Art de vivre

Les lianes de houblon envahissent Marseille, rejoignez l’opération Hum

La deuxième campagne de l’opération Houblon urbain marseillais bat son plein. Au sein de la brasserie la Part Faite, Laure Araque-Goy ne cache ni sa joie ni son enthousiasme : “En 2017, 47 personnes avaient pris part à cette première et cette année, nous sommes à quelque 100 participants”. Le principe ? Il consiste à planter chez soi une liane de houblon et d’être accompagné par des pros de l’agriculture urbaine. Jardin en pleine terre, pot en terrasse ou balcon, tout fait l’affaire : “Par ce biais, nous créons un savoir autour de la culture du houblon en Méditerranée et en zone urbaine” avance Laure. Loin d’être cantonné aux régions du Nord et du Nord-Est de l’Hexagone, le houblon prend ses aises partout en Provence : “On recense 200 variété de cette plante, et, forcément, nombre d’entre elles se développent sous nos latitudes, explique Laure Araque-Goy. On en trouve par exemple sur les bords de l’Huveaune, à Aubagne, Bouc-Bel-Air et dans les Alpilles, dans les terres marécageuses des Paluds de Noves”.

Renouer avec la terre
Bien loin d’une culture anecdotique, ce programme compte trois objectifs : “Nous voulons produire une bière locale qui aurait le goût de son terroir. Au-delà du concept, on veut donner corps à la bière marseillaise”, dit Laure. Ce projet vise en suite à fédérer des populations qui n’avaient pas vocation à se rencontrer ; à ce jour, les participants à la Hum opération (Houblon urbain marseillais), se recensent dans 13 arrondissements sur les 16 que compte Marseille : “La Part faite est une brasserie ouverte qui implique sa communauté, poursuit Laure. ‘Chacun fait sa part’ à la Part Faite” sourit la jeune femme. Ultime argument, et non des moindres, cette campagne incite les urbains à remettre les mains dans la terre, les pousse à revivre le rythme des saisons et renouer avec le vivant.

houblonQuelques mois après la récolte des cônes et leur brassage, les cultivateurs récupéreront quelques bouteilles de bière : “Et si votre pied est mort, ce n’est pas grave, nous vous offrirons quand même 3 bouteilles”, avertit la brasseuse. La seconde distribution de pieds de houblon aura lieu le 21 avril prochain ; deux formules sont proposées, de 20 à 40 € donnant droit aux accompagnements lors de la culture, aux invitations aux apéros etc. Pourquoi ne pas y participer ? “Il faut encourager tous les efforts car c’est grâce à la bonne volonté de tous que nous produirons une bière authentiquement marseillaise”.

Pour s’inscrire et aller chercher son pied de houblon, rejoindre le site : partfaite.fr/hum

 

Ajouter un commentaire…

Click here to post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suis-nous sur les réseaux

Abonnez-vous à notre newsletter

Vite lu

Vin cuit au Mas de Cadenet. Maud Negrel et toute la famille vous invitent à un apéritif convivial et gourmand autour des vins du domaine le samedi 4 décembre à partir de 10h30. Le caveau sera spécialement ouvert toute la journée. À cette occasion, une remise exceptionnelle de 15% sur toutes les cuvées et l’incontournable vin cuit du domaine sera proposée. Infos au  04 42 29 21 59.

► Le food truck de Marseille Provence gastronomie reprend la route pour une tournée solidaire du 26 novembre au 23 décembre dans une dizaine de communes des Bouches-du-Rhône. Le food truck fera étapes dans les villes et villages du 13 avec, à son bord, un chef sélectionné par la commune hôte. Dans un esprit de solidarité et de partage, les chefs cuisineront et vendront une soupe de leur inspiration et tous les bénéfices de la vente seront reversés à une association caritative locale. Provence Tourisme, organisme en charge de la promotion touristique du département 13, prouve-là son engagement et son soutien auprès des professionnels de la gastronomie et des associations pour un tourisme résolument positif. Quelques dates : mercredi 1er décembre à Saint-Cannat de 8h à 14h ; vendredi 10 décembre à La Ciotat de 18h à 20h ; samedi 18 décembre à Venelles de 11h à 14 heures et le 19 décembre à Saint-Rémy-de-Provence de 11h à 14 h. Lundi 20 décembre à Mollégès de 19h à 22h ; mardi 21 décembre à Aix de 11h à 14h et jeudi 23 décembre à Aix de 11h à 14 heures. Infos sur le site dédié ici.

Menu de Noël à Hyères. Les restaurants ouverts les 24 et 25 décembre étant rares, signalons celui de l’hôtel de la Mer et de son restaurant, tenu par Tom Cariano à Hyères (83). Ce dernier propose pour le 24 au soir et le 25 au déjeuner, une formule à 88 € par personne (hors boissons) composée d’un velouté de courge-noisettes torréfiées et coupe de champagne Moët & Chandon, un ensemble terrine de foie gras-huîtres fraîches et gratinées au poireau et champagne-poisson gravlax, un poulet de Bresse farci aux champignons et sauce truffe, une sélection de fromages et la traditionnelle bûche. Infos et réservations au 04 94 66 41 81.

Sam Kitchen au Montevideo. Jusqu’au 10 décembre, Sam nous propose une carte bistrot-ripailles : soupe du jour, oeuf cocotte-foie gras, confit de canard pommes paillasson, saucisse-gratin de chou fleur, alouettes sans tête, baba au rhum et crème caramel sont proposés les mercredis, jeudis et vendredis avec une carte de cocktails. Et le dimanche 28 novembre, c’est jour de brunch. Entrées de 6 à 9 €, plats de 10 à 14 € et desserts à 4 €. Réservations par SMS 07 57 09 47 92. Le Montevideo, 3, impasse Montevideo, 6e arr. Parking Q-Park Breteuil.