Vite lu

► Légion d’honneur promotion du 14-Juillet. Le Journal Officiel a publié cette semaine la promotion civile du 14 Juillet. 521 personnalités ont été choisies pour leur engagement « au service de l’intérêt général et du rayonnement de la France », des récipiendaires choisis par les ministres qui proposent leur liste au Conseil de l’ordre de la Légion d’honneur. Laquelle liste est finalement validée par le président de la République. Créée par l’empereur Napoléon 1er en 1802, cette décoration fait désormais partie de l’histoire nationale. Chaque promotion met notamment des personnalités de l’hôtellerie-restauration à l’honneur. Cette année, les chefs Alain Ducasse (naturalisé monégasque, ultime privilège fiscal) et Éric Frechon sont faits officiers. Au rang de chevalier, premier grade de la Légion d’honneur, figurent les chefs Paul Pairet et Michel Portos, Sandrine Bayle-Gosse (directrice de l’École des métiers du Gers), Monica Bragard, directrice générale de Bragard, Olivier Gourmelon, dirigeant de la société Kings of kitchen et Louis Privat, fondateur et propriétaire des Grands Buffets de Narbonne.

Var

Depuis 1998, les Vignerons Indépendants du Var et Art&Vin invitent chaque été des artistes ou des collectifs d’artistes à installer leurs œuvres ou à réaliser des performances dans des lieux emblématiques comme les caveaux, les chais, ou au milieu des vignes. Avec cette manifestation, les visiteurs sont conviés à découvrir, sous un angle inédit, une cinquantaine de domaines et châteaux de la Région Sud et en Corse. Où aller dans le Var ? Notre sélection…
• Château de Majoulière à Villecroze, au cœur des coteaux varois Fanny Dhondt s’est installée avec son frère pour vivre sa passion. Sommelière de formation, elle accueille la céramiste VOS (Mado Vandewoestyne) et Marec, artiste belge qui s’est fait connaître avec des dessins humoristiques piquants, qui font régulièrement la une de la presse.
• Le dom. des Féraud à Vidauban regroupe 50 ha, non loin du golfe de Saint-Tropez, c’est le petit paradis de Markus Conrad qui accueille Bernadette Van Baarsen, peintre attachée à la vibration des couleurs, au soleil brûlant de Provence et aux enchevêtrements des végétaux en géométries naturelles et artificielles.
• Le château Saint-Esprit, propriété de la famille Croce-Spinelli depuis 4 générations, est une bâtisse du XIIIe siècle ceinte de majestueux cyprès et de 12 ha de vignes. C’est ici que Rémi Colombet expose ses œuvres, « un dilettante » qui se sert de tous les moyens mis à sa disposition, comme la musique, la photo et les objets. Mises en scènes improvisées, portraits fugitifs, travail instinctif, l’artiste fait fi des contraintes techniques de la photographie.
Tous les domaines participants ici.

Suis-nous sur les réseaux

Sainte-Croix-du-Verdon

Marchés et foires locales.- Durant tout l’été, chaque semaine, la commune accueille plusieurs marchés offrant des produits locaux frais, d’artisanat et des spécialités culinaires.
• Marchés des producteurs : tous les mardis matin, du 2 juillet au 27 août sur l’ancienne aire des camping-cars dans le village.
• Marchés gourmands : les mardis soir 16 juillet et 13 août (18h30-22h30). Foodtrucks de cuisine du monde, bière artisanale de Riez, sur l’ancienne aire des camping-cars dans le village.
• Marchés artisanaux : les mardis soir 9, 23 juillet et les 6 et 20 août (18h30 – 22h30). Avec la présence de créateurs et artisans de la région Sud, rue du Cours.

Art de vivre

Mathieu Dugas, ses bons spots pour un été marseillais

Mathieu Dugas, chef du Bar des Amis à Marseille
1989, Naît à Paris mais grandit à Toulouse 1999, « mon premier foie gras, on l’avait acheté dans le Gers à Samatan » 2007, concours raté au meilleurs apprenti de France, « une sacrée expérience » 2019, une toque au Gault&Millau pour Matière Brut, « et moi qui disais, jamais dans un guide » 2023, « Je deviens associé d’Ivan au BDA le lundi 17 avril »
Il est devenu l’un des chefs parmi les plus bankable du 8e arrondissement. Arrivé au Bar des Amis en janvier 2022, Mathieu Dugas n’en est plus reparti, non sans avoir traîné ses guêtres un peu partout dans Marseille avant de se stabiliser à la Vieille Chapelle. « Je fais une cuisine de bistrot, reconnaît-il sans ambages, une cuisine marquée par mon histoire, les voyages et rencontres que j’ai faits. J’adore les abats et le pâté en croûte, j’ai grandi là-dedans », confesse ce fana de rugby de 33 ans. Bien que né à Paris, Mathieu a grandi à Toulouse et se souvient que dans le Sud-Ouest, on faisait les marchés au gras en famille et pendant 15 jours, « on cuisinait. On mangeait du canard, beaucoup, du cochon, un peu »  sourit-il. Mathieu est venu s’installer à Marseille car il avait « besoin d’une ville ouverte. Toulouse, pour moi, c’était trop replié sur soi… Et puis j’ai toujours été amoureux de Marseille, j’ai besoin de la mer ».

Ça va secouer cet été !

Cet été 2023, Dugas devine qu’il sera « très dense ». La présence touristique va s’intensifier et « le 8e arrondissement a entamé sa mue, ça devient de plus en plus un quartier de restauration et il n’y a aucune raison que ça s’arrête avec les JO en ligne de mire ». Pour accueillir de plus en plus de Parisiens, et d’Européens frontaliers avec la France, Mathieu Dugas trouve que la mairie d’arrondissement joue le jeu « avec des facilités accordées aux terrasses et la multiplication d’événements ». Adresses, sites, copains, Mathieu ouvre son carnet d’adresses, à conserver pour le croiser…

Bar des amis, 23, ave de la Pointe Rouge, Marseille 8e ; infos au 04 91 96 17 62.

Les 4 spots de Mathieu Dugas

1 Le bar où j’adore aller pour la vue et le folklore, c’est 20 000 lieues sous la bière. J’aime bien les dimanches soir pour l’esprit village au bord de l’eau. Je suis plutôt blonde, IPA et je trouve que la Minotte a fait de supers progrès.
12, bd Alexandre-Delabre, Marseille 8e arr. ; infos au 04 91 25 05 24.

2 J’aime bien aller chez Coquille parce que Jules c’est mon pote et j’adore ce qu’il fait. J’ai été chef un mois chez lui et franchement il a trimballé comme pas beaucoup d’autres ne l’ont fait. Il est hyper mature, sa brasserie, son banc de coquillages sont très bien et il a une très bonne sélection de vins.
8, rue Euthymènes, Marseille 1er ; infos au 04 91 54 14 13.

3 J’adore les boulangeries et plus particulièrement celle de Michaël Martinez ; il en faut des couilles pour faire ce qu’il fait dans le 8e où y’a plein de gens qui demandent encore du pain blanc ! Il a de très bons pains, et une gamme de biscuits que je trouve excellente.
67, avenue de Montredon, Marseille 8e arr. ; infos au 04 91 70 33 28..

4 Une fois tous les 15 jours, j’entreprends l’ascension du col de Marseilleveyre, les gens l’appellent « la rando de la Croix », à tous les sens du terme. C’est dur à faire : 45 minutes de montée, 1h15 de descente. C’est mon éxutoire pour éliminer le stress du travail. C’est, pour moi, la plus belle vue sur la ville.

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.