Marseille

► Rencontres des Cuisines africaines En 2020, à l’occasion de la Saison Africa2020, la Mission française du patrimoine et des cultures alimentaires (MFPCA), les Grandes Tables-I.C.I et Chefs In Africa se sont réunis pour organiser des rendez-vous culinaires et artistiques à Calais, Tours, Dijon, Clermont-Ferrand et Marseille. Les événements des Cuisines africaines ont permis de questionner et explorer les identités culinaires de tout un continent. Au cours des quatre dernières années, de nombreux projets ont été entrepris pour poursuivre cette démarche : la publication d’un numéro de la revue Papilles, intitulé Stirring the Pot, Les Cuisines Africaines, l’organisation de tables rondes, des participations à des festivals (Village International de la Gastronomie, Omnivore, …) et des actions développées dans plusieurs territoires d’Afrique. En 2024, les Rencontres des Cuisines africaines rassembleront, pour une première édition, plus de 70 acteurs et actrices culinaires d’Afrique et de ses diasporas afin d’explorer les identités des cuisines africaines, célébrer leur richesse et développer des synergies communes. Au programme : des tables rondes explorant les grands enjeux des cuisines africaines, des ateliers pour découvrir et échanger, des entretiens avec des personnalités et des démonstrations culinaires autour de produits phares.
• Les Rencontres des Cuisines Africaines, les 1 et 2 mars 2024 à la Friche de la Belle de Mai à Marseille.

Suis-nous sur les réseaux

Solidarité

► Dîners Sans Fourchette Le concept des dîners Sans Fourchette a été développé au profit des personnes victimes de troubles de la mémoire, des victimes d’Alzheimer, de sclérose en plaques ou de Parkinson. Dans l’évolution de leur pathologie, beaucoup de malades ne parviennent plus à se servir de leurs couverts et en viennent au geste premier, celui qui consiste à pincer l’aliment entre le pouce et l’index pour le porter à la bouche. Les malades ont aussi le droit de se régaler, d’aller au restaurant, de sortir, de rencontrer l’autre et de partager leur joie ; avec ces dîners, c’est le restaurant qui doit s’adapter à eux. Participer aux Dîners Sans Fourchette c’est contribuer à faire vivre l’association Mémoire et Santé qui les organise… pour sortir de l’isolement.
• À Paris le mercredi 28 février école de Paris des métiers de la table et le 6 mars ; à Toulon au lycée Anne-Sophie Pic le mercredi 13 mars : à Marseille le mardi 19 mars au lycée hôtelier J.-P.-Passédat ; à Sisteron le jeudi 21 mars à l’école hôtelière et le mercredi 3 avril à Marseille au restaurant Le République.

Data from MeteoArt.com
Art de vivre

Restaurant Femina : maintenant Mustapha Kachetel livre ses couscous chez vous

Mustapha KachetelLa fermeture du Femina, le restaurant de Mustapha Kachetel, la référence marseillaise du couscous, ne lui a fait perdre ni son sourire ni son enthousiasme. Mustapha a décidé de répondre aux demandes de sa clientèle et de se lancer dans la livraison à domicile. « J’ai pris ma décision le lundi soir 13 avril, raconte le chef d’entreprise. L’avenir est trop incertain pour nos entreprises, il faut aller à la rencontre des clients s’ils ne viennent plus dans nos affaires ». La pandémie du Coronavirus a précipité une réflexion que Mustapha Kachetel menait déjà depuis plusieurs mois : – Ça faisait longtemps que je réfléchissais et que je voulais donner une nouvelle dynamique à mon restaurant. Les mois et années qui arrivent vont nous pousser à faire évoluer le métier. La bonne cuisine sera toujours la bonne cuisine mais les conditions de la manger vont évoluer », analyse le maître du couscous.

Bien qu’il reconnaisse ne pas être un familier de la barquette, Mustapha Kachetel reconnaît que le phénomène de consommation dans les restaurants « va se ralentir. On ne revivra pas ce qu’on a connu ces dernières années ». Alors le plus chaleureux sourire de Noailles se lance-t-il dès samedi 18 avril dans la livraison de couscous. Avec leurs deux scooters, Mustapha et son neveu vont-ils livrer eux-mêmes les couscous. « Avant de demander à des livreurs professionnels de livrer mes clients, je veux moi-même le faire pour étudier les réactions, voir comment les plats sont livrés et rassurer mes clients » dit-il.
Dans la foulée, Mustapha Kachetel ouvrira dans quelques jours son premier site web qui présentera le restaurant avec possibilité de commander et payer directement : – C’est le sens de l’Histoire, nous les commerçants, nous cherchons des solutions palliatives ». Avec sincérité, Mustapha confesse que pour lui, le couscous, c’est la table, la partage, l’authenticité et la convivialité, « mais peut-être qu’on va aussi se lancer dans la cuisine et le service à domicile ? Alors je me réjouis, tout est possible ! »

Livraisons à partir du samedi 18 avril ; pour passer commande par mail : kachetel.femina@hotmail.fr / avec Facebook : @mustaphakachetel  / avec Instagram : mustaphakachetel

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.