Restaurants en Provence

L’Inattendu, un très discret restaurant voisin du cours d’Estienne d’Orves…

L'InattenduUn restaurant qui porte bien son nom, presque caché entre rue Sainte et cours d’Estienne d’Orves, sous les marches en pierre de taille. L’adresse est discrète mais sa carte bien réfléchie invite à ralentir le pas : 4 propositions de hors-d’oeuvre, autant de plats, les indices qualité sont là. Carpaccio de poulpe-fenouil et crudités, cébettes et pomme verte, tartare de crevettes-avocat-ananas, carré de boeuf mijoté sauce 4 épices-champignons et gratin dauphinois, simple cabillaud rôti et purée maison… Produits de saison, bel usage des condiments avec une juste idée des assaisonnements, la tentation de réserver est trop forte.
L'InattenduAu déjeuner, quelques touristes, carte de la ville en main, sont heureux de déjeuner là pour moins de 30 €, des habitués voisinent avec quelques tables d’affaires, l’ambiance est détendue. La jeune serveuse sourit autant qu’elle est heureuse d’être là et participe à la bonne humeur générale : – Ce dessert ? Il est très, très très très… Il est pas mal quoi !” assure-t-elle à une table qui éclate de rire. De l’intention à l’action, il n’y a qu’un pas allègrement franchi avec la poêlée de foie de volaille fouettée au jus de vinaigre de framboises, quelques pommes de terre fondantes contrastant avec des échalotes finement émincées. Le poulpe à la provençale est parfaitement cuit, joliment présenté avec l’accent, un trait d’huile d’olive à l’ail et persillade. Le riz blanc qui l’accompagne n’a aucun intérêt, c’est dommage.
L'InattenduUn tiramisu pour le dessert et voilà un déjeuner rondement mené aux accents méridionaux qui charme les visiteurs. A quelques mètres de là, le cours d’Estienne d’Orves étale ses terrasses et un petit air doux s’engouffre dans les ruelles. Certes, avril n’est pas passé et on ne se découvrira pas d’un fil, il n’empêche, l’impatience estivale commence à poindre. D’ici là, on sera revenu à l’Inattendu…

L’Inattendu, 35, rue de la Paix-Marcel-Paul, Marseille 1er arr. Infos au 06 09 20 77 20. Déjeuner : 25 et 29 € ; plat du jour, 19 €. Carte 35 €.

Vite lu

Un nouveau chef au Chardon Du 21 mars au 1er avril Mickael Arnaud prend possession du Chardon à Arles. Mickaël a appris la cuisine dans le Sud de la France et s’est formé chez Marc Veyrat à Megève à “la Ferme de mon Père”, enchaînant ensuite les postes de second puis de chef de cuisine dans plusieurs bistrots parisiens : la Fleur bleue, Café de l’Époque, la Closerie des Lilas, Chacun Fait, Alf et Billili. Il organise régulièrement des événements où il invite d’autres potes chefs comme lui. Son approche très naturelle de la cuisine, favorise la cuisson des produits frais et saisonniers. C’est au Chardon, du jeudi soir au lundi soir (19h30-22h30) et du vendredi au lundi midi (12h30-14h30) ; infos au 09 72 86 72 04.

ProWein 2019 37 domaines des appellations côtes-de-Provence, coteaux d’Aix-en-Provence et coteaux varois en Provence étaient réunies sur le stand du Comité interprofessionnel des vins de Provence à ProWein à Düsseldorf, leader des salons professionnels internationaux des vins et spiritueux. Près de 2 000 visiteurs se sont rendus sur l’espace libre de dégustation, soit une hausse de 100% par rapport à 2018. Un engouement des professionnels qui confirme la notoriété et les bons résultats des vins de Provence à l’export. L’export, 1er débouché des Vins de Provence avec 429 171 hl (équivalent à 57 millions de bouteilles) exportés en 2018 toutes couleurs confondues.

Conticini Salon du chocolat à Arles Arles accueille du 30 mars au 1er avril son salon du chocolat. Venus de tout l’Hexagone, pâtissiers, chocolatiers et biscuitiers se partageront 1700 m2 du palais des congrès. En tablettes, rochers, à tartiner, à fondre, au lait ou noir, le chocolat sera présenté sous toutes ses formes. En outre, des stands de vins doux, de champagne, des jus de fruits, arts de la table et autres sucreries compléteront l’offre. Démonstrations, ateliers, animations, défilés de mode ponctueront ces journées. Par ailleurs, le pâtissier Philippe Conticini sera présent le samedi de 10h à 16 heures et viendra à la rencontre des visiteurs qui lui poseront des questions à la fois pâtissières et professionnelles. Du 30 mars au 1er avril, de 10h à 19h, ave de la Première Division de la France libre ; infos au 04 90 99 08 08. Entrée : 5 € et 3 €.

Le GP sur les réseaux

Abonnez-vous à notre newsletter