Marseille Restaurants en Provence

Moon burger, le meilleur burger de Marseille…

Moon burger

Il y a 6 ans, le Grand Pastis posait la question : « Moon, et si c’était le meilleur burger de Marseille ?« . Les années sont passées, de l’eau a coulé sous les ponts et l’offre s’est considérablement accrue. Flottant sur la vague, l’équipe de Moon a su garder le cap et force est de reconnaître qu’au rayon de la junk food, ils se placent au top. Loin des injonctions de ceux qui recommandent de manger graines, racines et feuilles à longueur de journée, l’époque réclame du réconfort et peut-être plus encore une alimentation canaille, réconfortante voire interdite.
Pour nous faire plonger dans l’enfer diététique, l’équipe de Moon a mis au point 10 recettes hyper racoleuses. La puissance de la tentation se décline en mode classique (bacon & cheddar), en mode acidulé (smoked figue, steak de boeuf, provola, confit de figue, salades et oignons rouges cuits), en mode fromager (quattro formaggi, double steak de boeuf, mozza, emmental, chèvre, cheddar) ou familial (Papa poulet, poulet pané au panko, fourme d’ambert, oignons confits et sauce au poivre)… En 6 ans, les recettes ont gagné en maturité et les burgers sont plus que jamais délicieux.

Moon burger

Le burger poulet teriyaki présente un poulet croustillant pané au panko arrosé de sauces teriyaki et chili. Heureux mélange pimenté et sucré, le pain tout souple est largement responsable du bon goût de l’ensemble, imbibé des sucs de cuisson. Le Monte Grappa c’est le Mont Blanc du burger, il faudra l’attaquer par un versant et le dévorer par tous les côtés tant la garniture déborde de toute part. Un burger qu’on réservera aux solides gaillards sinon, mieux vaut le partager car il faut s’y mettre à deux appétits pour venir à bout du steack de boeuf, de la galette de pomme de terre, des fromages raclette et cheddar, des tranches de pastrami, bacon, salade et oignon…

Les frites en deux cuissons sont proposées en barquette et là encore, les petits appétits peuvent en partager une tout comme les oignons rings croustillants qui suffiront à l’apéritif. Conseil : durant leur transport, les burgers et frites peuvent refroidir un peu. Glissez-les au four, une dizaine de minutes, ils n’en seront que meilleurs. Alors faut-il commander ses burgers chez Moon ? Oui car ils sont bons, gras et gourmands. Oui parce qu’ils ont l’aspect et le goût des burgers US et parce que le rapport prix-quantité est largement atteint. Un gros plaisir à moins de 15 € par les temps qui courent, ça ne se refuse pas !

Moon burger, 29, boulevard de la Corderie, Marseille 7e arr. ; infos et commandes 04 91 017 486. Livraisons et à emporter. De 10 à 15 €.

1 Comment

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Aix-en-Provence

Jean-Luc Le Formal n’est plus. 2002-2022, le  plus breton des chefs provençaux a mis 20 ans dans la cité du Roy René pour gravir tous les échelons de la notoriété. Las, ce samedi 3 décembre, le cœur de Jean-Luc Le Formal a décidé de siffler la fin de la partie. Au Grand Pastis qui lui avait demandé s’il avait des regrets, Le Formal avait répondu : – Je n’en ai pas. Il faut assumer ce qui a été fait car on ne peut plus revenir dessus ». Fort de sa devise, « Profiter du moment présent à 100%, vivre et partager sa passion », Jean-Luc Le Formal a vecu pleinement pour la cuisine avec une douleur et une incompréhension : le mutisme du guide rouge à son encontre. Généreux dans le verbe et en actes, solidaire et confraternel, Le Formal tire définitivment le rideau sur son restaurant de la rue Espariat. En ces journées pénibles, chacun pensera à Yvonne sa compagne ; une cérémonie sera célébrée à Aix, jeudi 8 décembre.
Son interview au Grand Pastis.

Marseille-Cassis

EXCLUSIF. – C’est bien le chef des Roches Blanches, Alexandre Auger, qui succédera à Dominique Frérard au piano du restaurant les Trois Forts du Sofitel Marseille-Vieux-Port. Auger est arrivé à Cassis le 7 juin 2021 et devrait en partir tout début janvier 2023. Avant d’acter son départ, deux soirées seront organisées dans le 5 étoiles cassidain les 15 et 16 décembre. Le 15 décembre, Alexandre Auger et Randy Siles, chef costaricien, créateur du concept « Agro-Marino », serviront un dîner à 4 mains sur la thématique « Agro-Marino ». Le 16 décembre, le cuisinier Randy Siles s’associera cette fois au chef italien Gabriele Boffa, 2 étoiles au guide rouge, originaire du Piémont en Italie, pour un dîner à 4 mains. Valentin Fabry, chef pâtissier des Roches Blanches, quant à lui, proposera deux desserts uniques pour clore subtilement ces deux rendez-vous sur une belle note sucrée… Et dire au-revoir au chef Auger. Emule de Yannick Alléno avec qui il a travaillé au Meurice, Auger a aussi dirigé la brigade du Sofitel Faubourg, rue Boissy d’Anglas (Paris VIIIe), voisin de l’Elysée.

Suis-nous sur les réseaux

Marseille

Le lycée hôtelier de Marseille Bonneveine a soufflé ses 40 bougies le 29 novembre 2022. L’établissement de formation a annoncé qu’il sera renommé du nom de Jean-Paul Passédat, décédé le mercredi 10 août dernier, à l’âge de 88 ans. Ce 29 novembre, Gérald Passédat, est venu rappeler que son père avait compté à l’époque parmi les plus fervents soutiens de la création d’un lycée hôtelier à Marseille. Le président de la région Sud, Renaud Muselier, figurait parmi les invités.

Abonne-toi à la newsletter