonne. Fondée par la famille Manificat dans les années 70, L’Orangerie compte parmi les historiques de la plage de Pampelonne. Ce restaurant de plage est l’un des seuls de la baie à accueillir ses clients toute l’année, 7 jours sur 7. Pour cet hiver, le chef Daniele Negrini a eu l’idée de proposer une raclette… original face à la mer ! Côté tarif, ça reste raisonnable : 35 € par personne, pour deux convives minimum.
L’Orangerie,
962, chemin des Tamaris, 83350 Ramatuelle ; infos au 04 94 79 84 74.

 

Suis-nous sur les réseaux