Restaurants en Provence

Moon’s Kitchen, un déjeuner avec Mouna Gerchi dans son jardin ultra confidentiel

Moon's KitchenMouna n’a d’autre ambition que de faire plaisir. Cette marseillaise revenue dans sa ville il y a 3 ans, a enfin donné corps à son rêve : animer une cantine familiale. “Ici, c’est comme à la maison, on y sert une cuisine métis”, explique à chacune des tables cette artiste plasticienne. Esprit fifties, récup’, l’adresse de Mouna Gerchi est empreinte de nostalgie heureuse, les meubles sont bariolés, relookés, les assiettes dépareillées. La salle propose quelque 20 places assises et le jardin une trentaine. C’est là l’atout maître de cette adresse cachée en pleine rue Thubaneau. On y entre par la boutique de la créatrice Zoé la fée, on s’émerveille devant cet amoncellement hétéroclite de vêtements et accessoires multicolores. La “cantine” s’ouvre sur un jardin, une cour magnifique qui partage un très beau tilleul avec le musée du Mémorial de La Marseillaise. Un jardin en pleine ville, une bulle de calme et de nature, une parenthèse de nulle part ceinte d’immeubles datant des XVIIe et XVIIIe siècles. Moon’s Kitchen est un rêve dont Mouna Gerchi est l’héroïne.
mouna gerchiAu rang des “plats familiaux qui rassasient” comme le dit la maîtresse des lieux, un caviar d’aubergine, des pancakes de cabillaud-curry-crème de poivrons et de poireaux, des haricots verts en salade avec des tomates et des graines de grenade, des ailes de poulet croustillantes, des gnocchis à la crème de poivrons-parmesan et roquette… Chacun y trouve son bonheur, jusqu’aux végétariens qui trouveront une suggestion au moins chaque jour. Le dessert, un duo mi-cuit chocolat (parfait) et une verrine d’orange-mascarpone achève de convaincre.
Alors faut-il y aller ? Oui d’abord pour le jardin et cette formidable enclave de paix et de calme ; oui ensuite pour la chaleureuse Mouna qui enveloppe de gentillesse chacun de ses hôtes martelant qu’ici on mange sain à défaut de sophistication qui, pour être jolie, n’apporte rien. Oui, enfin, pour le rapport qualité-prix de ce Moon’s Kitchen définitivement atypique…

Moon’s Kitchen, 17, rue Thubaneau, Marseille 1er arr. Infos au 06 58 30 77 81. Plat du jour : de 9 à 11 €. Yoga brunch le samedi matin, et “chaque vendredi c’est tradi” avec des spécialités du Liban, du Sénégal, de Tunisie.

2 commentaires

Cliquer ici pour écrire un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le GP sur les réseaux

Retrouvez-nous 24/24h en photos !

Notez-le

Le premier livre de Mérouan Bounekraf intitulé Accords, Mets et Vannes est sorti ! Chef trentenaire connu depuis sa participation à Top chef en 2018, et actuellement aux côtés de Julia Vignali, sur M6, en 2e partie de soirée du Meilleur Pâtissier, Mérouan est un cuisinier de talent. Il combine sa passion à un sens de humour prononcé, faisant le show et abordant avec légèreté des recettes sérieuses et techniques. Il se présente comme un cuisinier comique et prouve que dans la profession, on peut être très rigoureux et blagueur. C’est aussi un compétiteur dans l’âme qui manie la langue française avec talent, panache et humour. Son péché mignon ? Les jeux de mots qui foisonnent dans l’ouvrage. Dans ce livre, Mérouan se fait plaisir et prend une revanche sur ses jeunes années, lui qui a subi brimades et humiliations lors de son 1er CDI chez un étoilé pour lequel il a travaillé 5 ans. C’est un livre bienveillant comptant 35 recettes classiques retravaillées (avocat-crevettes commis d’office, bi-joues de bœuf, poisson-panais ou encore cigar’misu), un cadeau gourmand et drôle qui se fera une jolie place au pied du sapin.
• Accords Mets et Vannes, Larousse Ed. 144 pages, prix : 16, 95 €.