En direct du marché

Les vendanges viennent de débuter en Provence

vignoble provençalEn Provence, les premiers coups de sécateurs sont déjà donnés aujourd’hui dans les parcelles les plus précoces du vignoble. Les AOC concernées sont les côtes-de-Provence, les coteaux d’Aix et les coteaux varois en Provence. Déjà, la semaine dernière, un reportage au journal de 13 heures de TF1 filmait les premiers ramassages sur certaines parcelles de l’AOC bandol. Le « gros » des vendanges 2014 débutera lundi 25 août, soit un peu plus tôt que l’année dernière et que la moyenne hexagonale grâce aux bonnes conditions météorologiques dont a bénéficié le quart Sud-Est du pays. “La qualité et la quantité sont au rendez-vous selon les dernières estimations” affirme un communiqué de presse du comité interprofessionnel des vins de Provence qui copie-colle la même phrase chaque année.

Bilan climat

L’hiver 2013/2014 a été doux et bien arrosé, ce qui a permis de recharger les nappes phréatiques. Le début du printemps a été plutôt sec. Dès le mois de juin, le temps estival s’est installé avec des températures élevées. Mi-juin, quelques pluies ont arrosé la Provence, suivies par un régime d’orages caractéristiques de la région : localisés et irréguliers. Ils ont parfois été accompagnés de grêle, en général sans gravité pour le vignoble, sauf dans le haut-Var où les dégâts ont été plus sérieux. L’été a été favorable au vignoble : pas d’excès de chaleur ni de sècheresse, des nuits fraîches. Des pluies relativement abondantes, en particulier autour du 15 août, ont été suivies de périodes de mistral qui ont éloigné les risques de mildiou. Aujourd’hui, la vigne offre une très belle récolte, en quantité comme en qualité, on ne note aucune trace de mildiou et peu d’oïdium.

Bilan volumes

Les experts estiment les charges en raisin “belles” comparées aux deux dernières années. Ainsi, la récolte 2014 serait légèrement plus importante que 2012 et 2013 (années marquées par le gel et la grêle), donc proche des volumes récoltés en 2011. En Provence, ce sont 26 000 hectares de vignes classées en AOC qui vont être ainsi récoltées durant plusieurs semaines. A terme, plus de 160 millions de bouteilles estampillées Provence 2014 seront commercialisées. L’année dernière, quelque 25 millions de bouteilles ont été consommées à l’étranger, la majorité aux USA (premier pays d’exportation).

Juris food Le prochain déjeuner Juris food aura donc lieu le lundi 4 octobre et accueillera Aïcha Sif, adjointe au maire de Marseille en charge de lʼalimentation durable, de lʼagriculture urbaine, des terres agricoles, des relais nature et des fermes pédagogiques. Sébastien Barles, adjoint au maire en charge de la transition écologique, de la lutte et de l'adaptation au bouleversement climatique et de l’assemblée citoyenne du futur comptera également parmi les invités. Ils expliqueront préalablement au repas les politiques de la ville de Marseille en matière d'alimentation durable et de transition écologique. Pour des questions d'organisation, inscription obligatoire jusqu'au 29 septembre. Le déjeuner sera servi au New Hôtel of Marseille (bd Charles-Livon, 7e, parking du Pharo).Paf : 29 € par personne, payable sur place par CB ou espèces (passe sanitaire obligatoire). Infos au 06 18 03 60 95.

Abonnez-vous à notre newsletter