Magazine

Bus, food truck, protocole sanitaire : la Métropole AMP et le 13 sortent le grand jeu pour les restaurants

Conserver le lien entre les Provençaux et les restaurants, tout mettre en oeuvre pour permettre aux restaurateurs de passer le cap de la “fermeture pandémique”, trouver des solutions innovantes et sécures pour permettre aux restaurants d’accueillir à nouveau des clients. Hier vendredi, Martine Vassal, présidente de la Métropole Aix-Marseille Provence (Métropole AMP) et n°1 du département des Bouches-du-Rhône, a présenté les trois axes de travail et les solutions avancées pour répondre à ces objectifs.

Métropole AMP
Premier objectif énoncé par la présidente du conseil départemental : tenter de rouvrir les restaurants en établissant un protocole strict qui serait validé tout à la fois par la communauté scientifique et par le gouvernement. “Nous allons mener une nouvelle expérimentation, sous couvert de l’IHU. J’en ai discuté avec le Pr Didier Raoult pour l’adapter ensuite à d’autres secteurs comme les musées, les théâtres”, a lancé Martine Vassal. En clair, quatre restaurants volontaires, exerçant dans des secteurs différents, seront recrutés pour participer à l’élaboration de ce protocole baptisé “Zone Covid-free”. “Nous souhaitons ouvrir des restaurants dans des conditions sanitaires parfaites, a lancé le Pr Fournier, membre de l’IHU. On va  tester le personnel, les eaux usées et désinfecter les lieux avant le début du service”.  Pour entrer dans cette zone Covid-free, les clients se plieront à un test salivaire 100% fiable dont le résultat sera donné en 10 minutes : “Si le client est négatif, il pourra entrer dans le restaurant, s’il est positif, il sera pris en charge par les équipes de l’IHU”. Le coût de chaque machine est estimé à 4 000 € et chaque machine peut traiter 6 clients à l’heure. Il faudra donc 4 machines par restaurant pour faire entrer de 24 à 25 clients par service. Pour couvrir les frais estimés à 16 000 € rien que pour l’achat de ces machines de test salivaire, l’option d’achat groupé est envisagée et les restaurateurs pourraient organiser leur service par créneaux horaires.

Le dispositif “Sauve ton resto” initié à la fin de l’année 2020 s’est avéré être un succès total. Primo, Sauve ton resto a permis de valoriser la vente à emporter via le site Myprovence.fr qui s’est fait le relais des initiatives de ventes à emporter dans le 13. À ce jour, 415 restaurants se sont inscrits sur la plateforme, un jeu-concours a permis à 700 gagnants de bénéficier de bons-repas d’une valeur de 30 €. Avec “la Grande Tournée des chefs”, le bus de la Gastronomie a fait étape dans 6 communes (Aix, Allauch, Arles, La Ciotat, Marseille et Salon), avec à son bord près de 70 chefs. Du 4 au 23 décembre 2020 et du 8 au 30 janvier 2021, cuisiniers et restaurateurs ont vendu 5430 repas que leurs clients venaient chercher sur le parvis de ce bus itinérant. Métropole AMP

Métropole AMP
Un deuxième service. Dans le sillage de ces succès, le département des Bouches-du-Rhône, la Métropole Aix-Marseille-Provence et Provence Tourisme poursuivent leurs efforts jusqu’à la réouverture des établissements. Dès le mois de mars, un food truck estampillé “Sauve ton Resto”, sillonnera les routes pour faire étape dans les villes et villages du 13. Les chefs seront invités par les communes à participer à ce dispositif de vente à emporter. L’appel à candidature est lancé. Ce sont les communes des Bouches-du-Rhône qui souhaitent accueillir le Food Truck “Sauve ton Resto” qui en feront la demande auprès de Provence Tourisme. Métropole AMP

Métro accompagnera le deuxième service

Par la voix d’Alexandre Vazquez, le grossiste alimentaire Metro sera partenaire dès le mois de mars prochain du food truck “Sauve ton Resto” : – On veut devenir un Metro d’utilité publique” a lancé M. Vazquez dont le groupe a déjà lancé partout ailleurs en France “Place aux Restos”, avec toujours la volonté de “valoriser le territoire local”. Metro équipera donc le food truck qui sillonnera les routes du 13, “une façon concrète de tendre la main”, a conclu Alexandre Vazquez. 

Ajouter un commentaire

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Vite lu

La ceinture Miam a été imaginée et dessinée par Isabelle Crampes (société deTOUJOURS), adaptée par le cuisinier Armand Arnal (la Chassagnette à Arles) et est fabriquée par La Botte Gardianne. Isabelle Crampes est à la tête d’une boutique en ligne qui sélectionne des pièces originales de vêtements issus de métiers, de sports ou de traditions régionales que l’on aime s’approprier dans une mode du quotidien. Hors des calendriers du prêt à porter, de Toujours est un conservatoire vivant de l’histoire du vêtement. Après avoir été commissaire de l’exposition “Vêtements Modèles” au Mucem (Juin-décembre 2020) Isabelle Crampes s’est entouré du chef Arnal et de la Botte Gardiane, maison de savoir-faire spécialisée dans le cuir, pour concevoir cette ceinture multipoches 100% camarguaise en cuir de veau naturel contenant jusqu’à 8 poches à couteaux. Une création exclusive qui libère les mains ! En vente 450 €, sur commande (délai maxi 6 semaines), cuir naturel ou noir.