Restaurants en Provence

L’Inattendu, un très discret restaurant voisin du cours d’Estienne d’Orves…

L'InattenduUn restaurant qui porte bien son nom, presque caché entre rue Sainte et cours d’Estienne d’Orves, sous les marches en pierre de taille. L’adresse est discrète mais sa carte bien réfléchie invite à ralentir le pas : 4 propositions de hors-d’oeuvre, autant de plats, les indices qualité sont là. Carpaccio de poulpe-fenouil et crudités, cébettes et pomme verte, tartare de crevettes-avocat-ananas, carré de boeuf mijoté sauce 4 épices-champignons et gratin dauphinois, simple cabillaud rôti et purée maison… Produits de saison, bel usage des condiments avec une juste idée des assaisonnements, la tentation de réserver est trop forte.
L'InattenduAu déjeuner, quelques touristes, carte de la ville en main, sont heureux de déjeuner là pour moins de 30 €, des habitués voisinent avec quelques tables d’affaires, l’ambiance est détendue. La jeune serveuse sourit autant qu’elle est heureuse d’être là et participe à la bonne humeur générale : – Ce dessert ? Il est très, très très très… Il est pas mal quoi !” assure-t-elle à une table qui éclate de rire. De l’intention à l’action, il n’y a qu’un pas allègrement franchi avec la poêlée de foie de volaille fouettée au jus de vinaigre de framboises, quelques pommes de terre fondantes contrastant avec des échalotes finement émincées. Le poulpe à la provençale est parfaitement cuit, joliment présenté avec l’accent, un trait d’huile d’olive à l’ail et persillade. Le riz blanc qui l’accompagne n’a aucun intérêt, c’est dommage.
L'InattenduUn tiramisu pour le dessert et voilà un déjeuner rondement mené aux accents méridionaux qui charme les visiteurs. A quelques mètres de là, le cours d’Estienne d’Orves étale ses terrasses et un petit air doux s’engouffre dans les ruelles. Certes, avril n’est pas passé et on ne se découvrira pas d’un fil, il n’empêche, l’impatience estivale commence à poindre. D’ici là, on sera revenu à l’Inattendu…

L’Inattendu, 35, rue de la Paix-Marcel-Paul, Marseille 1er arr. Infos au 06 09 20 77 20. Déjeuner : 25 et 29 € ; plat du jour, 19 €. Carte 35 €.

Infos express

A Saint-Tropez Sénéquier ferme ses portes La Direction du Sénéquier, institution emblématique de Saint-Tropez depuis 1887, a décidé de fermer les portes de son restaurant dès ce jeudi 13 août midi pour une durée de deux semaines. Démentant les rumeurs qui couraient dans le village, “cette fermeture n’intervient pas sur demande de l’ARS mais sur décision interne, par mesure de précaution, et pour protéger son personnel et ses clients, suite à la découverte de 2 cas de Covid-19, a tenu à préciser la direction dans un communiqué de presse. Toujours selon le même communiqué, “il est important de prendre le temps nécessaire pour protéger et tester l’intégralité des équipes afin de permettre une réouverture dans la plus grande sécurité. Depuis la rouverture le 3 juin, le restaurant et les équipes ont toujours appliqué les gestes barrières avec beaucoup de vigilance”.

Découvrir la conchyliculture en Camargue A Port-Saint-Louis-du-Rhône, Camargue coquillages propose une journée spéciale pour se plonger dans le quotidien des ostréiculteurs : visite de la cabane ostréicole et de l’atelier de conditionnement, activité “collage d’huîtres”, explications des méthodes de productions propres à la Méditerranée et à l’agriculture biologique. Pour conclure cette journée, un plateau de coquillages huîtres/moules accompagné d’un verre de blanc. www.camarguecoquillages.fr

Parcourir les Alpilles au volant d’une voiture vintage 2CV, Méhari, Coccinelle décapotable, Mini cooper, Combi van… Yann, Sébastien et Xavier, trois passionnés de voitures vintages en Provence proposent à la location des voitures anciennes avec ou sans chauffeur. Grâce à une application mobile dédiée, on part découvrir les belles routes et villages des Alpilles : Saint-Rémy de Provence, Maussane-les-Alpilles, Les Baux de Provence, Eygalières, Fontvieille…
www.yesprovence.com

Un verre aux jardins à Avignon Tous les jeudis et vendredis jusqu’au 11 septembre, de 18h30 à 20h30, vignerons et négociants investissent les jardins du palais des papes pour déguster les vins des Côtes du Rhône et Côtes du Rhône villages en trois couleurs (vente sur place possible). Ambiance musicale avec DJ les jeudis et groupes les vendredis. Tarif : 10 et 6,50 € (gratuit pour les -18 ans) ; le tarif comprend : 5 jetons de dégustation Côtes du Rhône + 1 sachet «grignotage». Infos et réservations au 04 32 74 32 74.