Magazine

Michelin décerne un Bib gourmand 2020 à un restaurant arlésien vendu

Stéphane Laurier
Stéphane Laurier, heureux promu arlésien, a été étoilé 10 années durant pour son restaurant à Saint-Etienne.

Deux. Seuls deux restaurants sont entrés dans la sélection des Bib gourmand 2020 dans toute la région Provence-Alpes-Côte d’Azur. Il s’agit des Dilettants à Vallauris et de l’Esperluète à Arles. Si la nouvelle est excellente pour les deux récipiendaires, l’information est déjà périmée puisque le restaurant l’Esperluète à Arles est venu ce jour, 23 janvier ! “Nous avons signé un compromis de vente en novembre dernier et nous signons la vente aujourd’hui” déclare Stéphane Laurier. Le chef qui a, 10 années durant, été étoilé à Saint-Etienne, cherche un nouveau local à Arles ou dans les environs : “Nous conservons le nom mais nous déménageons” résume-t-il. La raison de ce déménagement ? “Elle est familiale, nous avons deux garçons de 7 et 9 ans et nous souhaitions axer notre activité sur le déjeuner”. Déménagement mis à part, l’obtention d’un Bib gourmand est une “excellente nouvelle qui nous ravit, c’est très bien pour nous” confie Stéphane Laurier. Le local, sis rue Favorin, changera donc de nom et on imagine la perplexité des touristes qui, guide en main, chercheront le fameux Bib placardé en temps normal sur la façade…

Comment interpréter ce millésime ?
Ce classement des Bib gourmand 2020 est devenu une référence chez les amateurs qui en apprécient les critères, à savoir une table qui propose un menu (entrée, plat, dessert) au prix maximum de 34 euros en province et de 38 euros à Paris. C’est, pour les clients, l’assurance de découvrir une cuisine à base de bons produits, réalisée sur place par des professionnels à la technique avérée. On sait que le Bibendum clermontois est très vigilant et respectueux des équilibres “politiques”. Alors cette misérable moisson de Bibs cache-t-elle une pluie d’étoiles ? Les plus optimistes l’espèrent, le Grand Pastis s’est amusé aux pronostics en décembre dernier. Réponse le lundi 27 janvier lorsque Michelin, empêtré dans ses procès contre Marc Veyrat et la cabale de certains sur le retrait de la troisième étoile au restaurant de Paul Bocuse, révélera son nouveau palmarès. Les années passent, les scandales aussi et les lecteurs ont la mémoire courte. Ce qui fait le bonheur du guide…

Le «Bib Gourmand France 2020» sera disponible à la vente le 31 janvier 2020 (17,90€) en librairies et maisons de la presse.

Bib gourmand 2020 : département par département

Bouches-du-Rhône

Arles : l’Esperluète (vendu) et le Bistrot À Côté
Gémenos : les Arômes
Marseille : L’Arôme (rue des Trois Rois), La Cantinetta (cours Julien), Otto (rue Jean-Mermoz), Schilling (rue Caisserie), Madame Jeanne (rue Grignan), Otto (rue Jean-Mermoz)
Saint-Chamas : le Rabelais
Saint-Rémy-de-Provence / Maillane : l’Oustalet Maïanen

Vaucluse

Avignon : l’Agape, Italie là-bas
Caromb : Le 6 à table
Cairanne : Côteaux et Fourchettes
Châteauneuf-de-Gadagne : la Maison de Celou
Fontaine-de-Vaucluse : Philip
L’Isle-sur-la-Sorgue : la Balade des Saveurs
Lauris : La cuisine d’Amélie
Ménerbes : les Saveurs Gourmandes
Orange : le Mas des Aigras – Table du Verger
Richerenches : O’Rabasse
Sainte-Cécile-les-Vignes : Campagne, Vignes et Gourmandises
Les Taillades : l’Atelier l’art des mets
Uchaux : Côté Sud
Vaison-la-Romaine : Bistro du’O Vence
Villars : la Table de Pablo

Var

Bandol : L’Espérance
Bormes-les-Mimosas : Mimosa
Cogolin : La Grange des Agapes
Fayence : la Table d’Yves
Flayosc : Le Nid
Fréjus : l’Amandier
Gassin : Bello Visto, la Verdoyante
Hyères : la Colombe et l’Arum
Lorgues : Le Bistrot de Benjamin
Montferrat : Le Clos Pierrepont
Saint-Raphaël : les Voiles
Sanary-sur-Mer : la P’tite Cour
Toulon : Carré 2 Vigne et Le Local
Tourtour : la Table

Alpes de Haute Provence

/

Hautes-Alpes

Briançon : Au Plaisir Ambré
Laragne-Montéglin : l’Araignée Gourmande

Alpes maritimes

Beaulieu-sur-Mer : La Table de la Réserve
Cannes / Le Cannet : le Bistrot des Anges, le Bistrot Saint-Sauveur
Grasse : Lougoulin
Mougins : L’Amandier de Mougins
Nice : Vegan Gorilla, Au Rendez-vous des Amis, Bistrot d’Antoine, La Merenda, Olive et Artichaut, Fine Gueule
Peillon : les Plaisirs
Le Rouret : le Bistro du Clos
La Turbie : le Café de la Fontaine
Vallauris : les Dilettants

