Marseille

► Dîner des mécènes. Pour financer la rénovation de sa statue monumentale, la basilique  de Notre-Dame de la Garde annonce la tenue de plusieurs « Dîners des mécènes » afin de soutenir financièrement cette campagne de travaux. Programme de la soirée : visite privée de la basilique de 19h à 20h + dîner bouillabaisse autour d’une seule grande table de 50 personnes de 20h30 à 23h sur la terrasse des ex-voto avec vue sur le ville (dîner au Restaurant en cas de mauvais temps). Tarif : 100 € TTC – hors boisson. Sur le prix du dîner, 35 € sont reversés à la basilique pour la rénovation de la statue, cette sommes est éligible à un reçu fiscal pour déduction d’impôts. Uniquement sur réservation pour 50 personnes. Caution bancaire demandée de 65 € TTC par personne, annulation gratuite 48 heures à l’avance.
• Réservations : www.lerestaurant-ndg.fr
Deux dates disponibles pour le moment : jeudi 6 juin et jeudi 4 juillet
Pour vos dons à la basilique en vue de sa restauration, cliquer ici

 

Cavaillon

Festival Confit ! 2024 en vue.- La 2e édition du festival confit ! de La Garance (scène nationale de Cavaillon) se déroulera du mercredi 22 au dimanche 26 mai 2024. Le temps d’une semaine, Chloé Tournier et toute l’équipe de la Garance, convient tous les publics à un festival de rencontres et de convivialité hors des sentiers habituels du théâtre. Autour de spectacles et d’expériences inédites, ici inspirées de la Provence de Giono ou là du Liban d’Hiba Najem – une artiste à découvrir d’urgence – tous les sens et les arts sont sollicités : le regard, l’ouïe, la poésie, l’odorat, le goût et le toucher. Cette année, ce sont 4 femmes qui s’emparent du vivant sous toutes ses formes et vont au contact du territoire et des publics à l’image de Vivantes la création portée par la compagnie BRUMES, ou de la randonnée-spectacle de Clara Hédouin « Que ma joie demeure », avec le regard complice du chef Emmanuel Perrodin.
Inscriptions ici.

Suis-nous sur les réseaux

Marseille

Street food festival #4.- Pour cette année olympique, le Street food festival mettra à l’honneur les cuisines du monde. Durant trois jours, près de 50 restaurateurs, artisans de bouche, glaciers, vignerons et brasseurs exerçant tous dans les Bouches-du-Rhône vous feront voyager sur les 5 continents en profitant d’une vue imprenable sur la Méditerranée. Comme en 2023, une programmation musicale sera proposée durant les trois soirées, avec un point d’orgue le vendredi 14 juin pour une programmation exceptionnelle orchestrée par Radio Star. Le Street food festival entre dans la programmation de Marseille Provence Gastronomie imaginée par Provence Tourisme, sous l’impulsion du Département des Bouches-du-Rhône et de la Métropole Aix-Marseille-Provence. Pour limiter les files d’attente sur les stands, les paiements sur l’ensemble du festival se feront uniquement par l’intermédiaire d’une carte bancaire ou d’une carte cashless.
Esplanade de la Major (Marseille, 2e arr.), les 13, 14 et 15 juin de 17h à 1h.

Art de vivre

Hôtels, restaurants, musées, bateaux… Avec Marc de Filippo, le virtuel devient réel

Marc de FilippoLa visite virtuelle d’un hôtel ou d’un restaurant c’est sympa pour découvrir un lieu au moment d’une réservation. Mais la visite virtuelle en 3D/4K c’est tout simplement bluffant. Le principe de cette nouvelle technologie ? Visiter une adresse, s’y promener comme si on y était, la connaître sans jamais y avoir mis les pieds. « Vous vous déplacez là où bon vous semble pour explorer les moindres recoins d’un hôtel, restaurant, d’un bateau », explique Marc de Filippo. Le jeune entrepreneur de 39 ans poursuit : – Votre visite est ponctuée de tags, sorte de petits points d’intérêts qui s’animent lorsqu’on clique dessus. Pour un restaurant par exemple, en cliquant sur la tag, on voit apparaître la carte ou une vidéo ». La technologie est totale, le virtuel permet de visiter le lieu comme on le ferait dans le réel. « Ce nouveau processus s’adresse aux restaurants et aux hôtels bien sûr car de plus en plus de clients veulent découvrir un lieu avant d’y réserver mais c’est aussi très intéressant pour les agences immobilières, les clubs de fitness, les centres de loisirs, spas ou les monuments historiques, fondations, musées », énumère Marc de Filippo.
Originaire d’Ile-de-France, ce sarde calabrais d’origine a entamé sa carrière dans l’hôtellerie et la restauration : – J’ai bossé en cuisine et en salle ; au fil des ans, j’ai voulu vivre une vie compatible avec une vie de famille alors j’ai suivi la voie tracée par mes parents qui travaillaient dans le monde de l’assurance ». L’envie d’être autonome, de se lancer, de relever un défi perso et pro ont poussé Marc de Filippo à s’associer pour exploiter cette technologie née dans une start-up aux USA. « Ce qui me fascine dans le concept, c’est qu’il est sans limite, sourit Marc. Le fonctionnement est très simple : en un jour, nous venons sur place, on scanne le site au laser. Nous traitons ensuite les images et dans la foulée, renvoyons au client un lien qu’il suffit d’installer sur son site ».

A Paris, les contacts et l’accueil sont enthousiastes, la société de Marc et de son associé Alexandre, installé à Dubaï, voit l’avenir avec optimisme. Aux Emirats arabes unis, les sociétés hôtelières, restaurants et grands malls ne voient que des avantages à cette nouvelle approche de la visite virtuelle. « Nous présentons notre travail à Marseille et je suis sûr que ça va plaire » affirme Marc de Filippo. Quant aux tarifs, c’est une autre excellente surprise. Calculés au mètre carré, ils mettent ce nouvel outil à la portée des plus petites sociétés.

Virtualin3D.com, Marc de Filippo, infos au 06 51 45 76 74.

1 Comment

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • Bravo c’est une belle avancée dans le monde virtuel et comme je visite toujours les sites avant de réserver j’aurais probablement l’occasion de tester.
    Je vous souhaite à tous deux une belle réussite.