En direct du marché

Les vendanges viennent de débuter en Provence

vignoble provençalEn Provence, les premiers coups de sécateurs sont déjà donnés aujourd’hui dans les parcelles les plus précoces du vignoble. Les AOC concernées sont les côtes-de-Provence, les coteaux d’Aix et les coteaux varois en Provence. Déjà, la semaine dernière, un reportage au journal de 13 heures de TF1 filmait les premiers ramassages sur certaines parcelles de l’AOC bandol. Le « gros » des vendanges 2014 débutera lundi 25 août, soit un peu plus tôt que l’année dernière et que la moyenne hexagonale grâce aux bonnes conditions météorologiques dont a bénéficié le quart Sud-Est du pays. “La qualité et la quantité sont au rendez-vous selon les dernières estimations” affirme un communiqué de presse du comité interprofessionnel des vins de Provence qui copie-colle la même phrase chaque année.

Bilan climat

L’hiver 2013/2014 a été doux et bien arrosé, ce qui a permis de recharger les nappes phréatiques. Le début du printemps a été plutôt sec. Dès le mois de juin, le temps estival s’est installé avec des températures élevées. Mi-juin, quelques pluies ont arrosé la Provence, suivies par un régime d’orages caractéristiques de la région : localisés et irréguliers. Ils ont parfois été accompagnés de grêle, en général sans gravité pour le vignoble, sauf dans le haut-Var où les dégâts ont été plus sérieux. L’été a été favorable au vignoble : pas d’excès de chaleur ni de sècheresse, des nuits fraîches. Des pluies relativement abondantes, en particulier autour du 15 août, ont été suivies de périodes de mistral qui ont éloigné les risques de mildiou. Aujourd’hui, la vigne offre une très belle récolte, en quantité comme en qualité, on ne note aucune trace de mildiou et peu d’oïdium.

Bilan volumes

Les experts estiment les charges en raisin “belles” comparées aux deux dernières années. Ainsi, la récolte 2014 serait légèrement plus importante que 2012 et 2013 (années marquées par le gel et la grêle), donc proche des volumes récoltés en 2011. En Provence, ce sont 26 000 hectares de vignes classées en AOC qui vont être ainsi récoltées durant plusieurs semaines. A terme, plus de 160 millions de bouteilles estampillées Provence 2014 seront commercialisées. L’année dernière, quelque 25 millions de bouteilles ont été consommées à l’étranger, la majorité aux USA (premier pays d’exportation).

En bref

Jazz en vignes Pour la 10e édition de Jazz en vignes, Jean-Luc et Elisabeth Dumoutier, propriétaires du domaine de l’Olivette, organisent deux concerts exceptionnels en juillet et août. Précédés par la dégustation de leurs vins accompagnée de produits du terroir, ces deux concerts de jazz auront lieu mercredi 17 juillet (avec Nirek Mokar et ses Boogie Messengers ; un pianiste de 16 ans éblouissant, prodige du Rythm and Blues) et mercredi 7 août 2019 (avec Lluis Coloma , un virtuose du piano, et Sax Gordon, au saxo, avec une fougue et un enthousiasme dévastateurs). Comptez 36 € par personne ; 519, chemin de l’Olivette, le Brûlat, 83330 Le Castellet ; résas au 04 94 98 58 85.

Les Musicales dans les Vignes jusqu’au 30 août, vingt-cinq domaines de renom célèbrent la noblesse du vin en musique avec des concerts uniques au fil de l’été… Des instants musicaux suspendus dans des lieux d’exception. Et il y en a pour tous les goûts : jazz, classique, tango argentin, flamenco, musique tzigane, klemer, russe, etc. Un tour du monde. Infos et inscriptions 06 60 30 32 90 et http://lesmusicalesdanslesvignes.blogspot.com/

Rire en vignes La 6e édition de ce festival épicurien et intimiste sera 100% féminine. Au programme, le 24 juillet, un one woman show désopilant, porté par Doully, personnalité atypique, à la voix particulière et à l’énergie sans faille qui nous raconte, dans “L’addiction c’est pour moi”, son passé en utilisant ses addictions pour en faire une force. Le 25 juillet, Leslie Bevillard, Marie Cécile Sautreau et Vanessa Fery joueront “Et elles vécurent heureuses”, une comédie férocement joyeuse sur les femmes, le bonheur, l’amour, l’amitié… Mais surtout pas sur les contes de fées ! Tarif spectacle : 25 € /personne, 40 € les deux soirées. Château de Saint-Martin, route des Arcs, 83460 Taradeau ; infos au 04 94 99 76 76 et 06 42 10 71 72.

Abonnez-vous à notre newsletter