Restaurants en Provence

Moon’s Kitchen, un déjeuner avec Mouna Gerchi dans son jardin ultra confidentiel

Moon's KitchenMouna n’a d’autre ambition que de faire plaisir. Cette marseillaise revenue dans sa ville il y a 3 ans, a enfin donné corps à son rêve : animer une cantine familiale. « Ici, c’est comme à la maison, on y sert une cuisine métis », explique à chacune des tables cette artiste plasticienne. Esprit fifties, récup’, l’adresse de Mouna Gerchi est empreinte de nostalgie heureuse, les meubles sont bariolés, relookés, les assiettes dépareillées. La salle propose quelque 20 places assises et le jardin une trentaine. C’est là l’atout maître de cette adresse cachée en pleine rue Thubaneau. On y entre par la boutique de la créatrice Zoé la fée, on s’émerveille devant cet amoncellement hétéroclite de vêtements et accessoires multicolores. La « cantine » s’ouvre sur un jardin, une cour magnifique qui partage un très beau tilleul avec le musée du Mémorial de La Marseillaise. Un jardin en pleine ville, une bulle de calme et de nature, une parenthèse de nulle part ceinte d’immeubles datant des XVIIe et XVIIIe siècles. Moon’s Kitchen est un rêve dont Mouna Gerchi est l’héroïne.
mouna gerchiAu rang des « plats familiaux qui rassasient » comme le dit la maîtresse des lieux, un caviar d’aubergine, des pancakes de cabillaud-curry-crème de poivrons et de poireaux, des haricots verts en salade avec des tomates et des graines de grenade, des ailes de poulet croustillantes, des gnocchis à la crème de poivrons-parmesan et roquette… Chacun y trouve son bonheur, jusqu’aux végétariens qui trouveront une suggestion au moins chaque jour. Le dessert, un duo mi-cuit chocolat (parfait) et une verrine d’orange-mascarpone achève de convaincre.
Alors faut-il y aller ? Oui d’abord pour le jardin et cette formidable enclave de paix et de calme ; oui ensuite pour la chaleureuse Mouna qui enveloppe de gentillesse chacun de ses hôtes martelant qu’ici on mange sain à défaut de sophistication qui, pour être jolie, n’apporte rien. Oui, enfin, pour le rapport qualité-prix de ce Moon’s Kitchen définitivement atypique…

Moon’s Kitchen, 17, rue Thubaneau, Marseille 1er arr. Infos au 06 58 30 77 81. Plat du jour : de 9 à 11 €. Yoga brunch le samedi matin, et « chaque vendredi c’est tradi » avec des spécialités du Liban, du Sénégal, de Tunisie.

2 commentaires

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le GP sur les réseaux

Abonnez-vous à notre newsletter

Vite lu

Concerts à la Mirande L’hôtel avignonnais accueille des concerts de musique classique avec des musiciens, habitués à se produire dans les plus grandes salles de concert. Une coupe de champagne est servie à l’entracte et, pour ceux qui le désirent, la soirée se prolonge autour d’un dîner au restaurant de La Mirande. Le prochain concert aura lieu le vendredi 18 janvier à 20h : Bach, Suite pour violoncelle ; Schulhoff, Duo pour violon et violoncelle ; Mieczysław Weinberg, Suite n°1 pour violoncelle avec Philippe Graffin (violon), Raphaël Wallfisch (violoncelle).
Mercredi 13 février, 20h, Mozart « A vous dirais-je, Maman » KV 265 ; Korngold , « Much ado about nothing », violon et piano ; Ysaye, sonate pour violon seul, opus posthume ; Schedrin, Three funny pieces pour trio avec piano Schnittke, quintette avec piano. Les artistes conviés ce soir-là : Philippe Graffin (violon), Erik Sluys (violon), Pierre-Henri Xuereb (alto), Jeroen Reuling (violoncelle), Katsura Mizumoto (piano).
Concert seul avec une coupe de champagne à l’entracte : 40 € ; concert suivi de dîner : 150 €.
À 16 heures, concert suivi d’un thé et pâtisserie au salon de thé : 40 €. Infos au 04 90 14 20.

3e festival truffes et vins Rhonéa Les samedis 19 janvier, 9 et 23 février seront dédiés à la truffe noire sous toutes ses formes. Au programme : cavage dans les truffières partenaires de la cave, découverte du marché aux truffes de Richerenches, l’un des plus importants marché d’Europe, et déjeuner gastronomique « tout à la truffe » accompagné d’une dégustation des cuvées au Dolium, le restaurant de la cave coopérative de Beaumes-de-Venise. Sur réservation, places limitées : 100 € / personne (visite du marché, cavage, dégustation et repas truffes compris). Infos auprès de Marine au  04 9012 41 15.