Bouches-du-Rhône

Prix Agricole des Produits de Provence.- La Métropole AMP vient d’organiser la première édition du prix agricole des produits de Provence afin de valoriser l’excellence et la diversité de son agriculture et de ses productions. Vins, huiles d’olive, miels, bières et calissons : au total, onze catégories de produits ont été soumises à l’appréciation du jury composé de chefs, d’élus du Projet alimentaire territorial, de référents du réseau « Nos cantines durables », d’agents métropolitains (y compris de son directeur général des services), du président de la chambre d’agriculture Monsieur Levêque et du Grand Pastis. Etait aussi présent Christian Burle, 15e vice-président de la Métropole délégué à l’Agriculture, la Viticulture et ruralité, à l’Alimentation et Circuits courts et maire de Peynier. Chaque table a dégusté 3 produits différents, soit entre 15 et 20 échantillons au total. Un expert produit a accompagné la dégustation de chaque table sans jamais intervenir dans les notations et commentaires du jury. Les lauréats ont reçu leur prix mardi 28 mai.
Vin rouge AOP :  cuvée MIP collection AOP Côtes de Provence, Made in Provence, Puyloubier
Vin rosé AOP : Rose Bon Bon AOP Côtes de Provence, domaine des Diables, Puyloubier
Vin rosé IGP : Terre de passion IGP Méditerranée, vignobles du Roy René, Lambesc
Vin blanc IGP : cuvée tradition IGP Méditerranée, domaine Richeaume, Puyloubier
Huile d’olive AOP fruité vert vierge extra : AOP Provence château Montaurone, Saint-Cannat
Huile AOP d’olive maturée fruité noir : AOP Provence château Calissanne, Lançon-Provence
Miel de Garrigue IGP Provence :  les Ruches du Roy à Simiane-Collongue
Bière blonde :  Pacific Ale, brasserie artisanale de Provence à Rousset
Bière ambrée :  Thymbrée, brasserie Epicentre à Pertuis
Bière blanche : Gaby brasserie Zoumaï, Marseille
Calissons d’Aix :  calissons aux amandes de Provence, confiserie du Roy René, Aix-en-Pce.

Bollène

Le bronze pour Révélations. Installée dans le petit village de Bollène, l’épicerie Révélations gérée par le torréfacteur Nicolas Avon, a remporté la médaille de bronze au concours des Quintessences 2024 ! Cette distinction sera officialisée lors du salon Gourmet international qui se tiendra en septembre à Paris. « Chez Révélations, nous avons créé un lieu unique mêlant épicerie fine, bar à vin et salon de thé avec une offre de petite restauration atypique, où nos produits locaux et régionaux sont à l’honneur. Nous avons à cœur de cultiver une atmosphère chaleureuse et accueillante, propice aux échanges et aux liens sociaux », se réjouit Nicolas.
6, place Henri-Reynaud de la Gardette, 84500 Bollène ; infos au 04 90 61 86 53.

Suis-nous sur les réseaux

La Barasse

Les halles de producteurs de la Barasse fêtent leurs 5 ans. Rendez-vous jeudi 13 juin pour retrouver une trentaine de paysans-producteurs. De 17h à 19 heures, goûter offert : jus de fruit frais ou sirop, biscuits colorés d’Emacréa, et des fruits. Grande tombola gratuite, avec des produits du marché à gagner et ambiance musicale. Les halles de la Barasse, ont accueilli près de 40  000 visiteurs en 5 ans (en intégrant la fréquentation du début de saison 2024 de mars à juin). + 20% de fréquentation en 2023 par rapport à 2022. Et un très bon début de saison 2024. Le marché des 5 ans sera le 165e marché organisé depuis l’ouverture en 2020 avec près de 200 tonnes de produits vendus depuis 2020 (dont 70 tonnes en 2023). Plus de 750 000 € de chiffre d’affaire ont été générés depuis 2020 (270 000 € pour 2023). 58 paysans ou artisans ont participé à au moins 1 marché depuis 2020. En 2024 : 27 producteurs ou artisans se relaieront sur la saison. Les producteurs exercent dans un rayon de 45 km autour de Marseille depuis 2020.

Art de vivre

Une moules-frites party confinée à Marseille samedi 25 avril

moules-frites party

Une grande moules-frites party confinée s’organise à Marseille ! A l’origine de cette opération innovante et solidaire, il y a Fabien Rugi et Céline Bonnieu (La Boîte à sardine), qui s’associent avec Gourméditerranée et Provence Tourisme. Le principe : on commande un panier de moules et de pommes de terre que l’on va chercher dans le restaurant le plus proche de chez soi. Il ne reste plus qu’à le cuisiner à l’aide d’une recette de Dominique Frérard (ci-dessous). L’ensemble de l’opération se déroule dans le strict respect des règles sanitaires et du confinement.
Fabien Rugi se démène depuis plus d’un mois pour soutenir, grâce à la vente de paniers maritimes devant son restaurant-poissonnerie, les pêcheurs artisanaux de la région. Le succès de son initiative a donné envie à ce Marseillais pur jus – il a été le directeur de l’OM Café et régale régulièrement la tribune Ganay au stade Vélodrome – de lancer des moules-frites solidaires, dans l’esprit amical qui l’anime. Son objectif premier : aider les producteurs locaux à écouler leurs stocks. Les moules sont fournies par Sandra et Jean-Christophe Giol, conchyliculteurs au sein de la coopérative Les poissons de Tamaris de la Seyne-sur-Mer, et par Maria Nieves Castejon, qui les produit en bio à Port-Saint-Louis-du-Rhône. Récoltées le vendredi, elles arriveront à Marseille le samedi au petit matin. Pour les frites, Fabien Rugi a fait appel aux producteurs de la plaine de la Durance, qui cultivent les pommes de terre de Pertuis AOP.

