Art de vivre

Les lianes de houblon envahissent Marseille, rejoignez l’opération Hum

La deuxième campagne de l’opération Houblon urbain marseillais bat son plein. Au sein de la brasserie la Part Faite, Laure Araque-Goy ne cache ni sa joie ni son enthousiasme : « En 2017, 47 personnes avaient pris part à cette première et cette année, nous sommes à quelque 100 participants ». Le principe ? Il consiste à planter chez soi une liane de houblon et d’être accompagné par des pros de l’agriculture urbaine. Jardin en pleine terre, pot en terrasse ou balcon, tout fait l’affaire : « Par ce biais, nous créons un savoir autour de la culture du houblon en Méditerranée et en zone urbaine » avance Laure. Loin d’être cantonné aux régions du Nord et du Nord-Est de l’Hexagone, le houblon prend ses aises partout en Provence : « On recense 200 variété de cette plante, et, forcément, nombre d’entre elles se développent sous nos latitudes, explique Laure Araque-Goy. On en trouve par exemple sur les bords de l’Huveaune, à Aubagne, Bouc-Bel-Air et dans les Alpilles, dans les terres marécageuses des Paluds de Noves ».

Renouer avec la terre
Bien loin d’une culture anecdotique, ce programme compte trois objectifs : « Nous voulons produire une bière locale qui aurait le goût de son terroir. Au-delà du concept, on veut donner corps à la bière marseillaise », dit Laure. Ce projet vise en suite à fédérer des populations qui n’avaient pas vocation à se rencontrer ; à ce jour, les participants à la Hum opération (Houblon urbain marseillais), se recensent dans 13 arrondissements sur les 16 que compte Marseille : « La Part faite est une brasserie ouverte qui implique sa communauté, poursuit Laure. ‘Chacun fait sa part’ à la Part Faite » sourit la jeune femme. Ultime argument, et non des moindres, cette campagne incite les urbains à remettre les mains dans la terre, les pousse à revivre le rythme des saisons et renouer avec le vivant.

houblonQuelques mois après la récolte des cônes et leur brassage, les cultivateurs récupéreront quelques bouteilles de bière : « Et si votre pied est mort, ce n’est pas grave, nous vous offrirons quand même 3 bouteilles », avertit la brasseuse. La seconde distribution de pieds de houblon aura lieu le 21 avril prochain ; deux formules sont proposées, de 20 à 40 € donnant droit aux accompagnements lors de la culture, aux invitations aux apéros etc. Pourquoi ne pas y participer ? « Il faut encourager tous les efforts car c’est grâce à la bonne volonté de tous que nous produirons une bière authentiquement marseillaise ».

Pour s’inscrire et aller chercher son pied de houblon, rejoindre le site : partfaite.fr/hum

 

Ajouter un commentaire…

Click here to post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suis-nous sur les réseaux

Marseille

Le top pâtissier Avec une humilité qu’on ne rencontre que dans les milieux du sport et de la gastronomie, La Liste 1000 se vante de dresser la plus grande sélection gastronomique au monde, restaurants et pâtisseries confondus, pour les voyageurs gourmands. Rien que ça. Pour la première fois donc cette année, La Liste a dressé le top 1000 des meilleures pâtisseries dans 60 pays parmi lesquelles on retrouve les Marseillais de Oh Faon et les Bricoleurs de Douceurs. Même si le classement est tarte, on est très content pour eux.
Dimanche 2 octobre prochain, l’équipe de Mensa nous donne rendez-vous sur l’île Degaby, lieu d’exception privatisé pour l’occasion. C’est sur cette île d’Endoume, située à 300m des côtes et aux vues imprenables sur la cité phocéenne, les îles du Frioul et la grande Bleue, que la table sera dressée pour un festin aux couleurs de la mer. De 11h30 à 12h30, embarquement sur le Vieux-Port ; de 12h30 à 15h30, apéritif et dégustation de vins à discrétion (menu en 4 services). De 15h30 à 17h, retour, sieste sur transats ou baignade. Tarif : 95 € par personne.
Pour toute question, téléphonez à Romain, au 06 09 55 25 01

Une mozzarella 100% marseillaise.-  La Laiterie marseillaise reste fidèle à sa vocation pédagogique visant à voir et comprendre comment on fabrique des produits laitiers. Aussi, la boutique s’est-elle dotée d’un laboratoire visible depuis une grande baie vitrée. Nouveauté de la rentrée, la Laitterie lance des ateliers de fabrication de mozzarella et burrata pour adultes. À travers la fabrication de ces deux fromages, toutes les étapes de la transformation fromagère seront abordées et réalisées par les participants. Audelà de l’aspect ludique, c’est une vraie acquisition de savoirfaire qui est proposée : après ces 2 heures d’atelier, chacun repartira avec ses réalisations et un livret récapitulatif. Inscription sur le site web de la Laiterie Marseillaise ou se rendre en boutique !
www.lalaiteriemarseillaise.fr Tarif : 55 € par personne.