Magazine

Maya l'abeille, reine d'un jour à Forcalquier

Lavender HoneyDimanche 2 août prochain, le Syndicat apicole des Alpes de Haute-Provence organise pour la 16e année consécutive la fête de l’Abeille et du Miel à Forcalquier. De nombreuses animations, des jeux et conférences sur le thème de l’abeille se dérouleront dans le centre du village, des artistes de cirque et musiciens seront également de la fête.
Une fête mais pourquoi ? Parce qu’en Provence-Alpes-Côte d’Azur, 4 500 apiculteurs provençaux et azuréens exploitent pas moins de 165 000 ruches dans les 6 départements. Notre région se place également au premier rang en terme du nombre d’apiculteurs professionnels : on en recense 350 ! La production en miel de Paca atteint les 2000 tonnes par an, soit 8 % de la production nationale. La principale production de miel de Provence est le miel de lavande qui représente en année normale plus de la moitié de la production totale. Ambassadeurs passionnés, les apiculteurs réalisent 60 % de la distribution de leurs miels en vente directe.
Dans les Alpes de Haute-Provence, plus de 700 apiculteurs travaillent avec 30 000 ruches dont 56 % d’entre elles appartiennent aux apiculteurs professionnels (8 % des apiculteurs des Alpes de haute-Provence).

Faites le plein de miel : toutes ces activités sont gratuites et se dérouleront de 9h30 à 19h
Sur la place du Bourguet et le parvis de l’office de tourisme : 

cabane à abeilles (démonstration d’ouverture de ruche en public)
jeux et animations pour les enfants autour du monde de l’apiculture
Exposition de ruches peintes par les enfants du centre aéré
distillation de lavande

En salle du conseil municipal :
séances d’initiation à la dégustation des miels de Provence à 9h30, 14h30, 15h30 et 17h30

Conférences du professeur Roch Domerego :
à 10h30 : l’apithérapie et sa pratique pour la santé
à 16h30 : Melipona, Les abeilles sacrées des Mayas

En salle Pierre-Michel :
exposition photo sur l’apiculture provençale
extraction de miel en continu.

A Forcalquier, dimanche 2 août

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Notez-le

Christian Qui “meilleure table de l’année” selon le Fooding classement 2021 A l’heure où la restauration française vit les heures les plus noires de son histoire, le guide Fooding, lui, continue à vivre comme si tout allait bien. Le guide, qui vient d’être intégralement racheté par le guide Michelin, a révélé ce lundi 16 novembre son palmarès de l’année 2021. Une approche d’autant plus cynique que la quasi totalité des guides français a décidé de ne pas établir de classement tant la période est dramatique pour la profession.

Meilleur bar d’auteur : Bambino (Paris)
Meilleur bistrot : Café Les Deux Gares (Paris)
Meilleur sandwich : Penny Lane (Paris)
Meilleur chef résistant : Antonin Bonnet chez la Boucherie Grégoire (Paris)
Meilleur cuisinier : Daniel Morgan chez Robert (Paris)
Meilleure table : Christian Qui (Marseille)
Meilleure table : Bistrot Bao (Groix)
Fooding d’Amour : Comète (Saint-Lunaire)
Fooding d’Amour : Rita, la Vierge à la Mer (Saint-Jean-de-Luz)
Meilleure chambre de style : château de la Haute Borde (Rilly-sur-Loire).