En direct du marché

Les vendanges viennent de débuter en Provence

vignoble provençalEn Provence, les premiers coups de sécateurs sont déjà donnés aujourd’hui dans les parcelles les plus précoces du vignoble. Les AOC concernées sont les côtes-de-Provence, les coteaux d’Aix et les coteaux varois en Provence. Déjà, la semaine dernière, un reportage au journal de 13 heures de TF1 filmait les premiers ramassages sur certaines parcelles de l’AOC bandol. Le « gros » des vendanges 2014 débutera lundi 25 août, soit un peu plus tôt que l’année dernière et que la moyenne hexagonale grâce aux bonnes conditions météorologiques dont a bénéficié le quart Sud-Est du pays. “La qualité et la quantité sont au rendez-vous selon les dernières estimations” affirme un communiqué de presse du comité interprofessionnel des vins de Provence qui copie-colle la même phrase chaque année.

Bilan climat

L’hiver 2013/2014 a été doux et bien arrosé, ce qui a permis de recharger les nappes phréatiques. Le début du printemps a été plutôt sec. Dès le mois de juin, le temps estival s’est installé avec des températures élevées. Mi-juin, quelques pluies ont arrosé la Provence, suivies par un régime d’orages caractéristiques de la région : localisés et irréguliers. Ils ont parfois été accompagnés de grêle, en général sans gravité pour le vignoble, sauf dans le haut-Var où les dégâts ont été plus sérieux. L’été a été favorable au vignoble : pas d’excès de chaleur ni de sècheresse, des nuits fraîches. Des pluies relativement abondantes, en particulier autour du 15 août, ont été suivies de périodes de mistral qui ont éloigné les risques de mildiou. Aujourd’hui, la vigne offre une très belle récolte, en quantité comme en qualité, on ne note aucune trace de mildiou et peu d’oïdium.

Bilan volumes

Les experts estiment les charges en raisin “belles” comparées aux deux dernières années. Ainsi, la récolte 2014 serait légèrement plus importante que 2012 et 2013 (années marquées par le gel et la grêle), donc proche des volumes récoltés en 2011. En Provence, ce sont 26 000 hectares de vignes classées en AOC qui vont être ainsi récoltées durant plusieurs semaines. A terme, plus de 160 millions de bouteilles estampillées Provence 2014 seront commercialisées. L’année dernière, quelque 25 millions de bouteilles ont été consommées à l’étranger, la majorité aux USA (premier pays d’exportation).

Vite lu

Une bouillabaisse marseillaise chez un fromager aixois Si vous habitez Aix, plus besoin de venir à Marseille pour y déguster le plat emblématique. Vous avez désormais la possibilité de commander une bouillabaisse chez le fromager Benoît Lemarié (55, rue d’Italie à Aix) et il suffit de venir la récupérer le lendemain… Mitonnée avec beaucoup de talent par Gilles Carmignani, restaurateur marseillais (la Table de l’Olivier, 56, rue Mazenod, Marseille 2e arr.), la bouillabaisse est cuisinée le jour même, signe ultime de fraîcheur et de qualité. Prix : 46 € par personne. Infos au 04 42 66 50 06.

La cuisine d’été de Sophie, de Sophie Dudemaine sortira en librairies le 2 mai. Voici l’été, ses barbecues, ses salades colorées… Que l’on se retrouve autour du gril ou d’une simple tablée quotidienne, les mois estivaux sont toujours la promesse de douces saveurs grillées, fraîches et vitaminées. “Apéro, grillades, tartes, salades, desserts… les légumes et fruits d’été côtoient les viandes et crustacés, pour offrir à chacun la joie de bien manger, tout simplement. Je vous ai préparé 90 recettes salées et sucrées, délicieusement ensoleillées” promet Sophie qui cite le rôti de bœuf en croûte de moutarde, les saint-jacques à la plancha et la salade de pastèque. Photos de Rina Nurra, 224 pages, La Martinière Ed., tarif : 24,90 €.

Le GP sur les réseaux

Abonnez-vous à notre newsletter