Mes recettes

Madeleines salées au chèvre et romarin

madeleines salées
Préparation : 20 min / Cuisson : 7 min par fournée madeleines salées

Votre marché pour 12 madeleines salées : 120 g de beurre ; 120 g de farine ; 60 g de poudre d’amande ; 1 cuillère à café de levure ; 1 cuillère à soupe de miel ; 1 cuillère à café de sel ; 3 œufs fermiers ; 100 g de chèvre (sainte-maure de Touraine par exemple ou un chèvre du Var) ; 2 branches de romarin effeuillé et haché.

On y va : préchauffez le four à 240°C. Faites fondre le beurre, ajoutez le miel et laissez tiédir. Mélangez farine, levure, poudre d’amande, le sel et  le poivre. Incorporez les jaunes d’œufs. Fouettez légèrement les blancs à la fourchette jusqu’à ce qu’ils commencent à mousser légèrement, puis incorporez-les à l’appareil et ajoutez le beurre fondu. Ajoutez enfin le romarin et le fromage émietté. Remplissez les alvéoles d’un moule à  madeleines bien beurré avec la pâte (environ 1 cuillère à soupe par alvéole). Enfournez 4 minutes à 240°C puis baissez le four à 180°C et laissez 3 minutes supplémentaires. Démoulez et recommencez avec le reste de pâte.

Astuce de chef : les madeleines salées sont meilleures à la sortie du four. Dégustez-les sans attendre ou congelez-les et repassez-les au four avant de servir à l’apéritif par exemple avec un blanc sec.

Bonus : une version sucrée aux agrumes accompagnera un thé ou un chocolat chaud pour le goûter.

Photo Julie Mechali – Cniel

Vite lu

Marianne Planchais, Sophie Planchais, Loïc Ginet et Thomas Niesor ont imaginé un jeu de société d’ambiance, culturel et stratégique dans l’univers de la pâtisserie. Cette entreprise familiale, basée à Aix-en-Pce, a opté pour l’auto-édition et une fabrication 100% bleu-blanc-rouge. Les joueurs incarnent des pâtissiers formés en France qui s’installent à l’étranger. Leur objectif : faire partie de la crème de la crème des pâtissiers en  confectionnant, avec leurs cartes, des pâtisseries traditionnelles. Le jeu compte 400 questions sur le thème de la pâtisserie dont 100 dédiées aux enfants. babaOrum s’adresse aux amateurs de jeux de société, aux passionnés de pâtisserie, à tous ! Déjà près de 200 jeux ont été pré-commandés sur la plateforme Ulule. Si l’objectif de 300 pré-commandes est atteint, les jeux seront produits en novembre et livrés en décembre. Tous sur Ulule pour précommander le jeu, il est super !

Pizzette l'Isle sur la Sorgue Pizzette et craquante Une adresse pour les sorties entre ados et pour les parents qui veulent faire plaisir à leurs ados. Ici, on accompagne cocktails, vins et bières à l’apéro d’une ribambelle de pizzas à dévorer en égoïste ou à partager. Un apéro très cool avant d’aller au resto ensuite. Les pâtes sont ultra-fines, craquantes et si légères qu’on pourrait en dévorer des dizaines. A tester : la camembert et jambon cru,  la chèvre-miel ou la margherita…
• 19, ave des 4 Otages à l’Isle-sur-la-Sorgue (04 90 95 56 34) et 24, bd Victor-Hugo à Saint-Rémy-de-Provence (04 90 95 80 31)

Association Juris food Les conditions sanitaires le permettant, l’association Juris food organise son premier déjeuner mensuel lundi 28 juin à 12h00. Ce repas sera précédé d’une intervention de maître Marc Bruschi, directeur de l’Institut de droit des assurances à Aix-Marseille université, avocat au barreau de Marseille, sur le thème : “Covid 19 et pertes d’exploitation des restaurateurs”. Pour des questions d’organisation, l’inscription par mail est obligatoire (contact@jurisfood.fr jusqu’au 24 juin). Le déjeuner aura lieu au New Hôtel of Marseille, bd Charles-Livon (7e arr. parking du Pharo). Participation : 29 € par personne, payable sur place par chèque ou CB. Pour tout renseignement complémentaire, Stéphanie Lieutaud au 06 18 03 60 95