En direct du marché

Leurs glaces et sorbets te rendront Mahboule

Philippe di Meo

Une nouvelle « glacerie » vient d’ouvrir rue d’Aubagne. En lieu et place de l’ancienne boutique Vent contraire, l’équipe de Mahboule a installé ses banques réfrigérées, dans un magasin fondé par trois amis et associés, Philippe di Meo, Jérôme Foucaud et Jérôme Thévenin. « C’est une aventure amicale avant tout, affirme Philippe di Meo. Je vis entre Marseille et Paris depuis 3 ans mais ici, c’est ma ville et je voulais vraiment y faire quelque chose ». Quelque 18 glaces et sorbets sont présentés dans les bacs, de la stracciatella à la pistache de Sicile, du pamplemousse rose au citron de Sicile, l’assortiment sera régulièrement remanié afin d’offrir toujours de la nouveauté et des surprises.
« Nous proposons les glaces et sorbets de la maison Casalini que nous compléterons à terme d’une gamme d’épicerie gourmande en lien avec l’univers glacier, annonce di Meo. Dès les prochains mois, nous organiserons des collab’ et inviterons d’autres glaciers afin de présenter tout un pannel de créations et de styles en fonction des maisons ».

« Je me trouve chanceux de faire ce métier que j’aime »

Philippe di Meo co-fondateur de Mahboule

Tout a commencé avec l’opportunité d’un local libéré dans ce quartier qu’aime beaucoup Philippe di Meo. « Nous sommes très bien situés, ici tout se mélange, c’est une rue émergente promise à un bel avenir et c’est bien d’accompagner ce mouvement. Rien n’est plus beau qu’une rue où les gens qui se côtoient sont tous différents ».

Né à Marseille, Philippe di Meo a suivi une formation d’architecture et design à Aix et a travaillé durant 20 ans en agence de design à Paris. « J’ai beaucoup travaillé pour des objets dits de rituel de service (vins, champagnes et spiritueux) » rappelle celui qui a ouvert un des premiers restos bio de Paris, dans le Marais en 2002 à l’enseigne de R’Aliment. « C’est ainsi que j’ai rencontré quantité de chefs et pâtissiers. J’ai participé au lancement du club des Sucrés avec Christophe Michalak et Christophe Adam qui consistait à favoriser les rencontres entre pros dans un esprit amical ».

Pour l’heure, les cookies et tablettes de chocolat signés Christophe Adam côtoient la gamme des cocktails Barteleur de Guillaume Ferroni. Le public entre dans la boutique, des curieux par ici, des gourmets par là, en quête de découvertes glacées avec tous le même point commun : ils en ressortent Mahboule…

Mahboule, 4, rue d’Aubagne, Marseille 1er ; infos au 04 91 70 82 50. 1 boule 3,5 €, 2 boules 5 €, 3 boules 6,5 €, 4 boules 8 €. Demi litre 14 et litre 25 €. 

Ajouter un commentaire…

Click here to post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Arles

► Céline la camarguaise. Elle s’est fait connaître en chantant les charmes du nomadisme en cuisine mais, finalement, Céline Pham a posé ses valises à Arles, l’été dernier. Suivant à la lettre les conseils de l’ami Armand Arnal qui lui a conseillé l’adresse, face à l’hôtel Voltaire, la cuisinière a jeté son dévolu sur une ancienne chapelle de 1224, ouvrant sa cuisine sur la salle. Fini le pop-uping et les restos éphémères : bistrot à la mi-journée, Inari se fait bistronomique en soirée. En référence à la déesse japonaise du riz et de la fertilité, Inari sert une cuisine inspirée des origines vietnamiennes de Céline. Thon rouge de ligne, aji verde, riz de Camargue soufflé, cébettes, shiso rouge, matcha et huile de sésame expliquent son succès.
Inari, 16, place Voltaire, 13200 Arles ; 09 82 27 28 33. Déjeuner 21, 35 et 41 € ; soirée, 51 €.

Var

Automne des Gourmands.- Le samedi 8 octobre, la 7e édition du festival sera parrainée par Pascal Barandoni, vainqueur d’Objectif Top Chef et chef au Mas du Lingousto. Cette journée mettra à l’honneur la saisonnalité, le terroir local et la découverte du goût. Rendez-vous esplanade Charles De Gaulle où seront installés la cuisine des chefs, le Bar des Gourmands et le marché de producteurs et artisans. L’après-midi, la cuisine accueillera Magali Armando,chef à domicile, et Guillaume Lecomte, chef chez Olives & Beurre Salé à Sanary-sur-Mer. A ne pas manquer non plus, de 10h à 13h, des ateliers peinture avec des ingrédients de cuisine animé par « Avec les mains » (3-6 ans). De 10h à 17h, ateliers sur le recyclage alimentaire et la confection de pâtes de fruits. Toute la journée, commerçants, producteurs et artisans proposeront leurs produits du terroir à savourer sur place ou à emporter. Au déjeuner, les visiteurs savoureront leurs trouvailles à l’espace pique-nique ou dans les restaurants du village.
Samedi 8 octobre 2022 de 10h à 18h au Beausset dans le Var, accès gratuit, infos au 04 94 90 55 10.

Abonne-toi à la newsletter

Suis-nous sur les réseaux

Marseille

Une mozzarella 100% marseillaise.-  La Laiterie marseillaise reste fidèle à sa vocation pédagogique visant à voir et comprendre comment on fabrique des produits laitiers. Aussi, la boutique s’est-elle dotée d’un laboratoire visible depuis une grande baie vitrée. Nouveauté de la rentrée, la Laitterie lance des ateliers de fabrication de mozzarella et burrata pour adultes. À travers la fabrication de ces deux fromages, toutes les étapes de la transformation fromagère seront abordées et réalisées par les participants. Audelà de l’aspect ludique, c’est une vraie acquisition de savoirfaire qui est proposée : après ces 2 heures d’atelier, chacun repartira avec ses réalisations et un livret récapitulatif. Inscription sur le site web de la Laiterie Marseillaise ou se rendre en boutique !

www.lalaiteriemarseillaise.fr Tarif : 55 € par personne.