Restaurants en Provence

Moon, et si c'était le best burger de Marseille ?

Moon burgersTout commence il y a quelques semaines avec le journal gratuit Metro qui consacre un sujet aux meilleurs hamburgers de France. A Marseille, une seule adresse : le Moon, bd de la Corderie. « Voilà qui va en vexer plus d’un » me suis-je pensé connaissant le caractère très satisfait de beaucoup de hamburgers restaurants. Mais l’adresse titille la curiosité : sont-ils vraiment aussi bons que ça ces burgers ? Sur une ardoise au mur à gauche en entrant, 10 recettes dont les traditionnels Cheese (steack-cheddar), Moza-pesto (steack-mozza-pesto-tomate),moon burgers 2 American (steack-bacon-cheddar et oeuf) et Double (2 steacks-2 cheddar)… Alors on teste la bacon and cheese (steack-bacon et cheddar). Temps d’attente ? 7 minutes. Le burger est servi dans une corbeille avec 2 sauces (mayo-ketchup) made by Heinz et des frites maison. Le pain est souple, frais, la garniture fraîche du jour et la viande bien cuite, très bien cuite, saignante et bien assaisonnée. Côté frites, elles sont dorées, croustillantes encore avec leur peau et garanties maison à 100%. Verdict : on est séduit d’autant que le rapport qualité-prix est là, de 6 à 8 € selon la boisson d’accompagnement (Coca, eau)… Franchement ? On y retournera sans sourciller quant à lui décerner le titre de meilleur burger de la ville, on peut d’ores et déjà parler du meilleur rapport qualité-prix.

Moon burger, shake, brunch, 29, bd de la Corderie, Marseille 7e arr. ; commandes au 04 91 01 74 86 (infos sur les brunches du dimanche à ce même numéro). Burgers de 5 à 7 €. Livraison gratuite.

Ajouter un commentaire…

Click here to post a comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  • De la valeur sûre, de bons produits et des hamburgers largement meilleurs que ses concurrents.
    J’adhère depuis que je suis à Marseille.

  • Je vois surtout que Pierre n’est pas aussi aventurier que l’on pourrait le croire. Il n’a pas goûté le pinapple, hamburger à l’ananas… Si, si si… Alors chiche de le faire pour tes internautes préférés ??? Bizzzzzzzzzzz

    • Franchement Audrey, ça ne me branche pas… j’adore le poulet à l’ananas mais là, coincé dans du pain… C’est mon côté franchouillard bacon-steack de boeuf que j’assume 😉

  • Le snackleglobetrotter est aussi au top!!!!!! Voir leur page Facebook. Il est à plan de cuques. Burger. Frites maison.sandwichs.fish and chips.WRAPS salades desserts.produits locavores etc..

Abonnez-vous à notre newsletter

Suis-nous sur les réseaux

Vite lu

Le Val labellisé. Avec l’aide du conservatoire méditerranéen, le maire de la commune du Val dans le Var, Jérémy Guiliano, vient de lancer un programme de préservation du Boussarlu, une variété endémique d’oliviers menacée de disparition. Pour un montant de 4 000 €, en plus de fonds européens, le maire veut reconnecter sa population avec ses oliviers et relancer toute une filière. Et pour commencer, le Val vient d’être labellisé « commune oléicole de France ».

(Encore) un nouveau directeur aux Roches Blanches. Comme chaque année, l’hôtel restaurant cassidain présente son nouveau directeur. Il s’agit d’Emmanuel Blanchemanche qui a quitté la direction du domaine de Verchant, près de Montpellier, pour Cassis. « Je suis très heureux de me lancer dans ce nouveau projet de vie, de  surcroît dans cet environnement exceptionnel. Pouvoir écrire un nouveau chapitre pour ce lieu mythique est un privilège et j’ai suivi les conseils de Winston Churchill, qui a résidé aux Roches Blanches : pour s’améliorer, il faut changer. Donc, pour être parfait, il faut avoir changé souvent ». Il n’est pas sûr que dans l’hôtellerie et la restauration ces changements perpétuels soient très rassurants pour les clients.

Sébastien Sanjou au château Mentone. Le chef varois rejoint pour l’été le domaine viticole de Mentone et y ouvre « la Table de Mentone ». Dès les beaux jours arrivés, la table est dressée en extérieur, face au vignoble et aux forêts qui le bordent. La ferme-auberge promet de conjuguer convivialité et partage avec des menus d’esprit provençal composés avec les légumes et herbes fraîches du potager, les fruits des vergers, olives de l’oliveraie du domaine et les œufs du poulailler. Viandes et volailles, fromages et charcuteries sont, eux, issus de producteurs locaux. Les vins de la propriété, classés Côtes de Provence bio, accompagnent les menus. En mai et juin, ouverture du mercredi au dimanche au déjeuner et du mercredi au samedi au dîner.
Château Mentone, 401, chemin de Mentone, 83510 Saint-Antonin du Var ; infos au 04 94 04 42 00.