Le panier, qui comprend 3 kg de moules prêtes à cuire et 2 kg de pommes de terre, est vendu 15 €, avec des boissons locales en option, notamment les bières artisanales de La Minotte. Pour chaque commande, au moins 2 € sont reversés à l’association Gourméditerranée, dont les chefs, restaurateurs et artisans préparent bénévolement plusieurs centaines de repas par
semaine pour les soignants et les personnes fragilisées par le confinement. Cette opération, baptisée « Gourméditerranée solidaire », a été mise en place avec l’AP-HM (Assistance
Publique-Hôpitaux de Marseille), l’Hôpital d’instruction des armées Laveran et plusieurs structures caritatives (APF France handicap, AFTC 13, Service 115). Les surplus de denrées sont offerts à des individus et familles dans le besoin pour qu’elles puissent aussi participer à cette moules-frites party.

La moules-frites party selon Dominique Frérard

Pour cette moules-frites party, Dominique Frérard a ouvert son livre familial et propose cette recette de moules marinières : « Elle m’a été transmise par ma grand-mère, dit le chef natif des Ardennes. Pour faire plus marseillais, on peut remplacer le poireau par du fenouil et ajouter un trait de pastis. J’ai aussi un faible pour la crème fraîche, incorporée au jus de cuisson avant le service ».
Votre marché pour 4 personnes : 2 kg de moules nettoyées ; 3 kg de pommes de terre ; 3 échalotes ; 1 blanc de poireau ; 1 branche de céleri ; 1 gousse d’ail pelée et dégermée ; 50 cl de vin blanc sec ; du thym et quelques feuilles de persil plat ; 50 g de beurre ; de l’huile pour friture , du sel et du poivre blanc moulu au dernier moment.
On y va : peler les pommes de terre et les tailler en frites. Les rincer et les essuyer soigneusement dans un torchon. Les pocher successivement dans deux bains d’huile chauffée à 140 °C, pendant 5 minutes (elles doivent rester claires et molles), en les égouttant et en les laissant refroidir après chaque bain. Avant de passer à table, ciseler finement les échalotes, le poireau et le céleri. Écraser l’ail. Dans une marmite, faire fondre le beurre sans coloration. Y faire suer les légumes ciselés, puis ajouter l’ail. Verser les moules, mélanger à nouveau, puis ajouter enfin le vin blanc, le thym, le persil plat et le poivre. Ne jamais saler les moules et cuire à couvert en remuant de temps en temps. Une fois la majorité des moules ouvertes, arrêter la cuisson. Pendant la préparation des moules, faire chauffer l’huile de friture à 180 °C. Y faire dorer les frites. Quand elles sont bien hâlées et croustillantes, les égoutter et les saler. Servir les moules bien chaudes, avec leur bouillon de cuisson et les frites à part.
Bonus : notre recette  de moules en papillotes

Où acheter les moules et pommes de terre ?

• La Boîte à sardine, 2, boulevard de la Libération, Marseille 1er (infos au 06 85 22 71 67, fabien@laboiteasardine.com, www.facebook.com/fabien.rugi)
• L’Aromat, 49, rue Sainte, Marseille 1er (infos au 06 80 58 23 83)
• La cave éphémère, 137, bd Longchamp, Marseille 1er (infos au 06 60 28 21 37, lacavephemere@gmail.com)
• La Boîte à Panisse, 23, rue Caisserie, Marseille 2e (infos au 06 67 06 34 92)
• Living Art’s, 50, cours Julien, Marseille 6e (infos au 06 19 88 52 93, contact@living-arts.fr)
• Maison M&R, 40, rue César-Aleman, Marseille 7e (infos au 06 27 56 26 22)
• Restaurant Question de Goût, 147, avenue Joseph-Vidal, Marseille 8e (infos au 06 03 38 62 14)
• Sportbeach café, 138, ave Pierre-Mendès-France, Marseille 8e (infos au 07 83 62 34 89, info@sportbeach.fr)
• MinaKouk traiteur – Le Cloître, 20, bd Madeleine-Rémusat, Marseille 13e (infos aux 4 91 53 54 55, 06 99 53 54 55, 06 77 45 13 61, contact@minakouk.com)
• Le Magasin bazar convivial, 102, plage de l’Estaque, Marseille 16e (infos au 06 78 97 23 91, sylvainberteloot@gmx.fr)
• Le Grand Puech, 8, rue Saint-Sébastien, Mimet (infos aux 04 42 58 91 06, 06 74 35 78 28, restaurantgrandpuech@gmail.com)
• La maison de Fabiana, 8, cours Barthélémy, Aubagne (infos au 06 60 39 41 11, cyril.martinez.1973@icloud.com).

 

Ajoute un commentaire

Ecris ici pour poster ton commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.