Infos express

Glenn Viel, chef du restaurant l’Oustau de Baumanière, aux Baux-de-Provence, a été élu « chef de l’année 2020 » par ses pairs à l’occasion de la 34e édition des Trophées du magazine Le Chef ce lundi 21 septembre. Né en janvier 1980 dans une famille de militaires, son aventure à Baumanière a démarré en 2015 quand Jean-André Charial, le propriétaire, l’a appelé pour redonner vie à ce restaurant mythique. Dès son arrivée, Glenn Viel a mis en place une cuisine écoresponsable avec le développement d’un potager bio, de ruches ainsi qu’une ferme pédagogique. En janvier 2020, il décroche sa 3e étoile. Il est aussi distingué au titre de la “gastronomie durable”, lancé par le guide rouge qui honore les restaurants ayant une démarche écoresponsable. Côté pâtisserie, c’est Brandon Dehan du même restaurant qui est distingué. Originaire de Noyon dans l’Oise, il avait été désigné jeune chef pâtissier de l’année en 2019 par le guide Gault et Millau. Ce sont les chefs référencés dans le Guide Michelin qui votent chaque année pour élire les meilleurs de la profession lors de cette 34e édition des Trophées du magazine Le Chef, seule élection des professionnels de la gastronomie française par leurs pairs.

Samedi 26 septembre, le restaurant de l’île d’If, Marseille en Face, vous ouvre sa table pour un moment culinaire inédit et unique au pied du château d’If. C’est dans ce lieu chargé d’histoire, face à Marseille et privatisé pour l’occasion que le trio Sébastien Dugast, Romain Nicoli (restaurant Le Môle – Gérald Passedat) accompagnés du cuisinier nomade Emmanuel Perrodin vous propose de vivre une soirée unique autour d’un menu découverte faisant la part belle à l’histoire du lieu et des vins sélectionnés pour l’occasion. Frédéric Presles, invité d’honneur, nous contera un peu d’histoires de Monte-Cristo et d’Alexandre Dumas. Déroulé de la soirée : embarquement au Vieux-Port en direction du château d’If (une navette privée). 18h30 : apéritif au soleil couchant. 19h30 : menu découverte. 22h30 : retour sur Marseille. Tarif : 75 € par personne (incluant apéritif, dîner, vins et navette). Plus d’informations & réservations : romain@lemole-passedat.com / 06 09 55 25 01. Attention, places très limitées.

Samedi 26 septembre journée spéciale “les pieds dans les vignes” à la maison des Vins d’Avignon, sur la place de l’Horloge. Au programme : une matinée pour découvrir la richesse sensorielle des vignobles de la vallée du Rhône par une approche méthodique de la dégustation et un vocabulaire adapté pour percevoir et exprimer les sensations et saveurs. L’après-midi, l’expérience continue dans le vignoble à la rencontre des vignerons et négociants qui font la typicité des vignobles de la vallée du Rhône. De 10h à 17h30. Tarif : 190 €par personne pour la journée. Ce tarif comprend l’initiation à la dégustation, le déjeuner, la visite de 2 domaines viticoles et le transport. Infos auprès de Clémence Durand au 04 90 27 24 00.

Samedi 10 octobre « Plus beau village de France » du nord Vaucluse, Séguret organise toute la journée, une dégustation des vins du village, une découverte de nombreux artistes et créateurs du village, une découverte de boulange à l’ancienne avec démonstration en direct (confection de pains, de brioches et de tartes au sucre à l’ancienne dans le four banal du village). A 10 h, accueil au portail de la Bise pour la remise du programme de la journée. À 10 h, 11 h, 15 h et 18 h : visites guidées du village médiéval au départ du portail de la Bise. Durée environ 1h (3 € par adulte et gratuit pour les mineurs).
10 h 30 et 15 h 30 : atelier « la vie des Abeilles » suivi d’une dégustation des miels bio de Jérôme Busato au château Cohola à Sablet. A 11 h et 16 h : atelier « les 3 goûts de l’huile d’olive en Provence » à l’atelier les 3 Souquets à Séguret.  12 h : dégustation des bières artisanales de Jean-Pierre Meffre de Chante-Grenouille. A 16 h 30 : cooking show sur le thème des Traditions de Séguret avec présentation de plusieurs mini recettes (au restaurant Le Mesclun – durée 1 h, gratuit, 20 personnes max). 17 h 30 : petit historique sur le métier de santonnier avec explication des différentes étapes de création artisanale d’un santon avec Denis Voeux. Plus d’informations au 04 90 46 91 06.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Abonnez-vous à notre newsletter